Le déshonneur et la guerre

Nous venons de fêter Pessa’h, fête de notre libération de l’esclavage égyptien et nous voici déjà dans une autre commémoration qui en fait est l’inverse de Pessa’h, Yom Hashoah*.
Je me pose parfois la question: pourquoi se réjouir de la sortie d’Egypte alors que nous savons ce qui vient ensuite? Rien de très original dans cette interrogation . C’est celle de la plupart d’entre nous. Cette question, Isaac Abravanel la posait déjà, il y a 500 ans, en commentant un  texte qui se trouve au début de la Haggadah. 
– Pourquoi devons nous fêter la sortie d’Egypte? se demande-t-il. Il est écrit dans la Haggadah que: « Nous étions les esclaves de Pharaon en Égypte. Dieu nous sortit de là-bas d’une main forte et d’un bras tendu. Et si Dieu n’avait pas fait sortir nos ancêtre d’Égypte, nous serions encore les esclaves des pharaons, nous et nos descendants. C’est pourquoi…nous devrions raconter l’histoire de la sortie d’Égypte… »
– Et alors?
se demande Abravanel, qu’avons nous gagné, nous les hommes de l’exil, à ce que nos ancêtres soient sortis d’Égypte ? Et si Dieu n’avait pas fait sortir nos ancêtre d’Égypte, nous serions encore les esclaves des pharaons, nous et nos descendants. Cet esclavage n’est-il pas préférable à notre exil en terres d’Edom (le monde chrétien) et d’Ismaël ?… qui nous détruisent et nous déportent?.. »

Cette question est évidemment celle des rescapés de la Shoah. On trouve dans les archives de Yad Vashem des photos de Juifs qui célèbrent la fin de la servitude en Egypte alors qu’ils sont enfermés dans des ghettos et savent que leur fin est proche et qui remercient Dieu de les avoir libérés alors qu’ils sont en sursis à Auschwitz…
Alors, sommes nous si stupides et si butés?  Recommencer ainsi à chaque fois?
Non, nous sommes obstinés et têtus, et nous savons nous relever, malgré tout et sans illusion. Nous avons été expulsés, mis à l’index, massacrés. Notre identité a été niée à plusieurs reprises et en particulier pendant des siècles l’Eglise s’est auto-proclamée le Vrai Israel… Tout ça vous le savez. nous le savons, notre mémoire familiale le sait..
Il y a ceux qui croient et ceux qui ne croient pas au Mashia’h, mais en tout cas personne ne croit ici aux lendemains qui chantent, car nous savons qu’ils ne chanteront pas…

Pourtant,  pendant un temps, nous avons fait confiance au progrès et aux démocraties qui nous accueillaient. « Les choses ont changé, pensions-nous, nous sommes des citoyens comme les autres, le mot Juif ne sonne plus comme une malédiction… »
Mais voici que des élites, politiques, intellectuelles, religieuses* occidentales, décident de nous priver à nouveau de notre identité. On ne parle plus de vrai ou de faux Israel, non, cette fois, c’est Israel qui n’existe plus: Jerusalem n’a jamais été juive, Abraham s’appelait Ibrahim, le roi David s’appelait Daoud, Salomon, Soliman et le Temple n’était une mosquée construite sur terre musulmane car, peut-être l’ignoriez-vous, le monde était musulman avant que les Juifs viennent tout falsifier.

Je connaissais cette théorie classique anti-juive mais cette fois, officiellement, une déclaration et un vote de l’UNESCO, organisme censé pourtant protéger le patrimoine de l’humanité, nous raye de cette humanité en nous spoliant et nous dépossédant de notre héritage*.
De quoi s’agit-il? Il s’agit d’une déclaration adoptée le 15 avril, rédigée par les experts de l’Autorité Palestinienne et  parrainée par le Liban,  l’Algérie,  l’Égypte, le sultanat d’Oman, le Soudan et le Qatar…
Comme l’écrit si bien Jean-Pierre Bensimon*, cette déclaration est « le narratif arabo-palestinien qui nie l’existence d’un temple juif antique à Jérusalem, qui prétend que Jésus était palestinien, ou qui affirme que les Juifs installent de fausses tombes dans les cimetières »… C’est une « construction cousue de fil blanc. Elle veut asseoir l’idée que les Juifs sont de purs étrangers qui ont inventé une fable pour prendre leur terre aux autochtones. »

Cette déclaration  est d’une extrême violence: il y est question de Palestine occupée et de puissance occupante (Israel) d’une manière obsessionnelle. Israel est accusé de tout et du reste mais surtout, le nom hébraïque de chaque lieu historique y est systématiquement effacé et remplacé par un nom musulman.
Ne vous y trompez pas, les génocides commencent toujours ainsi: la mise à l’écart culturelle, administrative et économique de la population à éliminer. Comme nous avons, ici en Israel, la capacité de nous défendre militairement contre un génocide potentiel, perpétré cette fois par les islamistes, héritiers des nazis*, nous devons être effacés de la carte du monde culturellement et historiquement. 
Que les pays « hautement démocratiques » ci-dessus aient présenté cette déclaration, cela est dans le droit fil de leur conception du monde. Que l’UNESCO l’accepte, c’est révoltant mais pas surprenant. Mais savoir que cette falsification de l’histoire est votée par un pays, démocratique, en principe soucieux des droits de l’homme, la France*, cela me donne la nausée.

