Laïcité à géométrie variable?

Il m’arrive parfois de lire quelques articles sur ce qui se passe en France. J’ai été surprise par le nouveau débat musclé sur la laïcitéLes attaques terroristes et le questionnement sur l’intégration de la population musulmane en ont été apparemment l’élément déclencheur.
Comme vous le savez la laïcité française s’est construite comme  contre-pouvoir à celui de l’église catholique au 19 ème siècle. Le point culminant de ce long processus eut lieu en 1905 au moment de la séparation entre l’Église et l’État.
Mais savez-vous que dans le même temps, le France se conduisait au Moyen- Orient comme le défenseur des institutions chrétiennes catholiques en vertu des Capitulations*. Curieux?
Pas vraiment car au Moyen-Orient le goupillon peut venir en aide au sabre. Défendre les intérêts des institutions catholiques  était la voie la plus simple pour étendre son influence culturelle et surtout politique. Les bourgeois arabes de Palestine parlaient souvent français*, car ils avaient été élevés dans des écoles de « calotins », les mêmes calotins combattus en France. Il faut d’ailleurs reconnaître à ces écoles qu’elles donnent encore à l’heure actuelle un enseignement de qualité.

Mais enfin, la laïcité serait-elle à géométrie variable pour les politiques français?
J’ai retrouvé quelques documents intéressants, provenant du Grand-Orient, obédience maçonnique, traditionnellement anticléricale.
Dans la Palestine au détour du 20 ème siècle, les loges du Grand-Orient* sont peu nombreuses car la tradition maçonnique ne convient qu’à une minorité de personnes, comme l’émir Abdel Kader* qui sera franc-maçon dans son exil damascène ou Vladimir-Zeev Jabotinsky pendant son séjour en France.
En Palestine ottomane, les membres des loges maçonniques subissent de nombreuses pressions et menaces dont une grande partie vient du Consul Général de France, un nommé Ronflard (!), agissant pour le compte des Frères Assomptionnistes à qui il les dénonce. Les francs-maçons juifs ne sont pas concernés mais les Arabes chrétiens* ont peur d’être dénoncés à leur propre église. Ceux qui s’estiment le plus en danger, ce sont les expatriés français, travaillant dans différentes institutions, comme le docteur Drouillard, directeur de l’hôpital Saint Louis. Il est menacé et craint d’être déplacé et sali auprès du gouvernement: « Sous prétexte d’un vain protectorat religieux, reste traditionnel d’une politique religieuse française qui a toujours été funeste à la France…notre gouvernement entretient à Jerusalem un Consul Général…aux ordres des communautés (chrétiennes)… Un Consul qui n’aurait pas su se plier aux exigences de ces Messieurs, qui n’irait pas à la messe assez souvent, ou qui ne communierait pas à chaque fête, en un mot qui aurait eu des histoires, est immédiatement remplacé ».
Non seulement les Assomptionnistes cherchent à ramener leurs ouailles dans le droit chemin manu militari mais bien plus, ils bénéficient de la collaboration active du Consul Général de France, fonctionnaire d’un état laïque, qui trahit ainsi ses idéaux.
Lorsque ces mêmes francs-maçons demandent au Consul Général de les aider à ouvrir des écoles laïques où seraient enseignés en français, les valeurs des droits de l’homme et les vertus de la laïcité, ils se heurtent à un refus catégorique du Consul* pour qui l’enseignement ne doit se faire que dans des écoles privées chrétiennes. Il dit craindre une mixité déplorable avec les enfants grecs orthodoxes, ou pire encore, avec les enfants juifs.
Une fois encore, les enfants juifs ne sont pas concernés, car ils fréquentent des écoles juives où un enseignement moderne leur est donné en français, en allemand et évidemment en hébreu.
Il est vrai que la Palestine fait encore partie de l’empire ottoman et que depuis les Capitulations* de nombreux accords passés avec les différents gouvernements ottomans ont toujours garanti aux communautés chrétiennes un total droit de propriété sur leurs terrains et églises ainsi qu’une entière capacité de gestion…

