Lettre d’amour d’Avshalom Feinberg

Nous voici à nouveau  à Tou BeAv*, la fête des amoureux:

lac en forme de coeur

(J’ai trouvé cette photo sur le site http://cafe.themarker.com/image/1692549/. Qui pourrait me dire où se trouve ce lac en forme de cœur?)

Il y a un siècle, Avshalom Feinberg* écrivait une longue lettre à son aimée qui commençait ainsi:

Mille baisers pour toi mon amour,
Ainsi se terminent toutes les lettres que s’envoient les amoureux, mille baisers pour toi mon amour
Ainsi commencent toutes mes lettres  et ainsi je t’embrasse mon amour…

De cette longue lettre d’amour, le compositeur Zvika Pick a tiré la chanson אלף נשיקות (Elef neshikot) »Mille baisers »:

« Un premier baiser sur ton front blanc, comme un lien d’ou sortiront avec abondance des baisers, des baisers pour tes cheveux. Je ferai pleuvoir une couronne de perles en baisers, sur tes boucles noires, toi plus belle qu’une princesse, plus parfaite que toutes les jeunes filles de la Ville*.
Mille baisers pour toi mon amour, mille et un baisers, mille baisers pour toi, ma charmante, ma belle, ma petite, ma douce, mille baisers pour toi mon amour… Mille et un baisers, mille baisers pour toi, ma charmante, ma belle, ma petite, ma douce.
Ton cou virginal et neigeux, souple comme le cou d’un cygne je le couvrirai de baisers en rafales, mon enfant si pure, ma petite. Je mettrai ma tète au creux de ton épaule  pour y trouver le battement de ton cœur, simplement des baisers sans  volupté ni force, comme des fleurs lancées sur une mariée,
Mille baisers..
Le ciel n’aime pas mes yeux pécheurs  et je ne bois pas en toi jusqu’à satiété. La lumière n’aime pas mes lèvres impures et ma poitrine est profondément brûlée. Le millième baiser n’est pas possible mon amour, il manque le dernier. Je n’en
ai que que neuf cent quatre-vingt dix neuf, tempétueux,  amoureux et doux…
Pourtant, je t’embrasserai de mille baisers… »

Avhsalom était donc amoureux, mais de qui? La rumeur l’a fiancé à Rivka Aharonson*:

Rivka Aharonson et Avshalom Feinberg

Certains disent que la sœur de Rivka, Sarah, ne lui était pas indifférente…

sarah.aaronsohn.avshalom.feinberg.1916

Mais une phrase me turlupine: Avshalon embrasse les boucles noires de sa bien-aimée, or Rivka avait les cheveux blonds roux et Sarah les cheveux châtains. Avshalom était-il volage ou bien s’agit-t-il d’une référence au texte de Shir Hashirim (le Cantique des Cantiques):

« Sa tête est comme l’or pur, les boucles de ses cheveux qui pendent sont noires comme le corbeau. »
 רֹאשׁוֹ, כֶּתֶם פָּז; קְוֻצּוֹתָיו, תַּלְתַּלִּים, שְׁחֹרוֹת, כָּעוֹרֵב

Non, Avshalom n’était sans doute pas volage. Cette lettre d’amour est datée du 18 octobre 1910 et destinée à une autre que Rivka ou Sarah: Avshalom ne rencontrera la famille Aharonson qu’en décembre 1915 à la ferme expérimentale d’Atlit qu’avait fondée Aharon Aharonson. C’est Avshalom qui lança l’idée d’une activité d’espionnage en faveur des Anglais et arriva à convaincre la famille Aharonson de former le fameux groupe NILI, anagramme des mots נצח ישראל לא ישקר, « la Providence d’Israel ne sera pas vaine » (I Samuel, 15,29). Et aussi Avshalom qui en 1915  voyagea une première fois en Egypte pour prendre contact avec l’Intelligence Service…
A ce moment là les Anglais ne prendront pas le groupe au sérieux et même Aharon Aharonson aura du mal à se faire entendre à Londres où il est arrivé après un périple rocambolesque depuis Berlin*…

Malheureusement, Avshalom n’aura que peu de temps pour être amoureux. En 1917,comme le groupe n’a aucune nouvelles d’Aharon, parti en Grande Bretagne pour obtenir la coopération du diplomate Sir Mark Sykes*, Avshalom et son ami Yossef Lishansky décideront de repartir en Egypte pour entrer en contact avec les troupes britanniques. Avshalom sera assassiné par des Bédouins à la solde des Turcs dans le Sinaï. Il avait 28 ans. Blessé, Yossef Lishansky parviendra à rejoindre Port Said et les troupes britanniques.Cependant, les Turcs l’arrêteront et l’exécuteront à Damas.
Le corps d’Avshalom ne sera retrouvé qu’en 1967, quand un Bédouin montrera aux soldats israéliens le « Palmier du Juif », palmier qui poussa à partir des dattes qu’Avhsalom avait dans ses poches. Il sera enterré à nouveau au Mont Herzl à Jerusalem,  le 29 novembre 1967.

Avshalom Feinberg decouverte de ses restes au SInai(Découverte du coprs d’Avshalom Fienberg au Sinai)

A Gedera, le mémorial qui porte son nom et le musée de la famille Feinberg ne sont pas très fréquentés mais tout le monde a un jour fredonné אלף נשיקותת « Mille Baisers ».

A bientôt,

*Tou Beav:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/08/17/lamour-et-la-guerre/
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2012/07/29/le-mois-de-av/

* Avshalom Feinberg est né à Gedera en 1889 dans une famille de la deuxième aliya et mort dans le Sinaï en 1917.

*Quand on parle de la Ville, il s’agit de Jerusalem, bien sûr! Encore une référence au Cantique des Cantiques

*Rivka, la petite soeur de Sarah Aharonson.

*L’histoire de la famille Aharonson et l’épopée du NILI sont racontées dans cet article
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2013/10/09/lepopee-du-nili/

* Mark Sykes:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/05/08/lord-balfour-ecrit-une-lettre/

Publicités

5 réflexions sur “Lettre d’amour d’Avshalom Feinberg

  1. Chère Hannah,
    C’est un réel plaisir de vous lire à chaque fois.
    Merci infiniment pour vos magnifiques articles.
    Shabbat shalom
    Christiane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s