Terroriste: ça paye bien!

Connaissez-vous le Ministère palestinien en charge des prisonniers (dans les geôles israéliennes)? Non? ce n’est pas grave: Il a fermé ses portes il y a quelques temps (le mot Ministère ne plaisait pas aux Occidentaux), mais rassurez-vous Mahmoud Abbas l’a tout de suite remplacé par le Bureau en charge des prisonniers.
Ce bureau est chargé de distribuer salaires et rentes aux terroristes prisonniers en Israel et à leur famille. Tout est extrêmement bien codifié comme dans la meilleure administration et l’échelle des salaire est établie en fonction du nombre d’années passées dans l’activité terroriste et en fonction de la gravité des blessures infligées à ses victimes. En résumé, plus il y a de morts, plus c’est rentable.

Cette année, 7% du budget de l’Autorité Palestinienne, soit 1,4 milliards de Shekels* (avec une augmentation de 200 millions de Shekels par rapport au budget précédent) est utilisé pour ces salaires. Il faut noter aussi que ces salaires sont bien plus élevés que le salaire moyen de 3000 shekel que reçoivent les fonctionnaires de l’Autorité Palestinienne.
Ces salaire élevés ne sont garantis qu’aux terroristes. Les voleurs, trafiquants de drogue ou même meurtriers de droit commun palestiniens incarcérés en Israel ne sont pas concernés. Ce qui compte, c’est de tuer des Juifs.
Voici la grille des salaires versés par l’Autorité Palestinienne aux terroristes emprisonnés en Israel:

Durée de l’emprisonnement en années Salaire mensuel en Shekels
Jusqu’à 3    1 400
3-5 ans    2 000
5-10 ans    4 000
10-15 ans    6 000
15-20 ans    7 000
20-25 ans   8 000
25-30 ans  10 000
Plus de 30 ans  12 000


Lorsqu’il sera libéré, il recevra:

Plusieurs années de prison Un poste dans l’administration civile Position dans l’armée
5-6 ans Chef de département Lieutenant
6-8 ans Taux directeur 3 Capitaine
8-10 ans Manager niveau 2 Major
10-15 ans Manager niveau 1 Lieutenant colonel
15-20 ans Directeur général Colonel
20-25 ans Sous-secrétaire adjoint Brigadier général
25-30 ans Sous secrétaire Champion
30 ans et plus Ministre Champion avec ancienneté

A ceci s’ajoute une subvention à la libération du terroriste:

Plusieurs années de prison Le montant de la subvention après la libération en shekel
1-3 ans    5 400
3-5 ans    9 000
5-8 ans   12 700
8-11 ans   16 300
11-15 ans   21 800
15-18 ans   30 000
18-21 ans   36 000
21-25 ans   44 000
25-30 ans   54 500
Plus de 30 ans  100 000

La semaine dernière, le terroriste Arafat Al Rifaiyeh a quitté ‘Hevron armé d’un couteau pour devenir un shahid: Je suis entré en Israel avec un couteau pour tuer des Juifs, a-t-il déclaré aux enquêteurs, je voulais être un shahid.
Sa victime s’appelait Ori Ansbacher, âgée de 19 ans. Elle effectuait son service civil au Centre Yeelim, centre de thérapie pour enfants et adolescents présentants des troubles du comportement*. Ce centre se trouve dans les bois d’Ein Yael, à deux pas de chez moi.

En récompense de son crime abominable,  l’Autorité Palestinienne lui versera  un salaire mensuel de 12000 shekel et cela pendant toute sa vie. De plus, au cas où il sortira de prison, il aura potentiellement un emploi tout à fait dans ses cordes dans l’administration terroriste: ministre, au grade de champion senior, et fera la fête avec une subvention de 100 000 shekels.
Mais j’allais oublier: sa famille sera dispensée de:
– Frais de scolarité dans les écoles et les universités publiques.
– Paiements d’assurance maladie.
– Frais de scolarité pour tous les programmes de formation professionnelle dispensés par les organismes officiels compétents.

Mahmoud qui pleure misère à chaque fois qu’il est interviewé a déclaré que même s’il ne lui restait qu’une piécette, il la donnerait aux terroristes emprisonnés. Je ne me fais cependant pas de souci pour lui:

(Son palais à Ramallah)

Mais comme l’Autorité Palestinienne est une autorité démocratique, certains cas peuvent faire exception: si par exemple un des shahids s’avérait devenir un ennemi politique de Mahmoud Abbas, ces avantages lui seraient bien évidemment sucrés. faut tout de même pas exagérer! Sachez que toutes les « petites piécettes » qu’il récolte de ci de là, servent essentiellement à entretenir son entreprise terroriste et qu’elles proviennent entre autre des impôts des contribuables de l’Union Européenne.
Lisez l’article de Helen Keller-Lind sur le scandale du cofinancement par le contribuable français des salaires versés par l’Autorité palestinienne aux meurtriers terroristes:
http://www.desinfos.com/spip.php?article66006

En mars 2018, la Knesset a approuvé une loi déduisant les montants des salaires et autres rentes versées aux terroristes du remboursement de taxes qu’Israel reverse à Ramallah. Toutefois cette loi n’a pas encore été appliquée, sans doute pour ménager certains états dits « amis ».
En mars 2018 Le Sénat américain a approuvé la loi Taylor dans le cadre d’un nouveau budget de 1,3 milliard de dollars, qui prévoit la suppression de l’aide de l’Autorité palestinienne tant qu’elle encourage le terrorisme. Cette loi porte le nom d’un étudiant américain Taylor Force, assassiné en mars 2016 à Yaffo.
En juillet 2018, la ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop, a annoncé qu’elle arrêtait le transfert de fonds à l’Autorité Palestinienne. Elle a pris cette décision après avoir demandé en vain que cet argent, d’un montant de 10 millions de dollars australiens, ne parvienne pas aux prisonniers palestiniens reconnus coupables d’infractions terroristes.

Pour moi comme pour la plupart des gens, ces réponses sont nécessaires mais pas suffisantes.
En 1951, au même endroit,  Leah Festinger*, âgée de 18 ans, a été enlevée par des infiltrés arabes, violée et assassinée comme Ori. L’armée israélienne a lancé une opération de représailles visant à détruire le village d’où étaient partis les terroristes  (le village a été remplacé par le quartier de Gilo).