Pourquoi donc citerai-je dans un article dédié à la Shoah des témoignages poignants des victimes, des Justes qui les aidèrent et même des actes de bravoure de la résistance juive?
En effet, tout cela n’aurait de valeur que si la Shoah était un accident épouvantable de l’histoire, que si le monde avait enfin compris et intégré que nous Juifs ne sommes pas sur terre pour lui permettre de nous tuer quand cela lui convient. On ne sort pas d’une commémoration de la Shoah comme d’une séance de cinéma où le film est triste, touchant mais où les gentils l’emportent. Ici il n’y a pas de happy end, l’entreprise de démolition des Juifs continue! 
Bien sur cette fois, il y a un petit pays de merde*, les Juifs y ont décidé qu’ils ne se laisseraient plus faire et ce petit pays est bien armé et capable de se défendre. Alors la même haine gratuite et ancestrale essaye une nouvelle approche: Israel n’a aucun droit à exister, la preuve c’est que toute son histoire est fausse et s’est construite au détriment des Arabes.
Vous connaissez cette fameuse phrase de Churchill: Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur, vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre ». Eh bien, certains, dans cette Europe où s’est produit le plus grand génocide de tous les temps, ont choisi le déshonneur, ils ont sacrifié le peuple juif et son héritage pour ne pas faire la guerre au totalitarisme islamique. Ce qu’ils ne comprennent pas c’est qu’en sacrifiant notre héritage, ils sacrifient le leur: le Nouveau Testament repose sur la tradition juive. Si les Juifs n’existent plus alors le socle chrétien est scié lui aussi. Jésus s’appelle Issa, il n’est rien de plus qu’un prophète inférieur à Mahomet, sa mère s’appelle Meriem et ils vont régulièrement à la mosquée construite par Soliman.
Ce n’est pas en nous sacrifiant que l’Europe se gardera de la guerre, au contraire!

Ce soir, lorsque la sirène retentira, je me tiendrai debout, immobile et j’allumerai une bougie au nom de tous les miens.

A bientôt,

Yom Hashoah:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2013/04/07/tout-homme-a-un-nom/https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/04/14/reflexions-tristes-le-jour-de-yom-hashoah/

*Les nazis musulmans:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/11/13/les-nazis-en-palestine-dans-les-annees-30/
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/10/22/le-mufti/

*Petit pays de merde: En 2001, l’Ambassadeur français à Londres, Daniel Bernard, a qualifié Israel  de petit pays de merde
http://victor-perez.blogspot.co.il/2016/04/israel-petit-pays-de-merde.html

*La résolution de l’UNESCO:
Je remercie Victor Perez d’en avoir indiqué les références exactes: (à partir de la page 32)
http://unesdoc.unesco.org/images/0024/002446/244639f.pdf#xml=http://www.unesco.org/ulis/cgi-bin/ulis.pl?database=gcex&set=005721DA89_2_274&hits_rec=1&hits_lng=fre

*Le vote des pays européens sur la déclaration de l’UNESCO: la France, l’Espagne et la Suède et la Slovénie ont voté pour,  l’Allemagne, le Royaume Uni, les Pays Bas, l’Estonie et la Lithuanie ont voté contre, l’Italie et la Grèce se sont abstenus. 

*Il est vrai que l’Amitié Judeo-Chrétienne de France « entreprend actuellement des démarches auprès de certaines personnalités religieuses » avec beaucoup de prudence. A suivre… Et pendant ce temps, le journal La Croix publie l’information sans s’indigner, le titre et le dernier paragraphe sont très révélateurs:
« Ces dernières semaines, les tensions ont atteint un niveau rarement égalé autour du site, de violents affrontements ayant gagné l’Esplanade des mosquées, le troisième lieu saint de l’islam, avant de s’étendre en Cisjordanie occupée et à la bande de Gaza. »(http://www.la-croix.com/Religion/Monde/Israel-s-indigne-d-une-resolution-de-l-Unesco-sur-les-lieux-saints-a-Jerusalem-2015-10-22-1371627)

http://www.danilette.com/2016/04/l-unesco-denie-aux-juifs-leurs-droits-religieux-les-plus-fondamentaux-shmuel-trigano.html

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/05/02/31002-20160502ARTFIG00155-resolution-de-l-unesco-sur-le-mont-du-temple-la-france-complice-d-un-mensonge.php?redirect_premium

Je vous conseille vivement la lecture du texte de Jean-Pierre Bensimon publié sur le blog de Kravi:
http://dovkravi.blogspot.co.il/2016/05/une-autre-lecture-de-la-decision-de.html#more

 

Publicités

A la recherche des artistes disparus….

Il y a quelques jours, je suis allée au Musée Israel voir l’exposition « La nuit tombe sur Berlin », nommée ainsi d’après le tableau de Horst Strempel « Nuit sur l’Allemagne ».

La nuit sur l'Allemagne

Elle rassemble un certain nombre d’œuvres d’artistes « dégénérés » ou considérés comme tels par les nazis. Le gouvernement nazi leur avait même consacré une exposition en 1937 pour les soumettre à la vindicte publique et magnifier en contre partie l’oeuvre d’artistes hitlériens. Au début, appliquée aux arts plastiques, cette conception d’Art dégénéré fut étendue à la musique, la littérature et au cinéma.
En peinture, étaient condamnés les expressionnistes et les peintres non figuratifs*, en architecture le Bauhaus, en musique Schoenberg, pour le cinema Max Ophuls et Fritz Lang… Tous ces artistes n’étaient pas Juifs mais tous les Juifs étaient dégénérés. De nombreux tableaux furent détruits et d’autre récupérés en douce par Goebbels qui attendait de les revendre à des collectionneurs hors d’Allemagne.


caricature de Michel Kishka(caricature de Michel Kishka)

Un jour, quelqu’un m’a doctement expliqué, qu’au cours des siècles, les Juifs n’avaient vraiment pas été productifs en ces domaines. J’ai eu beaucoup de mal à faire accepter à mon interlocuteur qu’il y avaient toujours eu des artistes juifs mais qu’ils n’avaient pas pu accéder à la célébrité étant donné que l’entrée dans la société non-juive leur avait été interdite jusqu’au milieu du 19 ème siècle*.
En fait, le peuple juif a toujours mis l’art à l’honneur. Le Tanakh lui-même contient un certains nombres de textes poétiques comme les תהילים (Tehilim) ou Psaumes et le שיר השירים (shir hashirim).
« Que tes pas sont ravissants dans tes sandales, fille de noble famille! Les contours de tes hanches sont comme des colliers, œuvre d’une main d’artiste*« .
מַה-יָּפוּ פְעָמַיִךְ בַּנְּעָלִים, בַּת-נָדִיב; חַמּוּקֵי יְרֵכַיִךְ–כְּמוֹ חֲלָאִים, מַעֲשֵׂה יְדֵי אָמָּן.