16th_century_copy_of_the_1569_capitulations_between_charles_ix_and_selim_ii(L’un des nombreux traités signés avec les Turcs dont l’ensemble forme les Capitulations.
Celui-ci a été signé par le roi Charles IX et le Pacha Selim II en 1529)

Les Capitulations ont été abrogées en 1923 lors du traité de Lausanne, l’empire ottoman n’est plus et nous nous trouvons presqu’un siècle plus tard.
Et pourtant…
De nos jours, les différents gouvernement français  utilisent toujours ces associations religieuses pour asseoir leur influence politique. Un ancien ambassadeur de France en Israel, Alain Pierret,* raconte que le quai d’Orsay avait décidé d’une « légère dérogation » (sic!) au Corpus Separatum* et décidé que le village d’Abou Gosh* jouirait d’un statut d’extraterritorialité lors de la messe à laquelle Jacques Chirac devait assister en novembre 1987.

(le Corpus Separatum de la Résolution de l’ONU 1947)

Abou Gosh était déclaré, pour une journée, territoire non israélien, hors sol, grâce à une belle abbaye bénédictine, datant des Croisés! Et ceci:
– Bien que le Corpus Separatum* qui faisait de Jerusalem une ville internationale selon la partition de l’ONU en 1947, ait été abrogé en 1949 après l’armistice entre Israel et les pays arabes,
– Bien que de toute manière, selon ce même Corpus Separatum, Abou Gosh se soit trouvé alors  sur le territoire attribué aux Juifs par l’ONU et non pas en zone internationale!

Cette « légère dérogation« permettait simplement aux officiels français d’assister à une messe en territoire international et même francisé, dans la mesure ou la maison-mère de l’abbaye d’Abou Gosh se trouve au Bec-Hellouin dans la région de Nantes*!
Mais pourquoi? Pourquoi ce tour de passe passe odieux et ridicule alors que le président de la République Française était en voyage officiel? Tout simplement parce que la France considère que pour renforcer son influence dans les pays musulmans, elle doit minimiser l’existence d’un état juif, le contester par tous les moyens. De plus, déclarer que ce village était hors du territoire israélien c’est à  dire hors « des mains des Juifs » grâce à une abbaye croisée, c’est se poser en défenseur de la chrétienté, un vieux rêve du si antisémite quai d’Orsay!

eglise du couvent benedictin Abu Gosh

Ce que les différents gouvernements français ont oublié c’est que les accords sur les lieux saints catholiques, tels qu’ils étaient spécifiés dans les Capitulations étaient évidemment caduques puisque l’empire ottoman n’existait plus et que sur le pashalik de Palestine avaient été établis par décision de l’ONU les états souverains de Syrie, Jordanie et d’Israel.
En ce qui concerne Israel et les lieux saints, il existe un accord nommé « Accord Fondamental », mais il a été passé entre entre Israel et le Vatican et non pas entre Israel et la France. De plus, le pape Jean Paul II n’a jamais obtenu d’Israel que les institutions catholiques aient un statut international particulier.

Cette affaire du couvent bénédictin est doublement choquante:
En effet, la France a pris sur elle de déclarer ce village zone extraterritoriale alors qu’il se trouve sur celui d’un pays souverain! De surcroît le gouvernement français a fait fi de la laïcité qu’il défend si haut et fort.

Abu Gosh(Abou Gosh entre Tel Aviv et Jerusalem)