(Leah Festinger 1933-1951)

Et dire que maintenant on doit se contenter de détruire la maison (ou seulement l’étage de la maison) où vivait le terroriste!
Comme le disait hier, sur la chaîne 20, la journaliste Sarah Beck:
Nous sommes tous épris de paix mais après des actes comme celui-ci, ce serait se souiller que parler de paix. Nous connaissons malheureusement trop bien le scénario. Les hommes politiques font de grands discours mais quand on en arrive à l’action des forces de sécurité, et à la destruction de la maison, on nous sort alors l’histoire habituelle de la famille « malade » ou démunie et Tsahal ne détruit alors que la chambre du terroriste pour surtout ne pas causer de dommages à sa famille…. Bien sur, il ira en prison, dans une prison israélienne où il vivra confortablement jusqu’à ce qu’enfin il soit libéré à l’occasion d’un échange. Ça suffit!  Cette retenue politiquement correcte du gouvernement est insupportable. Elie Wiesel a dit un jour: Le contraire de l’amour ce n’est pas la haine, le contraire de l’amour c’est l’indifférence. Cette indifférence revient à la haine de l’homme. Nous ne pouvons plus revenir à notre routine habituelle. C’est ce que nous avons fait déjà tellement de fois cette année où ont été assassinés le Rav Aviel sheva’h, le rav Itamar Ben Gal, Ziv Daos, Nethanel Kahalani, Adiel Kolman, Ronen Lubarsky, Aviv Levy, Yotam Ovadia, Ari Fold, Kim Levengrod, Ziv ‘Hadjbi, le bebe Amiad Israel Ishran, Hadas Popukhi, le couple Kadouri, Assaf Cohen et Yovel Mor Yosssef et enfin maintenant Ori Ansbacher. Nos forces de sécurité se dévouent sans relâche pour notre peuple. Il est nécessaire que le pouvoir judiciaire fasse maintenant de même. Lève toi, réveille toi, gouvernement d’Israel!


(Comme vous le pouvez le voir, la famille du terroriste n’est pas démunie, d’où son affirmation de « malade »)

En attendant, les infrastructures des territoires sous administration de l’Autorité palestinienne continuent à se détériorer au détriment de sa population. Ainsi pour exemple, bien que l’eau manque dans toute la région et qu’Israel fournisse aujourd’hui deux fois plus d’eau à l’Autorité palestinienne que les quantités prévues dans les accords d’Oslo, 40% de celle-ci est perdue dans les canalisations du fait de leur mauvais état, les nappes phréatique sont vidées et polluées .

A bientôt,

PS. Je lis aujourd’hui que le meurtrier de Ori Ansbacher a été officiellement déclaré « Héros de la résistance palestinienne » et recevra à ce titre 3700 dollars par mois, soit 4 fois le salaire moyen dans les territoires contrôlés par l’Autorité Palestinienne, ce qui équivaut à 13 475 shekalim payés essentiellement par les impôts des citoyens de l’Union Européenne. Sous peu des écoles ici et là porteront son nom et des mairies, même en France, le feront citoyen d’honneur.

*Centre Yeelim:
http://www.jerusalemfoundation.org/vulnerable-populations/yaelim-nature-therapy-for-youth-at-risk-at-ein-yael.aspx

*  Selon les rapports, dans le budget pour 2018, l’Autorité palestinienne affecte directement 550 millions de NIS aux salaires des prisonniers de sécurité emprisonnés en Israël, ainsi que 687 millions de NIS aux familles des terroristes tués dans des attentats terroristes ou des tentatives d’attaque contre Israël.

* Lea Festinger:
http://laad.btl.gov.il/Web/He/TerrorVictims/Page/Default.aspx?ID=37290&fbclid=IwAR05yU9CbPYx49BUKAGJfr_vWzeo_X3_gW7MNwCCrADT-ISt4Ci3Bn_AtC0

 

 

 

L’ère de la calomnie

Cette information n’a pas fait la une. Elle a été surtout diffusée en Israel, et dans les journaux juifs. Et pourtant…
Voici la traduction d’un article repris sur le site de UN Watch:

GENÈVE, le 25 mai –
Lors de l’assemblée de l’O.M.S (Organisation Mondiale de la Santé), le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et d’autres Etats de l’U.E ont voté aujourd’hui en faveur d’une résolution de l’O.N.U, co-parrainée par l’ensemble des états arabes et la délégation palestinienne. Selon cette résolution, Israël est le seul pays contrevenant à la santé mentale, physique et environnementale» dans le monde. Une délégation de l’O.M.S a été chargée d’enquêter et de faire un rapport sur « les conditions de santé dans le «territoire palestinien occupé» et dans «le Golan syrien occupé». Ce rapport sera à nouveau à l’ordre du jour  lors des réunions de l’année prochaine.

En revanche, l’assemblée de l’ONU n’a pas abordé les sujets suivants:
– les bombardement des hôpitaux syriens par l’aviation syrienne et russe,
– la privation d’eau et de nourriture pour des millions de Yéménites lors des bombardements et du blocus saoudiens,

Sur les 24 points inscrits à l’ordre du jour de la réunion, un seul, l’article n° 19, a été axé spécifiquement sur et contre Israël, alors qu’aucun autre pays n’était condamné.
«L’O.N.U a atteint de nouveaux sommets d’absurdité aujourd’hui», a déclaré Hillel Neuer, le directeur exécutif de UN Watch, «en adoptant une résolution qui accuse Israël de violer les droits à la santé des Syriens sur le Golan, alors qu’en réalité des hôpitaux israéliens traitent tous les jours et sauvent les vies de Syriens fuyant le régime barbare d’Assad.
La Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne devraient avoir honte d’encourager au détournement des buts de l’assemblée annuelle de l’O.M.S. Ces pays détournent un temps précieux, de l’argent et des ressources des priorités mondiales en matière de santé, dans le seul but de discréditer Israël. Ce qui est incroyable, c’est que tous ceux qui sont déjà entrés dans un hôpital israélien* savent qu’ils fournissent des soins de première qualité à tous*, à des milliers d’Arabes palestiniens, ainsi qu’aux Syriens* fuyant Assad » a t-il ajouté.

« Dans le même temps », a déclaré Hillel Neuer, « UN Watch félicite les États-Unis, le Canada, l’Australie, le Paraguay, le Guatemala, la Micronésie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui se tiennent aux côtés d’Israel et s’opposent à ce dénigrement politique. »
Les Etats-Unis et Canada ont tous deux pris la parole aujourd’hui pour s’opposer fermement à l’exercice anti-Israël.