Quant à la construction du premier bâtiment officiel, le משכן (mishkan) ou tabernacle, toutes les exigences divines nous sont répétées sept fois dans trois parashiot différentes avec de multiples détails.
mishkan coupe

(Le tabernacle en coupe)

Bien que les Hébreux se trouvent en plein désert et pérégrinent vers Eretz Israel, ce n’est pas une raison pour le bâcler. Il faut donc trouver des artistes. Mais y en a t-il encore après 400 ans d’esclavage en Egypte? Certains ont-ils pu garder un sens artistique malgré toutes leurs souffrances?
Qu’à cela ne tienne:
« L’Éternel parla à Moïse en ces termes:  Vois, j’ai désigné expressément Betsalel, fils d’Ouri, fils de Hour, de la tribu de Juda, et je l’ai rempli d’une inspiration divine, d’habileté, de jugement, de science et d’aptitude pour tous les arts.
וַיְדַבֵּר יְהוָה, אֶל-מֹשֶׁה לֵּאמֹר. רְאֵה, קָרָאתִי בְשֵׁם, בְּצַלְאֵל בֶּן-אוּרִי בֶן-חוּר, לְמַטֵּה יְהוּדָה. וָאֲמַלֵּא אֹתוֹ, רוּחַ אֱלֹהִים, בְּחָכְמָה וּבִתְבוּנָה וּבְדַעַת, וּבְכָל-מְלָאכָה
De plus, je lui ai adjoint Oholiab, fils d’Ahisamakh, de la tribu de Dan ainsi que d’autres esprits industrieux que j’ai doués d’habileté. »

וַאֲנִי הִנֵּה נָתַתִּי אִתּוֹ, אֵת אָהֳלִיאָב בֶּן-אֲחִיסָמָךְ לְמַטֵּה-דָן, וּבְלֵב כָּל-חֲכַם-לֵב, נָתַתִּי חָכְמָה

Dieu se charge donc de leur attribuer inspiration (divine), habileté, jugement, science et aptitude pour tous les arts. Le nom même de בצלל (Betsalel) signifie à l’ombre de Dieu et indique cette proximité divine. 
Mais pourquoi  Dieu s’adressant à Moshé mentionne t-il le nom du grand-père de Betsalel? 
Annoncer ouvertement la généalogie de Betsalel, c’est rappeler au peuple qu’il s’agit bien du neveu de Moshe (fils de sa sœur Efrat-Myriam). Mais c’est préciser en même temps que c’est Dieu qui en a décidé ainsi ce qui permet à Moshe d’échapper à toute accusation de népotisme.
De plus pour que tout le peuple se sente concerné par ces nominations, le premier nommé, Betsalel, est choisi dans l’importante tribu de Yehuda, alors que le deuxième artiste,  אהליאב (Oholiav) n’a lui aucun lien avec le pouvoir. Son père אחיסמך (Ahimasakh) vient de la tribu de Dan, tribu bien moins importante.

Dieu nomme aussi les esprits industrieux dont on ne connait pas les noms.
La tradition les désigne comme des קנים (Kenim), synonyme de forgeron. Les Kenim sont des experts dans le travail des métaux et en particulier des métaux nobles comme le cuivre, l’argent et l’or. Ils connaissent aussi les alliages comme l’airain. Dans le parc de Timna (entre Eilat et Arad), on trouve encore des vestiges de la production de cuivre.


On les appelle aussi צורף (tsoref), forgeron et orfèvre. Yithro, beau-père de Moshe* est désigne comme Keni. 

« Les descendants de Kéni, beau-père de Moïse, montèrent avec ceux de Juda de la ville des Palmiers au désert de Juda, qui est au midi d’Arad; et ils s’y établirent parmi le peuple ».
וַתֹּאמֶר לוֹ הָבָה-לִּי בְרָכָה, כִּי אֶרֶץ הַנֶּגֶב נְתַתָּנִי, וְנָתַתָּה לִי, גֻּלֹּת מָיִם; וַיִּתֶּן-לָהּ כָּלֵב, אֵת גֻּלֹּת עִלִּית, וְאֵת, גֻּלֹּת תַּחְתִּית.
Il semblerait donc que Yithro ait enseigné bien d’autres choses au peuple juif que son organisation juridique. Sa famille a également participé à la construction du Mishkan. 
Ces industrieux forgerons et orfèvres sont restés proches du peuple juif pendant toute la période biblique. Le roi Shaoul les protège lorsqu’il va combattre Amalek, le roi David leur distribue une partie de son butin. Plus tard, une de leurs famille va fonder le groupe des Rekhabites*.
Leur sens moral élevé les sauvera de tous les malheurs qui s’abattront sur les Juifs au moment de la chute de Jerusalem en 586 avant l’ère chrétienne:
« …Le Dieu d’Israël, parle ainsi: Voici, je vais faire fondre sur Juda et sur tous les habitants de Jérusalem tous les maux que j’ai décrétés contre eux, puisque je leur ai parlé et qu’ils n’ont point écouté, puisque je les ai appelés et qu’ils n’ont pas répondu! «   Mais à la famille des Rekhabites (il est dit):…Puisque vous avez obéi à l’ordre de Yehonadav, votre père, observé toutes ses prescriptions et exécuté tout ce qu’il vous a recommandé… en aucun temps, il ne manquera à Yehonadav, fils de Rekhab, des hommes pour se tenir en ma présence. » (Prophète Jérémie 35)
A l’époque du Talmud, on  parle encore des Kenim avec respect. De nos jours, leurs descendants, les Druzes, dont je parlais dans un précédent article*, se réclament encore de Yithro. Certains disent que parmi les multiples couleurs du drapeau druze actuel, les couleurs rouges et jaunes sont le souvenir des teintures dont était aussi spécialiste la famille de Yithro:

drapeaux druse et juif
La nuit est tombée sur Berlin et nombre des artistes juifs de cette époque ont été assassinés mais les noms de Betsalel et d’Oholiav sont toujours vivants. Ce sont des prénoms encore actuels et des rues ont été nommées en leur honneur.
La célèbre école des Beaux Arts de Jerusalem s’appelle Ecole Betsalel. 

Ecole Betzalel(bâtiment historique de l’Ecole des Beaux Arts, Betsalel, dans le centre de Jerusalem)

Oholiav, plus modestement se contente d’une petite synagogue dans le quartier de Na’halat Tsion:
synagogue oholiav

A bientôt, 

*L’art dégénéré: les styles incriminés étaient très nombreux: le dadaïsme, le cubisme, l’expressionnisme, le fauvisme, le surréalisme, l’abstraction et le futurisme.

