Gamla ou le dos du chameau

Nous continuons notre promenade sur le Golan:

Gamla est aussi appellée la Massada du Nord ou la Massada du Golan.
Il s’agit d’une histoire bien moins connue que celle de la forteresse de Massada dans le désert du Neguev.  Ce qui rapproche cette forteresse de cette ville de plusieurs milliers d’habitants c’est son importance dans la révolte juive contre Rome et la fin tragique de ses habitants.
Quand on parle de la révolte juive contre les Romains, on oublie trop souvent qu’elle n’a pas eu seulement lieu à Jerusalem ou à Massada mais qu’elle fut générale et que, même dans les coins les plus reculés du pays comme ces montagnes du Golan, les Juifs prirent les armes et luttèrent contre l’armée romaine.

Cette ville importante à l’époque romaine était déjà  connue pour être une cité prospère depuis l’époque de Yehoshua bien Nun*. Abandonnée après la chute du royaume d’Israel en 786 avant l’ère chrétienne, elle s’était vue repeuplée par les Juifs de retour d’exil de Babylone et avait pris une grande importance pendant la période hellénistique.

Pendant la période romaine, la région fut annexée à l’empire par l’empereur Auguste…
Sous le procurateur Coponius, les Juifs de Galilée commencent à se révolter. Ils sont dirigés par un certain Yehuda, homme très populaire. Toute sa famille est impliquée dans la révolte: son père ‘Hazekia et deux de ses fils Yaakov et Shimshon seront exécutés par les Romains tandis que son petit-fils Mena’hem se retrouvera à Massada. Pour la petite histoire Eleazar ben Yair commandant des révoltés de Massada est un cousin de Yehuda de Gamla.

Donc Gamla devient une épine dans le pied des Romains qui décident de la détruire. Pourquoi? Elle n’a  pourtant pas le prestige  de Jerusalem, et  se trouve sur ce sommet perdu  loin des grandes routes. Oui, mais justement, elle est bien située pour surveiller toute la Galilée et les routes qui mènent en Syrie.

SONY DSC

                                   (le site de Gamla sur le piton rocheux. Au fond, le Kinneret)

Donc… »Delenda est Gamla« !*
Inquiets, les habitants de Gamla, qui sont plus habitués à la guérilla qu’à la guerre classique, consolident donc les fortifications de leur ville. C’est bien la première fois car, vu la configuration du terrain, ils se sont toujours sentis protégés.

Voici un dessin de la ville fortifiée telle qu’elle exista à l’époque du siège (le dessin se trouve sur la couverture du livre de Crossan et Reed, Excavating Jesus).

gamla dessin couverture du livre de Crossan and Reed Excavating Jesus

La ville  peut ainsi résister à un premier siège soutenu par le roi Aggripa II* qui préfère renoncer au bout de 7 mois.
Mais les Romains ne vont pas comme ça laisser une ville rebelle sans la détruire! C’est donc Vespasien lui-même qui s’attaque à la ville avec l’aide de trois légions et des bataillons auxiliaires. Les habitants résistent autant qu’ils le peuvent  mais les Romains sont trop nombreux et surtout ils possèdent des armes très modernes et destructrices comme ces catapultes.

gamla catapulte

C’en est fait de Gamla en ce mois d’octobre 67!
9000 Juifs sont tués soit pendant les combats mais aussi en se suicidant pour ne pas tomber vivants aux mains des Romains et finir crucifiés. Flavius Josephe racontera que seules deux femmes parviendront à s’échapper de la ville.

Vespasien en a ainsi fini avec le soulèvement en Galilée ce qui permettra aux Romains de se concentrer sur la Judée et Jerusalem qui  tombera trois ans plus tard entre les mains de Titus, fils de Vespasien.

De Gamla, il reste des vestiges découverts à partir de 1976. Les archéologues ont mis à jour les murailles de la ville,

gamla muraille

des citernes, des canaux et une partie d’aqueduc ainsi que les restes d’une synagogue.

Gamla Photo Ilan Yael

(photo Ilan Yael)

Un mikve*

gamla mikve

Et bien sûr de nombreux témoins de la vie quotidienne: un pressoir à huile, des instruments aratoires ou domestiques et des milliers de pièces en bronze datant de la révolte, avec l’inscription en hébreu לגאולת ירושלים הקדושה (legueoulat yerushalayim hakedosha) « Pour la délivrance de Jerusalem, la sainte ».

Gamla_–_Ancient_Coin_model_(2)

ainsi que les restes d’au moins un camp romain en contrebas de la ville et de nombreuses armes.
Comme pour Banyas, l’habitat fut constant grâce à l’abondance des sources et c’est ainsi qu’on a découvert  les restes d’un monastère et d’une église du 6 ème siècle dans le village de Dir el Kruh situe tout près.

 

gamla eglise byzantine

Dans le patio Nord de l’église on peut lire une inscription en grec: « Dieu de Grégoire sauve et prend nous en pitié. Amen« 

SONY DSC

Plus étonnant, Gamla est aussi le site d’environ 700 dolmens. Ils semblent avoir été utilisés pendant la période du Bronze (il y a 4000 ans environ) comme pierres tombales.

SONY DSC

Si l’histoire et l’archéologie ne vous disent rien, Gamla est aussi une des plus belles réserves naturelles de toute le pays avec ses chutes d’eau,

gamla chutes d'eau

ses sentiers de randonnées… Comme au Hermon plus au Nord c’est un paradis pour la faune et la flore sauvage.

gamla aigle

Et puis,  Gamla c’est aussi le nom d’un excellent vin du Golan, mais nous en parlerons plus tard!
Au fait, pourquoi ai-je titré mon article « Gamla ou le dos du chameau »? Regardez bien la forme de la montagne. Cette ville se trouvait bien sur le dos pentu d’un גמל (Gamal) chameau!
gamla vue generale

 

 

 

A bientôt,

*Yehoshua Bin Noun ou Josué fut le successeur de Moise lors de la conquête de Canaan

* en référence à la phrase « Delenda est Carthago » ou « Carthage doit être détruite » prononcée par Caton l’Ancien au moment des guerres puniques et donnée comme exemple de grammaire à tous les malheureux habitués du Gaffiot comme moi

*Le roi Aggripa II:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/12/18/les-rivieres-du-mont-hermon/

*mikve: bain rituel

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s