La résolution a été adoptée à 107 voix pour,  8 abstentions et 58 absents. La résolution appelle à fournir des rapports sur une série de violations israéliennes présumées, y compris sur «l’impact de l’occupation prolongée et les violations des droits de l’homme sur la santé mentale, la santé physique et environnementale dans «le territoire palestinien occupé».

Le texte a également adopté trois rapports mandatés par la résolution parrainée par les pays arabes l’an dernier sur le même sujet.

En soutenant cette  mesure, les Etats de l’U.E. se sont joints à l’hallali politique d’Israël, sous la forme d’un débat spécial, trois rapports de guingois, la résolution elle-même, la publication de communications de divers pays, y compris une proposition palestinienne, texte incendiaire de 59 pages, qui se plaint de « la barrière raciste de séparation», tout en blâmant Israel pour l’augmentation des accidents de la circulation palestiniens car les Arabes craignent d’être «poursuivis par des colons.»

Les Syriens se sont lancés comme toujours dans des délires antisémites de conspiration juive mondiale et ont proposé comme document officiel un texte, truffé d’expressions antisémites, qui prétend que «les autorités d’occupation israéliennes « continuent » de pratiquer de expériences médicales sur les prisonniers syriens et arabes et de leur injecter des virus pathogènes ».

Alors qu’Israel soigne des milliers de blessés et de malades en provenance de Syrie, le régime damascène accuse Israël de comploter contre lui et de soigner les « terroristes armés de Jabhah al-Nusrah » (rebelles sunnites proches d’Al Qaida) afin qu’ils puissent « reprendre leurs activités terroristes subversives dirigées contre des citoyens pacifiques du pays et ses infrastructures. »

Plusieurs pays ont pris la parole avant le vote.
L’Iran a déclaré Gaza était sous «un blocus inhumain. » La Syrie a déclaré: «les forces israéliennes d’occupation continuent leurs pratiques immorales, qui sanctionnent notre peuple dans le Golan. »

L’Egypte a accusé Israël de « mépris des droits fondamentaux de l’homme. » Le Pakistan a parlé de « la dévastation du système de santé dans les territoires occupés» d’Israël et d’une «vague de terreur contre la population civile palestinienne. »

Le gouvernement du Venezuela a dit que les Palestiniens  avaient besoin de médicaments mais que la puissance occupante, Israel, s’y opposait.

UNRWA, qui a reçu plus de 400 millions de $ de la part des États-Unis l’année dernière, a déclaré que les causes profondes des problèmes médicaux palestiniens sont dues aux « atteintes aux droits fondamentaux de l’homme à la suite de la politique des autorités israéliennes. »

Tous ces discours ont été accueillis avec des débordements de joie dans la salle, les médias et les représentants des ONG, ont ricané et se sont moqués lorsque le délégué israélien a pris la parole pour dénoncer une résolution de nature politique .

L’Union Européenne a rejoint les chacals.

Si l’U.E avait voulu, elle aurait pu remettre les pendules à l’heure et prendre position contre cette diabolisation de base de l’Etat juif. Malheureusement la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et tous les autres Etats de l’U.E ont décidé de se conduire honteusement et ont  rejoint les chacals en votant pour la résolution d’aujourd’hui.

Les Etats de l’U.E auraient pu présenter leur propre résolution sur la façon dont la Syrie a tué des centaines de milliers de ses propres citoyens, détruisant les droits à la santé du peuple syrien.
Pourtant, l’U.E. a préféré se taire sur ce sujet.  Au lieu de cela, l’U.E. a justifié son vote en affirmant dans son discours que la résolution d’aujourd’hui était purement technique. Nous savons depuis longtemps qu’il s’agit d’un échange de bons procédés entre Bruxelles et Ramallah: l’O.L.P soumet un texte des plus incendiaires au début, en sachant qu’il sera révisé ultérieurement, permettant ainsi aux Européens de prétendre qu’ils ont accepté un texte «équilibré». On attend d’Israel qu’il soit content d’avoir été lynché avec une corde plus fine.

Le mois dernier, la France et l’Espagne ont voté pour une résolution parrainée les Arabes à l’U.N.E.S.C.O qui accusait avec violence Israël était d’établir de fausses tombes tombes juives  à Jérusalem.

Cette assemblée, par son vote d’aujourd’hui, a gaspillé le temps compté et les ressources limitées de l’O.M.S. Afin de dépeindre Israël comme seul contrevenant au monde à la santé, alors qu’en fait, Israël est un phare pour toute la région pour ce qui est de promouvoir et respecter les droits à la santé de tout être humain. L’U.E tombe actuellement dans l’irrationalité totale.

Une fois de plus, l’Etat juif est un bouc émissaire pour tous les problèmes de santé du monde. L’U.E, les organisations onusiennes et l’OMS trahissent la cause de l’humanité et les principes mêmes sur lesquels elles ont été fondées. Toutes ces instances internationales se conduisent comme le faisait l’Europe médiévale lorsqu’elle accusait les Juifs d’empoisonner les puits.

jews-poisoning-wells

Le représentant d’Israel, Omer Caspi,  a répondu: « Cet après-midi nous avons eu fois de plus assisté à une cérémonie rituelle visant à déshonorer Israel.  Ce cynisme est sans limite. Je parle du cynisme de tous ceux qui soutiennent cette décision et détournent leur yeux, leurs oreilles et leur cœur bien loin des réelles urgences médicales et  consacrent un temps pourtant précieux à des manœuvres politiques sordides ».
Il a ensuite rappelé mais en vain ce qu’étaient réellement la Syrie et l’Autorité palestinienne.

L’Europe médiévale, c’est bien loin mais les mêmes accusations furent reprises tout au cours des siècles, et jusqu’à maintenant en Occident et dans le monde musulman dont les organisations internationales sont les complices.
Norvege accusation de'empoisonnement de puits palestiniens
En 2013, le Syndicat Norvégien des Employés Municipaux et Généraux accuse Israel d’empoisonner l’eau des puits des Palestiniens.

En Belgique, le quotidien flamand De Standaard publie l’interview d’un photographe, Cedric Gerbehaye, auteur d’un documentaire produit par l’O.N.G française Action contre la faim dans lequel il est dit que les colons empoisonnent parfois les puits. Le film est montré dans les écoles belges.
L’un des responsables de l’ONG européenne OXFAM, Ben Phillips explique que « l’eau des Palestiniens est empoisonnée! »

La même OXFAM en Belgique avait sorti ce poster avec une orange dégoulinante de sang.
Je me souviens avoir reçu il y a une vingtaine d’années, alors que je vivais encore en France, une lettre anonyme, en fait un tract appelant au dépistage rapide du SIDA, sur lequel il avait été inscrit Juifs =SIDA et une tache brun rouge maculait la feuille:


Oxfam Belgium.jpg orange sanglante

Des exemples comme ceux-là, je pourrait vous en donner des centaines. De nombreuses décisions comme ces résolutions sont prises actuellement par des gens qui sont, soit lâches et corrompus, soit antisémites et les deux éventualités peuvent aller de pair*.