*Si on excepte le cas de Salomone de Rossi (1770-1630) qui fut musicien à la cour du prince de Mantoue:


Adon Olam: prière de shabbat

 

*Les mots artistes et artisans, Oman et Ouman, s’écrivent de la même manière et viennent tous deux de la même racine אמן qui a aussi donnée les mots foi et entrainement. Il y aurait beaucoup à raconter…

*Oholiav ne venait pas d’une famille célèbre mais  un des ses descendants fut  Hiram de Tyr, un artiste de la tribu d’Ephraim qui participa à la construction du Temple de Salomon:
« Le roi Salomon fit venir Hiram de Tyr. C’était le fils d’une veuve de la tribu de Nephtali, et son père était un Tyrien, ouvrier en cuivre; lui-même était plein de talent et d’industrie, habile à tous les travaux du cuivre. Il se rendit auprès du roi Salomon et exécuta tous ses ouvrages » ( 1 Rois 7 13)
וַיִּשְׁלַח הַמֶּלֶךְ שְׁלֹמֹה, וַיִּקַּח אֶת-חִירָם מִצֹּר. יד בֶּן-אִשָּׁה אַלְמָנָה הוּא מִמַּטֵּה נַפְתָּלִי, וְאָבִיו אִישׁ-צֹרִי חֹרֵשׁ נְחֹשֶׁת, וַיִּמָּלֵא אֶת-הַחָכְמָה וְאֶת-הַתְּבוּנָה וְאֶת-הַדַּעַת, לַעֲשׂוֹת כָּל-מְלָאכָה בַּנְּחֹשֶׁת; וַיָּבוֹא אֶל-הַמֶּלֶךְ שְׁלֹמֹה, וַיַּעַשׂ אֶת-כָּל-מְלַאכְתּוֹ.
Selon les sages du Talmud, les arbres se prosternaient devant lui!
Une tradition raconte qu’on retrouve le souvenir  d’Hiram dans le nom d’un village du Sud Liban, Soudjoud, qui signifie « se prosterner »en araméen.

*Les Rekabites: Ce sont les descendants de Yehonadav ben Rekhab, de la famille des Kenim donc de Yithro. Leur ancêtre Yehonadav leur enjoignit de ne pas boire du vin.

*Yithro et les Druzes:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2016/02/12/yitro-et-nous/

*Ecole Betsalel:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2016/01/15/ballade-en-hiver-dans-nahlaot/

 

 

 

Les trois crimes de Damas

Vous savez tous ce qu’est Yom Kippour*.
Ce que vous ne savez peut être pas, c’est à quel point Yom Kippour est aussi pour nous ici le souvenir encore vivace d’une des plus meurtrières guerres de défense .

En hébreu, on l’appelle  la guerre de Kippour car Israel a été attaqué par surprise pendant le jeûne de Kippour 1973 par les armées égyptiennes et syriennes, alors que la majorité des Israéliens jeûnait et priait dans les synagogues.
Pour vous donner une idée de l’atmosphère du jour de Kippour ici, voici une vue de Tel Aviv, ville réputée pour ses bouchons, où, ce jour là, les enfants sont les rois du périphérique sur leur vélo.

kippour tel aviv ayalon
Le jour de Kippour 1973, les adultes quittèrent les synagogues dès que l’alerte fut donnée et montèrent dans des bus pour rejoindre le front, parfois encore enveloppés de leur talith.
Pour la petite histoire, Golda Meir, alors Premier Ministre, avait refusé de tenir compte des informations de guerre immédiate  qui lui avaient été communiquées par certains services de renseignement et refusa de lancer une attaque préventive, et même une mobilisation, pour ne pas paraître aux yeux de l’opinion internationale comme l’agresseur. Cette décision coûta de nombreuses vies humaines et in fine, Golda Meir dut démissionner. Elle se reprochera cette décision pendant le restant de ces jours.

Cette vidéo est en hébreu mais se passe de commentaires:

La chanson « Les trois crimes de Damas » a été  écrite au début des combats quand l’issue de la guerre était plus qu’incertaine et que les soldats se battaient dans des conditions épouvantables sur le Golan en sachant que dans notre si petit pays le front est déjà l’arrière, le Oref*…

Elle est  inspirée d’un verset du prophète Amos qui vivait au 8 ème siècle avant l’ère chrétienne dans une époque dramatique où les Assyriens voulaient nous envahir:

« כה אמר ה’ על שלשה פשעי דמשק ועל ארבעה לא אשיבנו »
Ainsi parle l’Eternel: « A cause du triple, du quadruple crime de Damas, je ne le révoquerai pas, [mon arrêt]: parce qu’ils ont foulé le pays de Galaad avec des herses de fer.

על שלושה פשעי דמשק על ארבעה לא אשיבה
על אבות בטלית וחגור על אחים בצריח של טנק

על רעי שאמרו אתם לא תעברו כאן גולני גולני לוחם
אתם לא תעברו אתם לא תעברו כאן גולני גולני לוחם

על מעוז שעמד מכותר על טילים בשדותיו של הכפר
על בני שאמרו אתם לא תעברו
כאן גולני גולני לוחם

על חיוך שהסתיר שתי דמעות בעיני לוחמים עייפות
שחזרו ואמרו אתם לא תעברו כאן גולני גולני לוחם

על שלושה הרביעית בשערכם
עוד יבוא יום שלום ללוחם
ועד אז תזכרו
כן זכור תזכרו
כאן גולני גולני הולם

ועד אז תזכרו כן זכור תזכרו
כאן גולני גולני הולם

אתם לא תעברו אתם לא תעברו
כאן גולני גולני הולם

« Pour les pères enveloppés d’un talith, pour mes frères dans la tourelle du tank, pour mes compagnons qui ont dit « vous ne passez pas »,
C’est pour eux que se battent les Golani*

Pour le fief assiégé, pour les missiles dans les champs du village, pour mes fils qui ont dit « vous ne passerez pas »,
C’est pour eux tous que se battent les Golani

