Hébreu, difficile langue!

Yossi Banay et Rivka Mikhaeli interprètent עברית קשה שפה (Ivrit Kasha Safa) ou hébreu, difficile langue:

– Pardon, peut-être montre? Combien heure…veux…
Il y a ici en Eretz, deux semaines, il y a immigrant nouveau. hébreu apprendre, encore pas savoir, il y a beaucoup difficile!

-Moi aussi oulpan, apprendre peu de temps, moi classe mora Yokheved
-Combien de temps apprendre?
-Oulpan Akiva, quand dans matin 4 heures…

Ah hébreu difficile langue!
Aussi langue casse-tête!
Mais pouvoir parler lentement je avec toi, et tu avec moi… Je avec toi
Et je aussi avec toi

-Moi te voir, vite dictionnaire acheter
Commence au alef, quoi voir en premier? Ahav, ohev, ahouv, ohevet*, des mots très beaux…
Il y a madame?
-Pas du tout
-Il y a un homme?
-Il y a personne
-Tres difficile se débrouiller ici, homme seul,
Si homme seul, un ami, la vie plus agréable.

-L’Agence* a donné un appartement, clé n’a pas donné.
Il dit: avant donner clé,  il faut apporter fiancé. 
Il dit: un seul, c’est famille trop petite…

-J’ai un four grand
-J’ai un « frigidaire »
-J’ai « permis » télévision*
-Chez moi un petit piano
-Pas d’auto, j’ai un vélo
Il y a comment se débrouiller.

Ah hébreu difficile langue,
Aussi langue casse-tête,
Demain pas habiter seul,
moi avec toi et moi avec toi.

 

La chanson date de 1975, elle est devenue très célèbre car elle parlait au cœur de nombreux israéliens.
Apres avoir vécu dans les maabarot*, vers la fin des années 50 les olim eurent enfin accès à des appartements dans des immeubles nouvellement construits. Mais évidemment comme les candidats étaient beaucoup plus nombreux que les appartements, priorité était donnée aux familles avec enfants ou à la rigueur aux couples, les personnes seules étaient les dernières servies.
A cette époque, un four est un luxe, on se débrouille avec les Primus qui se vendent très bien maintenant aux puces.

Primus
Le « frigidaire » est aussi un luxe, c’est peut-être pourquoi le mot hébraïque מקרר (Mekarer) n’a pas encore été adopté par tous. Et même si on peut s’offrir des choses aussi modernes et luxueuses, il faut attendre des mois avant de les acquérir*.
On trouve bien plus facilement un vieux piano qu’une télévision. D’ailleurs, il n’y a pas de télévision israélienne avant 1966, car David Ben Gourion s’y oppose! A ses débuts la télévision israélienne n’émettra qu’une heure par jour, pour les infos et bien sûr en noir et blanc*.  Ceux qui ont pu acquérir un appareil, branchent des antennes sur leur toit et captent comme ils le peuvent les programmes égyptiens, libanais ou chypriotes…

television

L’expression עברית קשה שפה (Ivrit kasha safa), l’hébreu difficile langue, est restée. C’est un encouragement un peu moqueur pour les nouveaux arrivants. Il y a même une page facebook qui porte ce nom, dédiée aux difficultés de la langue.
Parmi les phrases du même genre, il ne faut pas oublier celle-ci:
כל התחלה קשה (Kol hat’hala kasha): tout début est difficile.
C’est ce qui était écrit sur le mur du cabanon de l’oulpan au kibboutz, et il était effectivement difficile d’étudier après une journée de travail.
J’ignorais alors que c’était une phrase du Zohar et qu’elle se rapportait au début de l’année et au retour sur soi, le fameux חשבון נפש (‘heshbon nefesh)
que chacun doit faire avant Kippour.

oulpan kibboutz

Ce matin, nous sommes retournés à l’école Reshit* pour un troisième « Shalom kita aleph! ». Cette fois c’est pour Avigail!
Et à nouveau la joie des enfants qui se retrouvent sous le dais des taliths des pères, les chants et le petit pot de miel traditionnel!
Sur le mur de l’école est écrite cette phrase:

mur ecole reshit 04 09 2015

« Que tu saches: chaque enfant a une  mélodie particulière, bien à lui.« 

 

 inspirée par le livre de  משלי (les Proverbes 22,6):

« חנוך לנער על-פי דרכו, גם כי יזקין לא יסור ממנה » (משלי כ »ב, ו’
« Eduque l’enfant selon son chemin, quand il vieillira, il ne s’en écartera pas.« 

 

Le livre des Proverbes avait aussi inspiré Rabbi Na’hman de Braztlav lorsqu’il écrivait:
 » Sache que tout berger a une mélodie bien à lui, que chaque herbe a son chant, et que de ce chant  provient la mélodie du berger… C’est si beau et agréable d’entendre ce chant, c’est si bien de prier parmi eux dans la joie.  Et de ce chant le cœur se remplit et déborde… »
C’est devenu une chanson mise en musique par Naomi Shemer.

 

Cette année, dans de nombreuses écoles comme dans celle de Pedouel en Samarie, une partie des vœux aux enfants et aux parents a été aussi traduite en français, vu le nombre de nouveaux immigrants francophones.

pedouel

A bientôt,

* ahav: il aimait, ohev: il aime, ahouv: aimé, ohevet: elle aime

*L’Agence Juive avait en charge l’installation des nouveaux immigrants

*Maabarot: les cabanes dans lesquelles les nouveau immigrants restèrent parfois des années:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/10/24/sharaliya/

*Jusqu’en 1959, les Israéliens ont vécu avec des tickets de rationnement

*en noir et blanc: je précise pour les moins de 40 ans, persuadés qu’avant eux et la télé couleur, on arrive chez les Pierrafeu

*Ecole Reshit de Jerusalem:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2012/09/03/shalom-kita-aleph/

Publicités

6 réflexions sur “Hébreu, difficile langue!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s