Il y a 68 ans naissait l’état d’Israel. Il y a 68 ans aussi, Staline envoya au goulag le docteur Sergueï Sergueïvitch Youdine, un Juif bien sûr, pour participation à une conspiration sioniste et tentative de nuire à la santé de ses concitoyens.

Serguey Sergueyevitch Youdine

(Dr Yudine, portrait de Mikhail Nesterov)

Le Dr Youdine, qui avait été décoré pour son courage pendant la première guerre mondiale, qui avait révolutionné la transfusion sanguine et créé la première banque du sang en URSS, ne survécut pas longtemps après sa libération en 1953. Il survécut juste assez pour être le témoin d’une vague d’arrestations et d’élimination d’un bon nombre de médecins  et pharmaciens juifs, dans ce qui fut appelé « le complot des blouses blanches ».
Le journal français l’Humanité publia alors ce texte:
« Lorsque, en Union soviétique, est arrêté le groupe des médecins assassins travaillant pour le compte des services d’espionnage terroristes anglo-américains […], alors, la classe ouvrière applaudit de toutes ses forces ».

Pour triompher le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien avait écrit Edmund Burke en son temps mais que dire de ceux qui les encensent et  encouragent les dictateurs, les assassins comme Staline, Hitler, Bachar, Mahmoud Abbas et bien d’autres encore?

A bientôt,

* L’accès aux soins pour les Arabes israéliens et les Palestiniens:
Hier mon mari et moi étions à l’hôpital: la plupart des patients étaient des Arabes et les soignants indifféremment Arabes ou Juifs. Seuls des personnes de mauvaise foi peuvent contester cet état de faits existant dans tous les centres médicaux israéliens.
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/04/25/la-haine-gratuite/

* L’aide aux syriens:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/09/18/les-trois-crimes-de-damas/
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/02/19/jerusalem-dossier-medical/
http://edition.cnn.com/videos/world/2013/08/25/pkg-clancy-israel-syria-wounded.cnn

* Texte en anglais d’UN Watch:
http://www.unwatch.org/un-vilifies-israel-worlds-violator-health-rights/

* Texte du discours d’Omer Caspi:
http://embassies.gov.il/UnGeneva/Health/WHO/Pages/WHA69-Plenary-and-Committee-B-Statements.aspx

* Un article tristement instructif et qui en plus ne concerne que la période allant de 1945 à 1953, alors qu’a ce moment là personne ne parlait ouvertement d’antisémitisme:
http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=LCS&ID_NUMPUBLIE=LCS_005&ID_ARTICLE=LCS_005_0171

 

En toute illégalité!

Si un gouvernement étranger décidait de construire des bâtiments illégalement sur votre territoire, seriez-vous d’accord? Certainement pas et vous auriez raison, j’imagine l’explosion diplomatique pour ne pas dire plus!
Et pourtant, c’est exactement ce qui se passe en Israel: l’Union Européenne, en opposition aux les lois internationales et israéliennes, construit sans permis des préfabriqués pour les populations arabes. Elle le fait autant à l’intérieur de la ligne verte* qu’en Judée Samarie. Elle le fait avec une arrogance de dame patronnesse sans se préoccuper ni de la souveraineté d’Israel ni même en fait de ses « protégés » qu’elle maintient ainsi dans la pauvreté et dont elle se fiche royalement en réalité.

Jusqu’à l’époque de la Palestine mandataire, la plupart des Arabes étaient des nomades. Le 20 ème siècle les a forcés à changer leur mode de vie. Certains se sont sédentarisés notamment en Galilée. D’autres, dans le Neguev, sont restés semi-nomades et se déplacent selon les saisons vers les zones qui conviennent le mieux à leurs troupeaux. Comme leur allégeance va à leur tribu et non pas à un état, il est très difficile de les soumettre à une législation qui leur permettrait par exemple d’être propriétaires de terres répertoriées sur lesquelles ils pourraient construire leur maison et s’y fixer. Certains ont abandonné leurs tentes pour des structures légères, construites illégalement sur des terres qui ne leur appartiennent pas, souvent près des grandes routes et des zones industrielles (ce qui leur permet de se brancher sans autorisation sur le réseau d’eau et d’électricité). Ces communautés de squatters sont des îlots de misère, de sous-emploi, de délinquance et vivent dans un manque d’hygiène totale. Ils sont les principaux beneficiaires des aides sociales et des soins dans les hôpitaux israéliens.
Prenons l’exemple de la région de Maale Adoumin.
La route de Jerusalem à Maale Adoumim est longée de bidonvilles où logent environ 12 000 personnes. Cette région se trouve en Judée, en zone C, à l’extérieur de la ligne verte, mais donc sous souveraineté israélienne*.

Pour les squatters qui se sont installés dans cette région, Israel a décidé de construire une ville voisine de Jericho, Ramat Nueimah, où ils pourraient avoir une vie normale selon nos critères: maisons,  bâtiments raccordés légalement au réseau électrique, tout à l’égout, installation d’une zone industrielle mais aussi des terres pour les troupeaux. Tout  ceci en accord avec la Convention Européenne des Droits de l’Homme.

Pourtant l’Union Européenne  ainsi que certaines organisations d’extrême gauche israéliennes* affirment que les droits humains des bédouins de la région sont violés car on ne leur donne pas les conditions minimales pour vivre (!) et qu’on leur nie ainsi l’existence de « villages historiques » où ces bédouins auraient vécu pendant des siècles. Le fait que les photos aériennes prouvent l’inexistence de ces villages ne trouble pas l’U.E. qui préfère installer des baraques de chantier en tôle, ce qui maintient ces populations dans une extrême pauvreté  et crée ainsi des foyers de violence et de terrorisme plutôt que les voir vivre comme des êtres humains responsables.
Illogique? Pas vraiment car ce que veulent certains fonctionnaires de l’U.E. et certaines ONG c’est passer outre publiquement la souveraineté d’Israel afin de légitimer la spoliation des Arabes palestiniens, accuser les Israéliens de pratiquer l’apartheid et peu importe que cette contribution mène à la violence.
La région des Adoumim est principalement visée du fait même qu’elle se trouve entre la ville de Jerusalem et la ville de Maale Adoumim.
Region des Adumim

(Il s’agit de la zone en rouge) .