Pour le sourire qui cache des larmes, pour les yeux des combattants fatigués, qui répètent « vous ne passerez pas »,
C’est pour eux que se battent les Golani 

Trois fois déjà, la quatrième ce sera à vos portes, un jour viendra la paix pour les combattants mais jusque là,  souvenez vous, ici les Golani se battent,
Vous ne passerez pas, vous ne passerez pas car les Golani sont là
« 

Damas avait commis un premier crime en 1948 en se joignant déjà à une coalition de la quasi totalité des pays arabes qui s’étaient unis pour détruire l’état d’Israel à peine né. Elle en commis un second en 1967 au moment de la guerre des 6 jours. Le troisième commença en ce 6 octobre 1973, jour de Kippour, 10 du mois de Tichri.
Les tanks syriens avaient franchi la frontière et  étaient descendus vers le Kinneret. Tous les Israéliens, aussi bien civils que militaires, savaient bien que l’intention des Syriens était de les exterminer. Les soldats savaient qu’ils se battaient pour leur pays mais aussi et surtout pour eux-même et pour leur famille. Damas avait commis trois crimes et les Golani* n’en voulaient pas d’un quatrième.

Au צומת גולני (Tsomet Golani) ou carrefour Golani, en Galilée, se trouve un musée-mémorial pour tous ceux qui sont tombés afin que Damas ne réussisse pas à nous anéantir.
Un grand terrain ombragé, planté de pins et parsemé de cactus,
DSCF0605
des murs où sont inscrites des listes de noms,

DSCF0608
et surtout un musée. Dans une des pièces, les murs sont recouverts d’albums contenant pour chaque soldat, tué lors des guerres qu’Israel a subies depuis 1948, un résumé biographique, des photos ou autres documents donnés par les familles: un album par soldat.

DSCF0622
un album comme celui-ci:

DSCF0626

Et maintenant, après 42 ans?
Bien qu’actuellement l’état Syrien n’existe plus beaucoup, les composantes de sa population ne nous veulent pas de bien. Les Syriens ont été éduqués depuis toujours dans la haine d’Israel* et aussi dans la haine du Juif. Comme dans beaucoup de pays arabo-musulmans, les nazis en déroute ont pu trouver refuge en Syrie. Ainsi, par exemple, Alois Brunner a pu offrir ses services pour moderniser la police secrète syrienne.
Cette influence nazie explique la diffusion des Protocoles des Sages de Sion et les caricatures actuelles qui ont toutes l’air de sortir du Stürmer. A la fin de la deuxième guerre mondiale, la dénazification des adolescents allemands, éduqués dans la haine des Juifs dès leur plus jeune âge, a été longue et compliquée. Mais ici, pour les Syriens, le processus de réflexion n’a même pas commencé.
Cela me rappelle une rencontre à Madrid, il y a environ 30 ans. Nous étions installés avec un ami à la terrasse d’un café et nous bavardions en hébreu. Pas très loin de nous, dans le même café, une famille arabe du Moyen-Orient. Un des fils, un adolescent curieux, nous entendit et nous demanda en anglais:
– Quelle langue parlez vous?
– Hébreu...La langue d’Israel
– La langue d’Israel?
Il recula, l’air dégoûté et effrayé.
Notre ami lui dit: Nous ne mordons pas, nous ne sommes pas contagieux.
Mais il retourna vers ses parents en nous jetant de temps en temps des coups d’œil haineux…

Une organisation israélienne, IsrAid,  est partie sur les rives de la Grèce pour aider les migrants. Elle intervient à leur débarquement sur les plages, distribue eau et nourriture et donne les premiers soins médicaux.

IsrAid soins aux Syriens Grece
J’ai entendu l’interview d’un des volontaires de cette organisation: « Pour notre sécurité, il vaut mieux qu’ils ne sachent pas quelle est notre nationalité« .
Paroles corroborées par un journaliste israélien interviewant un jeune syrien dans une centre d’accueil à Milan: « Le jeune homme voulait savoir d’où je venais. Je luis dis que j’étais israélien car il avait l’air sympathique.
– Israel? Pourquoi Israel s’intéresserait à nou
s? demanda-t-il méfiant. Il m’examina intéressé et ajouta « Cachez votre identité, certains d’entre nous pourraient vous attaquer ».

Presque 2000 Syriens ont été jusqu’à maintenant soignés dans nos hôpitaux à la frontière syrienne mais les blessés ainsi soignés restent silencieux de peur de représailles car malgré le désordre et la sauvagerie de certains groupuscules syriens à leur encontre, nous restons l’Ennemi.

syriens aide medicale en Israel

Nous ne pouvons pas nous permettre un quelconque angélisme. Damas ne doit pas pouvoir récidiver.

A bientôt,

*Yom Kippour:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2012/09/24/yom-kippour-et-le-gros-poisson/

*Guerre de Kippour:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2012/09/25/ne-les-oubliez-pas/

*le ‘Oref:  https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/07/27/la-nuque-raide/

*Les Golani sont les soldats qui se battent sur le front syrien meme s’ils peuvent etre appeles ailleurs:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2012/08/02/le-nord/

*http://www.veroniquechemla.info/2015/05/exil-nazi-la-promesse-de-lorient-de.html

*representation des Juifs dans la monde arabe et en particulier en Syrie:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/category/histoire/20-eme-siecle/guerre-de-kippour/

*http://alyaexpress-news.com/2015/09/le-role-discret-disrael-dans-la-crise-des-refugies-syriens/

Une Charte terroriste

 

J’ai peur de vous infliger un pensum alors que vous profitez de l’été, alanguis sur vos chaises longues mais il me semble juste de vous montrer ce qu’est réellement le ‘Hamas.

J’ai donc choisi de vous faire découvrir les principaux articles de sa Charte*.

