La bombe iranienne et Gidi Gov

Mardi dernier, c’était le 14 juillet. Ici on dit יום הבסטייה (Yom Habastilla), le jour de la Bastille. Ce fut aussi un jour d’infamie pour reprendre les mots de Hillel Neuer* citant Churchill: « History will record today, July 14, 2015, as a day of infamy, when, in the words of Churchill, the malice of the wicked was reinforced by the weakness of the virtuous »*.

Ça ne vous rappelle rien?

Iran accord 2 Chamberlain accord

L’Occident et en particulier les USA accepte un accord scélérat  alors que notre élimination est plus que jamais à l’ordre du jour:

Iran elimination d Israel

Les télévisions ont préféré vous montrer de jeunes iraniens faisant le V de la victoire dans les rues de Téhéran plutôt que vous faire entendre Ali Khamenei déclarer: « Tuez tous les Juifs et annihiler Israel! »

Iran accord 3 C’est vrai qu’ils étaient plus présentables que ceux-ci:

iran pendaisons

Bon, mais en fait, pourquoi l’Occident se soucierait-il de nous? Il ne se soucie pas des autres pays du Moyen Orient, il ne se soucie même pas de lui-même: Iran Accord

Les USA laissent tomber leur propres ressortissants encore otages en Iran: Iran hotages americains

Alors comment garder le moral quand on est dans la ligne de mire? En écoutant Gidi Gov* expliquer aux Iraniens qu’au lieu de faire exploser le monde, ils feraient mieux de profiter de l’offre de Bezeq (la compagnie des Télécoms israéliens) pour une « Maison Intelligente »:

Traduction:…Gidi atterrit à Téhéran avec son sac marqué Holidays Israel. Au même moment,  un officier patibulaire sort de la centrale atomique de Busher une petite mallette a la main. Elle contient les codes de lancement de la bombe atomique iranienne. Il l’apporte au grand conseil iranien réuni au complet pour le lancement. Pendant ce temps, Gidi prend un taxi et partage avec lui des bourekas*. Le chauffeur iranien le quitte en l’embrassant et en lui souhaitant « Dieu soit avec toi!«  Gidi pénètre dans le bâtiment et voyant les mollahs suivre le compte à rebours il s’écrie: « Arrêtez la bombe! Ce n’est pas le moment de faire exploser le monde entier alors que justement en ce moment Bezek vous propose une « Maison Intelligente » » -« Une maison intelligente?«  -« Tout est là, dit-il en montrant un schéma, vous pouvez tout contrôler tous les appareils électriques même s’ils sont éloignés de vous. Une maison intelligente pour tous… » Bruit d’armes qu’on charge. Alors pour se sortir d’affaire, Gidi Gov se risque à une plaisanterie idiote, l’équivalent d’une blague belge en France*: « Ecoutez, deux Perses entrent dans un restaurant… »

bezeq_bhome-810x458

Le film publicitaire a été tourné à Kiev. Des officiels de l’ambassade d’Iran n’ont pas apprécié*. Ça ne m’étonne pas, c’est peut être la proposition de Bezeq qui leur a déplu: une maison intelligente pour tous! Mais chez nous, cela fait un buzz comme diraient mes petites filles.

A bientôt,

* Hillel Neuer, directeur de UNWatch. Voici sa page facebook https://www.facebook.com/hillelcneuer?fref=ts

* « On se souviendra de ce jour comme un jour d’infamie ou pour reprendre les mots de Churchill: un jour où la malice des méchants a été renforcée par la faiblesse des vertueux »

* Gidi Gov est un ancien du groupe mythique Kaveret dont les chansons sont connues de tous, y compris des plus jeunes.

* les bourekas: https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2013/06/27/les-bourekas/

* Il faut savoir qu’en Israel, il y a autant de blagues sur les Perses qu’en France de blagues sur les belges.

* http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4678384,00.html

Publicités

4 réflexions sur “La bombe iranienne et Gidi Gov

  1. A propose de יום הבסטייה (pas envie de parler de cette faute historique du Chamberlain américain), j’ai trouvé les traces d’un juste au XIVe siècle :
    Longtemps avant d’être le symbole de la Révolution française, de l’injustice et de l’absolutisme royal, la Bastille était au XIVe siècle, l’ultime rempart de la petite et fragile communauté juive de Paris.

    Bâtie de 1370 à 1383, la Bastille fût pendant une dizaine d’années, juste avant l’expulsion des Juifs de France en 1394, le refuge des Juifs parisiens, qui à l’image des Juifs du pays, étaient persécutés et assassinés en raison de leur foi.

    Ils ne durent leur salut qu’à Hugues Aubriot, prévôt de Paris sous Charles V, qui n’est autre que l’artisan de la construction de la Bastille. Aubriot fut détesté pour la protection sans faille qu’il accorda aux Juifs, allant jusqu’à rendre aux familles juives les enfants que les chrétiens leur avaient arrachés durant des émeutes, pour les baptiser de force.

    Accusé d’être un « fauteur à la perfidie judaïque », il est condamné à la prison à perpétuité. Libéré quelques semaines plus tard à la faveur d’une révolte du peuple parisien, il décédera quelques mois plus tard.
    http://www.lemondejuif.info/2015/07/14-juillet-la-bastille-le-refuge-oublie-des-juifs-parisiens-du-xiveme-siecle/

  2. Hannah, le Mensch est tellement rare, plus rare que le Schmock. D’une île de l’Atlantique (avec problèmes de liaison), je vous envoie ainsi qu’à votre famille mes plus amicales salutations. Je viens de terminer le livre de souvenirs du colonel Benjamin Kagan, un extraordinaire panorama d’Israël combattant. Il suffit d’un peu de recul pour ne pas désespérer. Israël est plus vivant que jamais.
    Kravi, je ne connaissais pas ce que vous rapportez. Je me suis frotté les yeux et vais essayer d’en savoir plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s