Pourquoi avoir ciblé cette zone? Pour aider l’Autorité Palestinienne à couper aux Israéliens la route de la Mer Morte et isoler la ville de Maale Adoumim. Ces construction illégales non seulement maintiennent les bédouins dans des bidonvilles mais elles sont construites dans les réserves naturelles du désert de Judée, qui protègent la faune et la flore du désert ainsi que des sites historiques chrétiens.

De plus, l’U.E. favorise le mouvement vers cette  zone de populations arabes qui n’en sont pas originaires mais viennent de régions sous contrôle de l’Autorité Palestinienne.
Ainsi, l’association Regavim  a révélé que la maison du terroriste qui a infiltré la ville juive de Anatot il y a une semaine, était une structure illégale. La famille du terroriste est en fait originaire de la ville de Ya’ata située au  sud de ‘Hebron dans la zone contrôlée par l’Autorité Palestinienne . Elle s’est déplacée avec l’aide et la bénédiction de l’U.E. vers Anatot près de Jérusalem, accaparant ainsi des terres privées sans autorisation.

constructions illegales a côte d'Anatot

Le Daily Mail* a publié un article au sujet de ces actions illégales de l’U.E, qui enfreint la loi tout en clamant son immunité diplomatique. Comme le journaliste britannique l’écrit si bien, ce n’est pas un cadeau de quelques tickets de parking mais c’est une tentative de re-c0lonisation européenne d’Israel par le biais de constructions illégales et l’argent des contribuables européens.
L’Union Européenne a construit plus de 1000 bâtiments sans permission placés dans la zone C sous juridiction israélienne selon la loi internationale. Certains hommes politiques européens se sont insurgés contre ce fait mais en vain. Israel et l’association Regavim ont lancé une action légale contre l’U.E. mais pour le moment rien n’avance et le porte parole de l’U.E. clame que c’est légal parce que c’est humanitaire!!!

Constructions illegales de l'UE 3(photos du Daily Mail)

Entre 1948 et 1967, la Jordanie a occupé  la rive ouest du Jourdain qui était destinée au territoire du futur état juif. Depuis 1967, alors que l’installation des Juifs dans cette région se fait lentement, avec précaution, pour ne pas empiéter sur des terres arabes privées, tout le monde crie à l’occupation et à la colonisation. Mais quand il s’agit de l’U.E. qui construit illégalement, et sans aucun cadre juridique approprié, alors le silence est roi.
Comme je l’ai écrit en début d’article, les tentatives de colonisation de l’U.E. ne s’arrêtent pas à la Judée et la Samarie. L’U.E. essaye aussi dans le Neguev*, sur le Golan et en Galilée.

Pour la Galilée, en plein cœur d’Israel, il s’agit d’une occupation rampante, plus discrète car les zones d’habitation sont denses et bien répertoriées. Cependant, les clôtures des champs sont déplacées, de nouveaux bâtiments voient le jour, permettant aux villages arabes de s’agrandir peu à peu sur des terres domaniales ou privées.

(Ѝâ@½è‡

(Photo prise par les volontaires de Regavim: Arabes déplaçant les barrières clôturant le champ d’un fermier juif Yehuda Marmor)

Le terroriste qui avait tué trois personnes à Tel Aviv, il y a environ un mois, venait du village de Arara, village arabe tout à fait légal mais qui s’est « enrichi » ces dernières  années de maisons construites sans permis grâce à des fonds européens. Le terroriste habitait l’une d’elles.
Dans un article précédent, je vous avais parlé des shinshinim* qui luttaient contre les incendiaires et les pillards de troupeaux en Galilée et ailleurs dans le pays. En ce qui concerne les constructions illégales, l’association Regavim s’est faite connaitre ces dernières années par sa pugnacité et a obtenu un bon nombre de victoires. Mais c’est un travail de Sisyphe.

Une amie m’a demandé pourquoi la police et l’état n’intervenaient pas? Ils le font mais ils ont besoin de l’aide d’associations comme Regavim. Israel n’est pas un pays d’assistés où on attend tout de l’état. Ici chacun « se bouge ». Pour paraphraser une phrase célèbre, je dirais qu’ici on ne se demande pas ce que le pays peut faire pour nous mais ce que nous pouvons faire pour lui.

A bientôt,

*La ligne verte: la ligne d’armistice de 1948

*La Palestine mandataire:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/11/27/le-hermon-et-la-forteresse-du-roi-nimrod/carte-de-la-palestine-mandataire/

*Zone C: La Judee et la Samarie (Cisjordanie) sont divisées en trois zones: la zone C est sous contrôle israélien civil et militaire, la zone B est sous contrôle conjoint Israel et Autorité Palestinienne, et la zone A sous le contrôle palestinien. Tous les villages juifs sont implantés en zone C

*http://www.dailymail.co.uk/news/article-3480561/Outrage-EU-claims-diplomatic-immunity-using-aid-money-meddle-Middle-East-building-disputed-West-Bank-land.html

*Les organisations d’extrême gauche israélienne sont en partie financées par l’UE. S’y retrouve les alterjuifs habituels et de nombreux arabes israéliens

*Les mythes bédouins sur la possessions des terres sont nombreux. Cela mériterait un examen en détail, dans un prochain article peut-être.

*les shinshinim:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2013/05/20/les-shinshinim/

*Regavim:
http://regavim.org/

Etiquetez, étiquetez, il en restera toujours quelque chose…

Une fois de plus me voici en colère.

Pour l’ambassadeur de de l’Union Européenne Lars Faaborg Andersen, la décision d’étiqueter les produits fabriqués par Israel dans les « territoires occupés » n’est qu’une mesure administrative et temporaire mais ni punitive ni discriminatoire.

 

caricature israel entre un terroriste et l'UE


Nous prend-il pour des idiots? Cela n’a-t-il rien à voir avec les exigences du mouvement BDS*?

Je ne voudrais pas en rajouter mais pour moi cela ressemble beaucoup à ce qui fut demandé à nos parents, il y a 75 ans: « Présentez-vous à la mairie, tel jour, pour recevoir une nouvelle carte d’identité, décorée d’un J« .
Ça aussi c’était une mesure administrative et c’était demandé très poliment…

 

Je soutiens le pays des Juifs la Judée

Cet étiquetage est une mesure punitive et discriminatoire contre Israel. Le sort de nos frontières « sûres et reconnues » sera déterminé par des négociations le jour où il y aura vraiment quelqu’un qui sera prêt à négocier honnêtement et non pas à faire la promotion du terrorisme.