Voici la définition du ‘Hamas par lui-même:
« Le Mouvement de la Résistance Islamique est l’une des ailes des Frères Musulmans en Palestine*. »

Article 3:
« Les membres du ‘Hamas craignent Allah et portent le drapeau du jihad contre tous les oppresseurs pour débarrasser la terre et le peuple de leur impureté, de leur bassesse, et de leurs plaies. » 

Article 6:
« Le ‘Hamas lutte pour hisser la bannière de l’islam sur chaque pouce de la Palestine. »

L’Article 7 montre qu’il n’y a aucun lien avec l’occupation de la bande de Gaza après la guerre des 6 jours :
« Le Mouvement de la Résistance Islamique est l’un des maillons de la chaîne de la lutte contre les envahisseurs sionistes. Cela remonte à 1939, et à l’émergence du martyr Ezzedine al-Qasem et de ses frères, les combattants membres des Frères Musulmans. Elle s’allonge pour s’unir avec une autre chaîne qui est la lutte des Palestiniens et des Frères Musulmans lors de la guerre de 1948, puis les opérations du jihad des Frères Musulmans en 1968 et plus tard. »

Il ne s’agit plus de sionistes ou d’Israeliens mais de Juifs :
« 
Le Prophète, qu’Allah le bénisse, a dit : « Le Jour du Jugement dernier ne viendra pas avant que les musulmans ne combattent les juifs, quand les juifs se cacheront derrière les rochers et les arbres, les rochers et les arbres diront, O Musulmans, O Abdallah, il y a un juif derrière moi, vient le tuer.« 

Article 11 :
« Le Mouvement de la Résistance Islamique croit que la Palestine est un Waqf* islamique consacré aux générations de musulmans jusqu’au Jugement Dernier. Pas une seule parcelle ne peut en être dilapidée ou abandonnée à d’autres….Tel est le statut de la terre de Palestine dans la Charia, et il en va de même pour toutes les terres conquises par l’islam et devenues terres de Waqf dès leur conquête, pour être consacrées à toutes les générations de musulmans jusqu’au Jour du Jugement Dernier. »

La tradition musulmane divise le monde en Dar el Islam; la Maison de l’Islam (toutes les terres où les musulmans sont majoritaires) et Dar el Harb, la Maison de l’épée, où l’Islam doit s’imposer par la force. Nous habitons dans le Dar El Islam et si vous êtes en Occident, vous habitez dans le Dar El ‘Harb!*

L’intervention occidentale n’est pas pertinente:
Article 13 :
« Les initiatives et les soi-disant solutions de paix et conférences internationales sont en contradiction avec les principes de la Résistance Islamique. Violer n’importe quelle partie de la Palestine est une atteinte à la religion. Le nationalisme du Mouvement de la Résistance Islamique fait partie de la religion….
Le mouvement de la Résistance Islamique estime que ces conférences sont incapables d’exaucer les demandes, à savoir la restauration des droits, et la justice aux opprimés. Ces conférences visent uniquement à installer des mécréants comme arbitres en terre musulmane. Depuis quand les mécréants rendent-ils justice aux croyants ? Il n’existe pas de solution à la question palestinienne, excepté le jihad. » 

Il faut peut-être en informer John Kerry, Catherine Ashton et les autres…

Article 15:
« Il est important que les programmes scolaires soient changés à la base pour les purifier des traces d’invasions idéologiques qui les affectent comme conséquence des infiltrations des orientalistes et des missionnaires dans la région après la défaite des Croisées par Saladin. »

Cela peut vous sembler complètement obsolète de se référer aux Croisés et à Saladin (qui soit dit en passant n’était pas arabe mais Kurde!) mais les Palestiniens en sont toujours là.* 

Article 18:
« La femme au sein d’une famille de combattants 
 doit préparer les enfants au rôle de combattant qui les attend. C’est pourquoi la plus grande attention doit être apportée à l’éducation des filles musulmanes, afin qu’en devenant mères, elles tiennent leur rôle dans la bataille de libération. »

Nous sommes ensuite comparés aux nazis, ce qui ne manque pas de saveur quand on sait que les Frères Musulmans avaient à leur tête à Jerusalem le Grand Mufti, Hadj Amin Al Husseini* :
Article 20:
« La société qui doit confronter un ennemi vicieux agissant comme les nazis, ne faisant aucune différence entre l’homme et la femme, les enfants et les personnes âgées, une telle société a droit à l’esprit islamique. Notre ennemi a recours aux punitions collectives. Il a privé le peuple de sa terre et de ses biens, l’a poursuivi dans son exil, brisant ses os, tirant sur ses femmes, enfants et vieillards avec ou sans raison. L’ennemi a ouvert des camps de détention où des milliers de personnes sont jetées et maintenues dans des conditions inhumaines. Sans oublier les destructions des maisons, les assassinats des pères de famille, les jugements cruels prononcés contre des milliers de jeunes, condamnés à passer les meilleures années de leurs vies dans les cachots des prisons. Dans leur traitement nazi, les juifs ne font aucune exception pour les femmes et les enfants. Leur politique de semer la terreur s’applique à tous. Ils attaquent les gens là où le bât blesse le plus, extorquant leur argent et molestant leur honneur. Ils traitent les gens comme s’ils étaient les pires des criminels. La déportation équivaut au meurtre. »

Le ‘Hamas reprend les accusations classiques du Complot Juif International, cher aux Protocole des Sages de Sion:
Article 22:
« Depuis longtemps les ennemis complotent, pour réaliser leurs objectifs. Ils ont amassé des fortunes colossales. Avec leur argent, ils ont mis la main sur les médias du monde entier… Avec leur argent, ils ont soulevé des révolutions dans plusieurs parties du monde. Ils sont derrière la Révolution Française, la Révolution Communiste etc toutes les révolutions…Avec leur argent, ils ont mis sur pied des sociétés secrètes comme les francs-maçons, les clubs Rotary, les Lions, afin de saboter les sociétés et servir les intérêts sionistes. Avec leur argent, ils sont parvenus à contrôler les pays impérialistes et à les pousser à coloniser nombreux pays pour exploiter leurs ressources et y propager la corruption. »

« Ils ont été derrière la Première guerre mondiale… Ils ont été derrière la Seconde Guerre Mondiale…Il n’existe aucune guerre dans n’importe quelle partie du monde dont ils ne soient les instigateurs… Le jour où l’islam apparaîtra, les forces mécréantes s’uniront pour le confronter, car les infidèles appartiennent à une nation. »

Protocoles des sages de sion

Les Protocoles des Sages de Sion sont un best-seller dans le monde arab0-musulman. Les gouttes de sang sur la couverture  de cet exemplaire en arabe, sont importantes car nous sommes régulièrement accusés de meurtre rituel:


