Katzrin

La capitale biblique du Golan est Gamla mais sa capitale actuelle régionale se nomme Katzrin.
Cette petite ville de seulement 7500 habitants a été fondée en 1977 mais c’est la plus grande agglomération du plateau qui lui est peuplé principalement par des moshavim, des kibboutzim et des villages druzes.
Nous y sommes passés lors d’une ballade en mai dernier.
C’est une petite ville proprette et charmante où vous ne trouverez ni merveille architecturale ni vieux quartier mystérieusement romantique mais vous êtes obligés de vous y arrêter si vous aimez l’histoire, l’archéologie et le vin!
Dans les caves יקבי רמת הגולן (Yekevei Ramat Hagolan)* fondées par plusieurs kibboutzim, vous pouvez déguster toute la série des vins Yarden et Gamla. On vous expliquera que non seulement les cépages sont d’origine française et ont été apportés par le baron de Rothschild à la fin du 19 ème siècle mais que les tonneaux de chêne sont aussi importés du centre de la France.

Golan Heights Vinery
Prévoyez une dégustation!
Pour reprendre vos esprits, une visite au musée de la ville s’impose.

Golan_Archaeological_Museum._Katzrin._Israel_01

Il est tout petit mais plein d’intérêt. Si vous n’avez pas pu vous promener à Gamla*, toute une pièce du musée et un film  sont dévolus à la bataille de Gamla et à la grande révolte juive.KatzrinMuseum21

Il possède de nombreux artefacts de l’époque romaine et byzantine. Certains proviennent de Kursi, ville mentionnée dans le Talmud* et où se trouvent aussi les restes d’une église byzantine.

Kursi eglise byzantine(Eglise byzantine de Kursi)

Et puis surtout, allez vous promener dans l’ancien village qui date de l’époque talmudique juste à la sortie de la ville.
Après la défaite juive à la fin du premier siècle de l’ère chrétienne et surtout celle qui suivit la deuxième grande révolte du 2 ème siècle*, les Juifs, à qui Jerusalem était interdite, se réfugièrent souvent dans le nord du pays. Ce fut d’ailleurs une constante dans l’histoire des Juifs d’Eretz Israel: si vous reprenez tous mes articles intitulés « Les générations oubliées », vous verrez que d’une époque à l’autre, ceux-ci délaissent une région au profit d’une autre selon le bon ou plutôt le mauvais vouloir du conquérant du moment. Bref, à l’époque du Talmud pas moins de 27 villages prospéraient sur le Golan, chacun avec sa synagogue et sa maison d’étude et cela jusqu’au 8 ème siècle, période pendant laquelle se produisit un important tremblement de terre qui, ajouté aux difficultés avec les autorités musulmanes, vida la région de ses habitants juifs.
Apres la guerre des 6 jours, fut retrouvé et reconstitué ce qui a été le village de Katzrin. Certains des bâtiments ont été reconstruits sur leurs anciennes fondations. Quelques maisons sont toujours désignées par le nom de leur propriétaire inscrit sur la porte: c’est ainsi qu’on trouve בית עוזי (Beit Ouzi), la maison de Ouzi et בית רבי אבון אמורה (Beit Rabbi Aboun Amora), la maison de Rabbi Aboun, l’un des Amoraïm  qui vivait au 4 ème siècle.

Y sont entre autres présentés des instruments aratoires dont deux pressoirs,

DSCF0665

l’un pour le vin et l’autre pour l’huile, rendus fonctionnels avec des cordes neuves pour permettre aux guides d’expliquer les techniques et procédés agricoles de l’époque.

 

Katzrin beit Ouzi

accompagnés de panneaux explicatifs

DSCF0671

La synagogue était bâtie sur une surface importante contenant deux rangées de colonnes.

Katzrin synagogue

(On se marie toujours dans la synagogue de Katzrin)

Il s’agissait d’un bâtiment de deux étages avec des rangées de fenêtres. Le toit du bâtiment avait une charpente en bois mais était aussi recouvert de tuiles.

Katzrin synagogue reconstitution virtuelle(reconstitution virtuelle de la synagogue)

Orientée vers Jerusalem on a trouvé ce qui fut sans doute la בימה (bima) ou estrade et, curieusement sous la bima, une sorte de petite cave pavée qui fait penser à une גניזה (gheniza)*. On sait que les murs étaient plâtrés et décorés de fresques.
Dans une salle de projection, des histoires talmudiques racontent la vie de tous les jours des Juifs de Katzrin

Katzrin salle de projection(photo  trekker,co,il)

Sur une des maisons du village on trouve cette inscription gravée sur le linteau de la porte en basalte: « Ceci est le בית מידרש (beit midrash) ou maison d’étude  d’Eleazar le charpentier ».
Ce qui fait toute la richesse de cette inscription c’est qu’elle nous éclaire sur un célèbre texte talmudique, une discussion qui tourne autour des chaussures neuves le shabbat. Question « Mais comment définir ce que sont des chaussures neuves« ? Réponse: « Ce sont celles qui n’ont pas parcouru la distance entre la synagogue et le Beit Midrash d’Eleazar le charpentier! »
Bref, Katzrin fut réellement une bourgade suffisamment importante pour y attirer des érudits comme il est dit:
« Un érudit ne peut résider dans une ville ne possédant pas ces 10 choses: un tribunal, un organisme de bienfaisance, une synagogue, un מקווה (mikve) ou bain, des commodités, un circonciseur, un médecin, un notaire, un שחט (sho’het) ou boucher, et un maître d’école« (Talmud de Babylone, traite Sanhedrin, 17b).

Des guides costumés jouaient une scène pour les élèves d’une classe en visite:

DSCF0691

et des paons se promenaient au milieu des promeneurs… Celui-là, je l’ai pourtant bien cajolé en lui faisant mille compliments mais il n’a pas voulu déployer sa queue. Il a attendu d’être bien à l’ombre des buissons pour le faire!

DSCF0705

A bientôt,


Je vous souhaite une très bonne année 2016!

*
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/12/25/gamla-ou-le-dos-du-chameau/

*Dans les guides vous les trouverez sous le nom de Golan Heights Vinery

*On a trouvé cette année une inscription en hebreu sur ce qui fut sans doute la synagogue de Yonadav Ben Ragav

*les  révoltes juives contre les Romains:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2013/06/24/les-generations-oubliees-1/

*gheniza: pièce servant à entreposer les livres contenant le nom de Dieu (les 4 consonnes) lorsqu’ils sont devenus inutilisables. En aucun cas il est permis de les jeter à la poubelle.

Publicités

4 réflexions sur “Katzrin

  1. Chère Hannah, je vous souhaite aussi une belle année, que l’inspiration vous habite, que la joie soit dans votre cœur, malgré les assassins. Comme si souvent en Israël…
    Nous étions déjà dans le même bateau mais ça se confirme, quoi qu’en disent ceux qui nous mènent une guerre d’opinion en France, en allant à leur propre perte.
    La beauté de Katzrin, la cave viticole à la française, tout cela nous habite. Merci.
    Amitiés chaleureuses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s