Il est vrai qu’en Europe, le terrorisme n’est condamnable que lorsqu’il arrive devant la porte. Je me souviens de la déclaration à RTL du Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, en août 2014 « prôner le Jihad ce n’est pas illégal« , alors qu’il refusait d’interdire les livres islamistes vendus à la FNAC et à Carrefour. Il avait aussi déclaré que s’il n’était pas tenu à un devoir de réserve de par sa fonction, il aurait participé lui-même aux manifestations où on brandissait pourtant des drapeaux du ‘Hamas, de Al Qaida et où on criait « Mort aux Juifs« …

 

boycott.jpg article de Guy Milliere Menapress(Caricature qui illustre l’article de Guy Millière sur Menapress du dimanche 15 nov 2015: http://www.menapress.org/)


Que l’Europe ne se soucie pas de nous, il n’y a longtemps que je ne me fais plus d’illusion mais qu’elle ait le culot de nous donner des leçons de morale alors que sur son propre territoire certains conflits frontaliers ne sont toujours pas réglés, comme celui de Chypre ou de Gibraltar!

L’étiquetage des produits de Judée-Samarie et du Golan est une mesure discriminatoire et punitive contre la seule démocratie du Moyen-Orient, car Israel est le seul pays où peuvent vivre ensemble, avec les mêmes droits et des mêmes devoirs, des gens de religions ou d’ethnies différentes. Le seul!
Ne me parlez pas du Liban qui n’existe plus que sur le papier et est partagé comme le reste du Moyen-Orient. Tous nos voisins ont un territoire divisé en zones sunnites, chiites, chrétiennes, druzes ou kurdes (il n’y a plus de Juifs depuis longtemps ni au Liban, ni en Syrie ou en Irak) où votre origine peut vous valoir une rafale de mitraillette à un contrôle routier…
Cette mesure est discriminatoire, punitive et reconnue comme telle par les organisations terroristo-politiques palestiniennes qui ne se donnent même pas la peine d’être hypocrites et démentent les momeries européennes: la plus ancienne ONG palestinienne Al Haq, loue cet étiquetage comme un premier pas vers le boycott total*.
De toutes les régions en conflit dans le monde (et il y en plus de 200) nous sommes les seuls à être soumis à cette mesure discriminatoire. Comme le dit le journaliste israélien Boaz Bismuth: « Le Sahara occidental, le Tibet et le Cachemire sont contestés et zones de conflit. L’industrie de la pêche au Sahara Occidental fournit à l’Europe la qualité de savoureux poissons, y compris le merveilleux mérou. Je vous prie, Monsieur l’Ambassadeur européen, quand sera planifié l’étiquetage de l’Union Européenne du premier mérou du Sahara occidental? »

En plus c’est tellement mesquin, petit et sans réel impact sur l’économie israélienne!
Savez-vous que les produits étiquetés sont essentiellement des produits agricoles?
Bien sûr, aucune des nombreuses inventions israéliennes présentes dans la vie moderne, de celles qui comptent dans une économie et sont utiles à l’humanité, n’en fait partie. Il faut bien que les Européens continuent à bénéficier de ces avancées technologiques. Savez-vous par exemple que l’application Facebook Safety Check qui a permis à des milliers de Parisiens de pouvoir rassurer leurs proches lors des attentats du week-end dernier à Paris est une invention israélienne?

anti boycott

Mais en fait, que sont donc ces  mystérieux territoires que nous occupons « illégalement » et où nous faisons « suer le burnous » selon une vieille expression coloniale française?
Il s’agit du Golan, de la Judee-Samarie que vous connaissez sous le nom de Cisjordanie ou de Westbank.

  • Les occupons nous illégalement?
    « Le Conseil de sécurité des Nations unies n’a jamais déclaré l’occupation israélienne illégale. L’occupation américaine en Irak survenue suite à la Seconde guerre du Golfe a été acceptée universellement comme un acte légal. Dans le cadre de la campagne anti-israélienne on présente souvent la « ligne verte *» comme si son statut était semblable à une frontière juridiquement contraignante. Rappelons qu’en signant un accord de paix, Israël et la Jordanie ont reconnu mutuellement l’abrogation de la convention d’armistice et sa ligne de démarcation. La validité d’une ligne d’armistice expire avec l’expiration de l’armistice. Par conséquent et officiellement, il ne peut donc y avoir de validité juridique quelconque sur la Ligne verte. »*
    De plus ces territoires n’ont jamais appartenu à un quelconque peuple palestinien. De 1948 à 1967, ses habitants furent syriens, jordaniens ou égyptiens, les Juifs en avaient été expulsés.
  • Faisons nous « suer le burnous »?
    Que cette expression reflète une réalité coloniale qu’on veut nous coller sur le dos est très révélateur.
    N’en déplaise à certains, nous ne sommes pas des colonialistes exploiteurs des populations autochtones qui ne sont d’ailleurs pas plus ou pas moins autochtones que nous. Je le répète tellement que vous allez penser que je radote: la plupart des musulmans vivant dans ce qui fut le territoire de la Palestine entre le Jourdain et la Mer Méditerranée sont arrivés grâce à la fameuse loi turque de 1872* et aussi pendant le Mandat britannique. Il faut noter que, pendant la gouvernance anglaise, aucun quota n’empêchait les musulmans de s’installer dans ce qui était pour eux un Eldorado contrairement à ce qui était imposé aux Juifs dont beaucoup fuyaient le nazisme.
    Les ouvriers arabes de Judée-Samarie reçoivent les mêmes salaires que les Israéliens (Juifs ou Arabes) qui vivent à l’intérieur de la ligne verte*. Il est vrai qu’ils coûtent moins cher à leur employeur israélien. En effet, selon un accord passé avec l’Autorité Palestinienne, ces mêmes employeurs payent des charges réduites et  ceci pour réduire le taux de chômage dans la population arabe des « territoires ».