Il m’est souvent arrivée d’entendre qu’ Israel ferait bien de s’inspirer de la France et devenir enfin un pays laïque. Curieux de la part de gens qui  bafouent cet idéal quand cela les arrange.
Les Juifs de France ont adhéré en bloc à la laïcité qui leur a permis de se fondre dans le paysage. La laïcité a de nombreux atouts mais ne vous y trompez pas, elle est extrêmement fragile et facilement trahie. Si elle n’est pas clairement définie et si son application ne fait pas l’objet d’un contrôle continu, elle peut être vite bradée. Pour beaucoup elle n’est qu’un mot-valise utilisé par la novlangue, charabia du prêt à penser, dans lequel on fourre n’importe quoi.
Au Moyen-Orient, de nombreux Arabes laïques tournèrent leur veste dès qu’ils entendirent les prêches enflammés du Grand Mufti. Pour eux, l’universalisme et la fraternité ne concernaient pas leurs rapports avec les Juifs.
Une exception cependant, et de taille, Razzak Abdelkader: arrière petit-fils de l’émir Abdel Kader, qui combattit dans les rangs du Palma’h. Il était dévoué à la cause sioniste car pour lui il s’agissait vraiment d’une entreprise de décolonisation:
« Je ne considère pas le sionisme comme une entreprise que l’on peut qualifier de coloniale. Je ne connais pas non plus le problème palestinien: comme la grande majorité des Occidentaux, je ne perçois le conflit que dans sa dimension globalement israélite-arabe… Les mêmes hommes politiques arabes qui ont protesté, n’ont pas eu de soucis avec l’argent introduit par les Juifs dans le pays […]. Ils n’ont montré aucun mépris vis à vis de l’argent qui a pris soin de leur population rurale.« (la suite dans les notes en bas de page) 
J’ai rencontré Razzak Abdel Kader en 1967 au kibboutz Ramat Hashofet. Je ne ferai pas de révélation particulière car j’étais bien trop timide et impressionnée par cet homme discret qui m’avait parlé gentiment en français. Il est enterré en Israel.

En fait la laïcité n’a jamais été garante de démocratie (encore un mot-valise) et de défense des opprimés. Les régimes laïques en Syrie, Turquie et Irak ont été dans le même temps des dictatures sanglantes. Il s’agissait là d’une laïcité opportuniste qui permettait (une fois les Juifs tués ou expulsés*) de rester entre soi en délimitant soigneusement les attributions de chacun. Seule la dictature faisait tenir le puzzle. Au Liban, pays plus démocratique, le puzzle a explosé en 1975. En Irak, lors de la 2 ème guerre du Golfe, le gouvernement laïc de Saddam Hussein avait créé tout une troupe de terroristes, les fedayins de Saddam, prêts à se faire sauter au nom d’Allah et on sait ce qu’il en est de la Syrie.

A bientôt,

*Séparation de l’église et de l’état:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_séparation_des_Églises_et_de_l%27Éta

*Capitulations:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Capitulations_de_l%27Empire_ottoman
Un firman de 1852 rappelait les droits de propriété et d’administration de chaque communauté chrétienne tels qu’ils avaient été établis en en 1757
http://www.imprescriptible.fr/documents/morgenthau/chapitre10.htm

*On trouve le Grand Orient et la Grande Loge de France au Moyen-Orient dès le 19 ème siècle.

*L’Emir Abd El Kader: chef militaire algérien qui lutta conte la colonisation française. Vaincu et emprisonné en France, il fut ensuite relâché et finit sa vie à Damas. Il aida les chrétiens lors des pogroms du Mont Liban et de Damas en 1860. Il faut noter qu’un grand nombre de ses partisans s’installa avec lui en Syrie et donc dans la Palestine ottomane. Encore aujourd’hui, un certain nombre de Palestiniens revendiquent leur origine algérienne 

*L’article du Huffington Post a été repris du site d’une certaine Hanna. Ce n’est pas moi!
*http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/01/11/1880562_comment-les-proprietaires-feodaux-arabes-qui-ont-exploite-leur-population-rurale-sont-devenus-des-chefs-nationalistes.html *

*Monsieur Alain Pierret:
http://www.akadem.org/sommaire/colloques/65-ans-de-relation-france-israel/65-ans-de-relation-france-israel-20-10-2014-62948_4557.php (en particulier à la 43. 45 minute)

*Corpus Separatum:
https://en.wikipedia.org/wiki/Corpus_separatum_(Jerusalem)

*L’Irak et les autres pays musulmans:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/12/04/le-30-novembre/
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2013/03/08/et-vous-quand-avez-vous-quitte/

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Laïcité à géométrie variable?

  1. Shalom, Hanna.
    Merci pour cet article d’autant plus passionnant qu’il révèle des ignominies — une de plus, mais qui cela peut-il encore étonner ? — jusqu’alors inconnues (de moi). On apprend tous les jours.
    Quant à Razzak (חזק ?) Abdelkader, c’est une vraie surprise. חזק !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s