Le ‘Hamas se sent obligé de mentionner son frère-ennemi l’OLP

Article 27:
« L’Organisation de Libération de la Palestine est la plus proche au cœur du Mouvement de la Résistance Islamique. Il s’y trouve le père et le frère, le plus proche parent et l’ami. Le musulman ne se détache jamais de son père, son frère, de son proche parent ou de son ami. Notre patrie est une, notre situation est une, notre destin est un, et l’ennemi est commun à nous tous… »
Mais, « la laïcité est en totale contradiction avec l’idéologie religieuse. Les attitudes, les conduites et les décisions viennent des idéologies. C’est pourquoi, avec notre respect pour l’OLP, et sans vouloir diminuer son rôle dans le conflit arabo-israélien, nous sommes incapable d’abandonner l’idée de l’instauration d’une Palestine Islamique. La nature islamique de la Palestine fait partie de notre religion et quiconque prend notre religion à la légère est un perdant. »

Ce serait comique si leur idéologie totalitaire ne les poussait pas à tuer leurs propres frères de l’OLP. Lorsque le ‘Hamas a pris le pouvoir en 2007 a Gaza, il ne s’est pas contenté de tuer les Palestiniens membres du Fatah, il l’a fait de la manière la plus cruelle et plus spectaculaire qui soit…



Hamas exactions a Gaza contre le Fatah(Photo elderofzyion. blogspot.co.il)

Ce n’est pas que le Fatah soit moins fanatique mais… 

Cette fois ce ne sont plus les Protocoles des Sages de Sion mais plutôt Mein Kampf où nous étions déjà accusés de corrompre la société allemande
Article 28 :
« L’invasion sioniste est vicieuse. Elle ne recule devant aucun moyen et méthode, utilisant tous les moyens vicieux et méprisables pour réaliser son objectif. Elle s’appuie sur les organisations qu’elle a créées dont l’objectif est de saper notre société, de détruire les valeurs, de corrompre les consciences, et d’annihiler l’islam. Elles sont derrière la vente de drogue et l’alcoolisme. »

propagande nazie

(Le Juif corrupteur de la propagande nazie)

« Les pays arabes entourant Israël doivent ouvrir leurs frontières aux combattants des pays arabes et islamiques, afin de leur permettre de consolider leurs efforts et de se joindre à leurs frères arabes musulmans en Palestine. Quant aux autres pays arabes et musulmans, ils doivent faciliter la circulation des combattants. N’oublions pas de rappeler à chaque musulman que lorsque les juifs conquirent la Cité Sainte en 1967, ils se mirent devant la Mosquée al-Aqsa et proclamèrent que Mahomet est mort et ses descendants sont des femmes. Israël, le judaïsme, les juifs défient l’islam et les musulmans : Puissent les lâches ne jamais dormir ».
C’est une habitude courante, en particulier dans les pays musulmans que de féminiser les vaincus. Les soldats israéliens, libérés des prisons égyptiennes après la guerre de Kippour, ont raconté  que les gardiens égyptiens leur donnaient des noms de femmes. 

Là, ça devient rigolo!
Article 31:
Le Mouvement de la Résistance Islamique est un mouvement humaniste. Il se préoccupe des droits de l’homme. Il est guidé par la tolérance islamique quand il traite avec les fidèles d’autres religions. 
La tolerance islamique, non merci!

En fait on est ici au cœur de la problématique: Les musulmans ne peuvent accepter en Dar El Islam que les dhimmi accèdent à l’indépendance:
« Il est du devoir des fidèles des autres religions de cesser de contester la souveraineté de l’islam dans cette région, car si un jour ils prennent le pouvoir, régneront les carnages, les déplacements de populations et la terreur. Les actes des sionistes nazis contre notre peuple ne dureront pas longtemps. »
Si vous vous soumettez, alors tout ira bien ( l’espoir fait vivre, demandez aux Chrétiens du Moyen-Orient!)
« Allah ne vous défend pas la bienfaisance et l’équité envers ceux qui n’ont point combattu contre vous, et qui ne vous ont point banni de vos foyers. Il aime la justice » (Coran, LX, 8). »

Article 32:
« Le sionisme mondial et les puissances impérialistes tentent, à travers des plans bien établis et une stratégie intelligente, d’éliminer un État arabe après l’autre du cercle de la lutte contre le sionisme pour qu’en fin de compte, il ne reste plus que les Palestiniens à combattre. L’Égypte a été éliminée à travers les accords traîtres de Camp David. Ils essayent d’attirer d’autres pays arabes de la même manière. Le Mouvement de la Résistance Islamique appelle les nations arabes et islamiques à adopter une politique sérieuse et à persévérer dans leur action afin d’empêcher l’application du plan horrible de les éloigner du cercle de la lutte contre le sionisme. Aujourd’hui c’est la Palestine, demain cela pourrait être un autre pays arabe. Le plan sioniste n’a pas de limites. Après la Palestine, les sionistes veulent accaparer la terre, du Nil à l’Euphrate. Quand ils auront digéré la région conquise, ils aspireront à d’autres conquêtes. Leur plan est contenu dans  Le Protocole des Sages de Sion . Leur conduite actuelle est la preuve de ce que nous avançons. »

Encore une référence aux Croisés, Ne vous en étonnez pas, ils n’ont jamais digéré le fait que des inférieurs dhimmi* aient pu créer un royaume chrétien.
Article 35:
« Le Mouvement de la Résistance Islamique étudie très sérieusement la conquête de Saladin contre les croisés, et la manière il a sauvé la Palestine de leurs mains, de même que la victoire sur les Tatars à Ayn Jalout, sauvant ainsi les Arabes des Tatars et de leurs massacres. » 

Pour vous remercier d’avoir tenu bon jusqu’au bout de cet article, voici un petit clip sympathique que ma fille m’a envoyé. Il a été réalisé par les habitants d’Efrat où elle a habité quelques années:


avec en sous-titre final:
« Le ‘Hamas ne nous vaincra pas, nous célébrons la vie et nous resterons heureux!« 

Ne vous inquiétez pas pour nous, on en a vu d’autres!