Au lieu d’étiqueter les bouteilles de vin ou d’huile d’olive, l’Union Européenne ferait mieux d’étiqueter les terroristes, surtout ceux qui se promènent sur son territoire en cherchant qui tuer, au lieu de nous considérer comme des criminels de guerre*. 
Au lieu de défendre le Croissant Rouge palestinien qui a laissé des blessés sans assistance parce que Juifs lors de l’attentat d’Othniel*, la Croix Rouge Internationale ferait mieux de nous remercier de prendre soin de tout le monde sans distinction.
Bref, l’Union Européenne et les organismes internationaux devraient ouvrir les yeux et ne plus laisser ce poison de la haine du Juif leur brouiller l’esprit.

caricature ambulance croissant rouge

(Sur l’ambulance du Maguen David Adom: « nous ne voyons pas les races », sur celle du Croissant Rouge: « nous ne voyons pas les Juifs »)

La semaine prochaine je commencerai une série d’articles qui vous parlera des ballades sur le Golan, en Judée et en Samarie pour vous faire connaitre ces fameux territoires et vous les faire apprécier.

A bientôt,

Hier chez nous:
attentats vendredi 19 nov 2015

*http://www.alhaq.org/advocacy/targets/european-union/991-phroc-welcomes-eu-labeling-of-settlement-products-as-a-first-step-towards-a-ban

*Je cite l’article suivant repris sur le blog de Kravi:
http://jcpa-lecape.org/la-manipulation-du-droit-international-dans-la-campagne-juridique-contre-israel/

*la ligne verte: nom donné à l’ancienne ligne d’armistice entre Israel et ses voisins de 1948 à 1967

*loi turque de 1872:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/05/22/les-tcherkessim/

*criminels de guerre: mandat d’arrêt lancé par l’Espagne contre Benjamin Netanyahou et plusieurs ministres: http://www.europe-israel.org/2015/11/lespagne-a-lance-un-mandat-darret-contre-le-premier-ministre-israelien/

*L’attentat d’Othniel a eu lieu le vendredi 13 novembre, peu avant que les attentats ne frappent Paris. Des terroristes ont tiré sur la voiture de la famille Litman, tué le père et le fils ainé Netanel (18 ans) et blessé la mère, les petites filles et Dvir (16 ans) qui a eu la force l’appeler les secours du Maguen David Adom: Une ambulance du Croissant Rouge est passée alors qu’il était au téléphone, les secouristes sont descendus, ont vu que c’étaient des Juifs et sont repartis. Evidemment, la Croix Rouge, de qui dépend le Croissant Rouge, a soutenu les secouristes palestiniens qui ont agit »comme il le fallait ».

Les Nazis en Palestine dans les années 30

Que se passe-t-il en Palestine pour les Juifs au début des années 30?
Les ennuis s’amoncellent sur leur tête: la crise économique qui a débuté à la fin des années 20 touche durement la Palestine. Certains n’en peuvent plus et repartent malheureusement en Europe où, seulement quelques années plus tard*, la plupart seront assassinés par les nazis.
Les Juifs qui sont restés sur place sont eux ulcérés par les relaxes ou peines de prison bénignes envers les meurtriers arabes arrêtés après les massacres de 1929.
De plus, les Anglais publient deux documents officiels qui sont ouvertement en faveur des thèses arabes:
– Un certain Hope-Simpson* publie un rapport officiel selon lequel il y a déjà trop de Juifs en Palestine, et donc  un afflux supplémentaire d’immigrants juifs et toute nouvelle vente de terre aux Juifs créerait un déséquilibre structurel nuisible aux Arabes.
– Les Anglais publient donc un nouveau Livre Blanc qui limite très sévèrement la vente de terres aux Juifs et restreint encore plus l’arrivée des Juifs car, comme le dit le texte « il faut prendre en compte le chômage arabe pour déterminer le nombre de certificats d’immigration accordés aux Juifs« ! Ceci à un moment où la majorité des nouveaux arrivants est composée de migrants arabes qui eux ne sont soumis à aucun quota.

Et enfin, les Templiers allemands Templiers installés déjà en Palestine depuis la fin du 20 ème siècle et qui s’étaient fait connaitre uniquement par leur esprit entreprenant, lorgnent maintenant vers le nouveau parti nazi qui promet un Reich de 1000 ans.

villages templiers en Palestine

(Carte des villages fondés par les Templiers en Palestine)

En 1932 Karl Ruff, Templier originaire de Haifa, fonde la branche palestinienne du parti nazi qui connait tout de suite un franc succès.  Dès le mois de mars 1933 se déroulent les premiers meetings politiques nazis à Tel aviv, Haifa et Jerusalem.

Ruff parti nazi
Les manifestations de Juifs à Tel Aviv n’y changent rien. A Jerusalem,le drapeau nazi est érigé sur le fronton de l’hotel Fast*, siège du Consulat Général d’Allemagne.

Swastika_flag_in_Jerusalem_g
Les Juifs répondront en hissant le drapeau bleu et blanc pendant la nuit et en écrivant des graffitis anti nazis. Le Consul Général d’Allemagne Heinrich Wolff n’est pas affilié au parti nazi. Il essaye de protester et d’œuvrer en faveur d’une immigration des Juifs allemands en Palestine car il se doute de ce qui les attend en Allemagne mais il est rapidement évincé à cause de ses idées politiques et parce que sa femme est juive. Il sera bien sûr remplacé par un Nazi convaincu.
Des le boycott des entreprises juives en Allemagne en 1933, les Juifs de Palestine répondent par un dérisoire boycott des biens en provenance d’Allemagne mais les forces en présences sont trop disparates pour qu’il soit autre que symbolique…
En effet, si le nombre des Allemands en Palestine est bien inférieur à celui des Juifs originaires d’Allemagne, ils sont bien plus actifs car fanatisés et surtout aidés par la mère-patrie: les écoles allemandes sont mises au pas ainsi que les mouvements de jeunesse et les organisations professionnelles:

certificat d'appartemance a la jeunesse hitlerienne signature de Baldur von Shirach

(Certificat d’appartenance aux jeunesses hitlériennes d’un jeune garçon de Sharona,
la signature en bas à gauche est celle de Baldur von Shirach)

Des agents de la Gestapo, entrés en Palestine avec un visa de tourisme, sont là pour éduquer les foules, coordonner les actions et mettre au pas les récalcitrants:

lettre de menace du parti nazi

(Lettre de menace envers un Allemand qui a loué sa salle de cinéma à un juif, sur l’excellent blog de Sacha Bergheim)

On entend le Horst Wessel Lied dans les défilés et les rencontres sportives. En fait, toute la vie sociale des Allemands de Palestine est  organisée par le parti nazi:

Palestine annees 30 nazis
Malgré le grand nombre d’universitaires de premier plan qui ont quitté l’Allemagne pour la Palestine, les échanges universitaires sont rompus.

Pour faire triompher le 3 ème Reich au Moyen-Orient mais surtout en Palestine où il y a le plus grand nombre de Juifs, les Nazis multiplient  les rencontres avec de jeunes Arabes éduqués et proches des mouvements nationalistes, comme par exemple avec un nommé Elias Haddad, Arabe chrétien de Jerusalem et directeur de l’orphelinat Schneller: « Elias Haddad aime l’Allemagne et ne veut pas subir le joug anglais« . Pour l’anecdote, ce sera dans l’orphelinat Schneller que seront cousus les drapeaux et fanions du parti nazi de Palestine. Dans les journaux des associations étudiantes arabes, chrétiennes ou musulmanes, on trouve des articles appelant à se débarrasser des Juifs.

Nazi_PalestinianAuthority_Logo (1)(Logo du parti nazi arabe-palestinien)

Le grand Mufti, Hadj Amin Al ‘Husseini, continue à fanatiser la population musulmane qu’il saura manœuvrer autant en Palestine qu’en dehors, usant de son influence en Syrie et en Irak pour fomenter des émeutes et des exactions contre les Juifs. En Palestine mandataire, dès l’année 1936, les émeutes et attentats se succéderont, j’en parlerai dans un prochain article.

Et aujourd’hui?
La bonne nouvelle est que les Templiers n’existent plus: המושבה הגרמנית (Hamoshava haguernmanit) le quartier allemand de Jerusalem est devenu un quartier résidentiel, très agréable:

moshava guermanit jerusalem
Ceux de Haifa, de Bethlehem Haglilit* sont des hauts lieux touristiques. Quant à Sharona, maintenant incluse dans Tel Aviv, c’est devenu un espace de promenade, cafés, restaurant, galeries d’art et boutiques de luxe et notamment un magasin Fauchon:

sharona
La mauvaise nouvelle est que les émules arabes des nazis n’ont pas changé:

drapeau nazi sur Beit Omar (Israel Today)(Drapeau nazi sur Beit Omar à côté de ‘Hebron, il y a quelques semaines)

et que la rhétorique de leurs dirigeants ne cache même plus l’origine de son inspiration.

Je cite Bassam Tawill*, l’un des rares arabes à les condamner:
« Au fil des années, nous avons appris à notre peuple à détester non seulement Israel, mais aussi les Juifs… En réalité, c’est nous qui sommes les nouveaux nazis. Cette affaire* montre que les membres du mouvement « anti-normalisation » BDS ne sont rien d’autre qu’un rassemblement de chemises brunes qui œuvrent à la destruction de toute velléité de paix et de coexistence entre Palestiniens et Israéliens. Leur réaction hystérique à l’interview de Yehezkel prouve que notre peuple continue à régresser, se rapprochant d’une forme d’extrémisme et de racisme qui rappelle le nazisme »

Quand on parle de la persécution et de l’assassinat des Juifs pendant la Shoah, on saute tout de suite aux camps d’extermination, mais c’est oublier que le processus fut tout d’abord économique et administratif. Tandis que je tape cette phrase, j’entends aux nouvelles que l’Union Européenne a décidé l’étiquetage des produits en provenance de Judée-Samarie, mesure uni-latérale appliquée seulement contre Israel et nul part ailleurs dans le monde,  bien qu’il y ait plus de 200 territoires disputés entre différents pays*. Que les consommateurs européens achètent des produits provenant de pays où l’esclavage existe de facto, cela ne gène personne, mais qu’ils puissent déguster un vin du Golan, quelle horreur!

Cette décision va sans doute provoquer la fermeture d’un certains nombre d’entreprises où travaillent majoritairement des Arabes palestiniens et causer du tort à leurs familles. Ces ouvriers sont employés dans des entreprises israéliennes à des conditions bien plus favorables que celles que leur donneraient des employeurs palestiniens.

Quant à BDS… Sodastream a dû quitter la Judée-Samarie à cause de BDS: plusieurs centaines d’ouvriers arabes palestiniens se sont retrouvés au chômage. Son installation à côté de Beer Sheva a donné du travail à autant de bédouins israéliens. Alors, L’organisation BDS ne veut pas que les Arabes palestiniens puissent avoir un niveau de vie convenable? Veux-t-elle en faire ses « Damnés de la terre » personnels?

Le boycott de BDS concerne non seulement les biens mais aussi les échanges universitaires. Tout cela me fait penser à un retour vers un sombre passé.
Caricature BDS shay tsharka

 

On ne naît ni nazi ni terroriste. Tout commence avec l’éducation, n’en déplaise à une lectrice de ma page facebook qui s’indignait quelque peu de la caricature de Shay Tsharka que j’avais placée dans mon article « Le mélange de Jerusalem »*, je la cite: » Dramatique, horrible ! mais pas une maman , tout de même ! »
Et bien, si! Après le terroriste de 13 ans, nous avons eu droit à deux terroristes de 14 et 11 ans. Cette haine du Juif leur est inculquée dès leur plus jeune âge. Je persiste donc avec ce dessin de Vladik Sandler:

caricature enfant ballon vladik sandler

 

A bientôt,

*Le philosophe Andre Glucksman naîtra en 1937 dans une de ces familles repartie vers l’Europe en 1933: « Quand il était petit, il aurait dû mourir, puisqu’il était juif, d’une famille ne parlant pas français dans la France occupée, a-t-il raconté. Il a même été mis dans les trains et sa mère a réussi à l’en sortir. Donc, il m’a dit que tout le reste, c’était du rab et que 70 ans de rab, c’était une chance incroyable et qu’il fallait la saisir pour en faire profiter d’autres qui avaient moins de chance que lui ».Interview de son fils Raphael sur France Inter.

*Hope-Simpson est un politicien anglais connu essentiellement pour son fameux rapport sur l’immigration.

*Simon Epstein: 1930 une année dans l’histoire du peuple juif (Stock).

*Hotel Fast: Hotel tenu par un Allemand templier.

*Beith Lehem Haglilit:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/01/02/une-autre-bethlehem/

*http://jcpa-lecape.org/union-europeenne-la-marque-de-lhypocrisie-et-de-la-discrimination/

*http://www.europe-israel.org/2015/10/palestiniens-nous-sommes-les-nouveaux-nazis-les-membres-de-bds-ne-sont-rien-dautre-quun-rassemblement-de-chemises-brunes-par-bassam-tawil/

*Caricature de Shay Tsharka:
shay tsharka education arabe

https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/10/30/le-melange-de-jerusalem/

*