A bientôt,

*Les Frères musulmans: Organisation fondée en Egypte par Hassan El Banna. En 1935, l’organisation rentre en contact avec Hadj Amin Husseini le grand Mufti de Jerusalem, et participe à l’insurrection arabe de Palestine de 1936. En 1945, Said Ramadan (le père de Tarik et Hani Ramadan) crée une branche armée arabe de Palestine du mouvement, qui a pour objectif de combattre le mouvement sioniste. Les Frères musulmans connaissent ainsi un succès fulgurant et de nombreux militants participent à la guerre de 48-49, destinée à anéantir le tout jeune État d’Israel.

*Waqf: bien de l’Islam inaliénable

*Dar El Islam, Dar El ‘Harb: cette notion est magnifiquement étudiée dans les livres de Bat Yeor: Les chrétientés d’Orient entre jihâd et dhimmitude, Le Dhimmi : profil de l’opprimé en Orient et en Afrique du Nord depuis la conquête arabe, Eurabia: l’axe euro-arabe

*Lisez le livre de Amin Maalouf « Les Croisades vues par les Arabes« 

*Le Grand Mufti de Jerusalem Hadj Amin Al Husseini: connu entre autre pour avoir collaboré avec Hitler lors de la préparation de la Solution Finale, créateur des légions SS musulmanes en Bosnie et en Albanie

*Dhimmi: Les Dhimmi sont ceux qui, Juifs ou Chretiens, ont pu sauver leur tête lors de l’islamisation de leur pays mais en se soumettant a des lois discriminatoires

Sde Eliahou

Lors d’une de nos ballades dans le Nord, nous avons rencontré de vrais écolos productifs, dans un kibboutz qui se trouve dans la vallée du Jourdain, le kibboutz Sdé Eliahou (le champ d’Elie).

Sde_Eliyahu

Il faut avoir du courage pour s’installer là bas, loin de tout.
C’est pourtant ce qu’ont fait des pionniers originaires d’Allemagne en 1938. Ces jeunes étaient arrivés en Palestine mandataire quatre ans auparavant en 1934, partant eux-aussi juste à temps*. Juifs pratiquants, ils décidèrent de nommer leur kibboutz ainsi, non pas en mémoire du prophète Elie mais du rabbin  Eliyahu Gutmacher (1796-1875), un des premiers rabbins soutenant le mouvement sioniste balbutiant.

Eliyahu_guttmacher

Les premières années furent très dures. C’était la période Tours et Barricades*. Ils supportèrent  d’incessantes attaques de bandes armées arabes sans compter la malaria et les difficultés dues à un climat très éprouvant, extrêmement chaud pendant presque la moitié de l’année.

Mais après beaucoup d’obstination de travail et d’inventivité, le résultat est là.

organic-kibbutz-sde-eliyahu
Maintenant le kibboutz qui est un des 23 kibboutz religieux* du pays,  compte environ 300 membres, au moins autant d’enfants, sans compter les volontaires et les étudiants de l’oulpan.

sde eliahu 3

Il vit de la culture du palmier dattier, de la vigne, des grenades, des cultures maraîchères. Il produit toutes sortes d’épices ou herbes déshydratées organiques, du compost qu’il distribue dans tout le pays. Les kibboutznikim élèvent des volailles sans hormones de croissance mais ont surtout développé des productions très particulières: Ayant compris les danger de pesticides ils ont trouvé un autre moyen de protéger leurs récoltes plus sur, sans danger et efficace . En effet en faisant des recherches sur les insectes qui vivent sur les cultures et aussi sur ceux qui les mangent, un des membres du kibboutz, Yaakov Nakache, découvrit, dans les années 70 des solutions pour éliminer les parasites qui ruinaient les récoltes d’arbres fruitiers en utilisant certains insectes prédateurs.

Sdé Eliahou est maintenant renommé pour l’élevage de ces insectes prédateurs qu’il vend  aux agriculteurs qui veulent se lancer aussi dans le bio mais aussi pour celui d’abeilles utilisées pour la pollinisation des plantations en serres chaudes. En effet les cultures en serre ne sont pas naturellement pollinisées.

sde eliahu industrie agro alimentaire(serres du kibboutz)

Dans la même perspective, afin d’obtenir des cultures parfaitement bio, les kibboutznikim de Sdé Eliahou élèvent des chouettes utilisées avec succès dans la lutte contre les rongeurs en place des pesticides.

De plus ils ont réussi à convaincre les villages arabes de la vallée du Jourdain qui aujourd’hui produisent bio également. Attitude autrement plus positive que celle de Madame Ashton, sans doute aveuglée par une idéologie vendue prête à l’emploi, qui n’hésite pas à sacrifier par une directive stupide et discriminatoire ce type de bonne coopération.

Les idéologues antisionistes de l’Union Européenne n’ont-ils donc pas compris que leur nouvelle directive qui boycotte les produits des territoires disputés (et non pas « territoires occupés ») pénalisaient aussi les villages arabes?

Certains d’entre vous vont me trouver bien savante tout à coup. Non, je n’ai pas reconverti ma cour en potager bio. J’ai simplement bavardé avec les kibboutznikim  au café du kibboutz, le « Café dans le champ », comme on l’appelle ici

sde eliahu le cafe

Sur les murs du café on peut voir toute une série de petites saynètes naïves sur les murs qui racontent la vie des premiers pionniers, comme celle-ci:

IMG_0646

ou celle là:

IMG_0648

Et nous sommes rentrés à Jerusalem en longeant la vallée du Jourdain par la mythique route 90,

route 90

la plus longue route du pays, 478 km,  depuis Metulla à la frontière libanaise……

metula

jusqu’à Eilat sur les bords de la Mer Rouge

eilat

C’était en février, la vallée verdoyait…

vallee du jourdain

(Au premier plan, les cultures des villages juifs ou arabes que veut boycotter l’Union Europeenne et au fond, adossées aux montagnes, les cultures jordaniennes qui sont le fruit d’une coopération israelo-jordanienne.  Photo photolight.co.il)

A bientôt,

*https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2013/03/08/et-vous-quand-avez-vous-quitte/

* Dans les annees 30, de nombreux pionniers construisaient en une nuit un mur d’enceinte en bois et un mirador pour  protéger le nouveau kibboutz des attaques arabes

*http://www.kdati.org.il/info/English/English_opening_page.htm