Volonté de nuire et antisémitisme!

Je viens de lire un article qui a été publié par le journal La Croix, journal de référence des catholiques français.
http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/Monde/L-eglise-de-Tabgha-en-Galilee-visee-par-un-incendie-criminel-2015-06-18-1325057
Cet article est une reprise d’un article du Patriarcat Latin de Jerusalem:
http://fr.lpj.org/2015/06/18/incendie-criminel-a-leglise-de-tabgha/

Les faits:
Il y a deux semaines environ, l’église de Tabgha a été incendiée. Sur les murs de l’église, une inscription en hébreu. והאלילים כרות יכרתון: « les idoles, il faut les détruire ».
eglise de Tabgha inscription

« Des tags ont également été retrouvés sur les murs, rédigés en hébreu », rapporte le site du Patriarcat Latin de Jerusalem* ainsi que le journal La Croix* qui reprend ses dires.
C’est vrai, comme vous pouvez le voir, les inscriptions sont en hébreu.
Mais les deux articles vont bien plus loin:

« L’inscription, tirée du texte de louange récité trois fois par jour par les juifs pratiquants Alénou LeShabeah, est une demande à Dieu d’anéantir les idoles et les païens ».

Voici donc la citation tirée du texte de עלינו לשבח (Aleinou leshabeah – nous devons Te louer*):   על כן נקוה לך השם אלהינו לראות מהרה בתפארת עזך להעביר גילולים מן הארץ והאלילים כרות יכריתון לתקן עולם במלכות שדיי
« C’est pourquoi, nous espérons en toi, Éternel,  notre Dieu, pour voir rapidement la splendeur de ta puissance, pour faire disparaître les souillures de la terre. Que les idoles soient détruites afin de préparer le monde au Royaume du Tout Puissant »
On a donc ici une interprétation fallacieuse d’un texte simple à comprendre et qui devrait amener Juifs, Chrétiens et Musulmans à se retrouver. Malheureusement, cette falsification n’est pas le fait d’un obscur pisseur de copie mais celui de chrétiens* mal intentionnés qui sont une référence pour le monde catholique. Si j’étais chrétienne, j’essayerais de savoir pourquoi tant de mes coreligionnaires ont ce besoin de salir le judaïsme à chaque occasion. Ne trouvent-ils pas la plénitude dans les fondements de leur propre religion? Mais ceci n’est pas mon problème.

A l’inverse ce qui me pose un réel problème, c’est que, vu le climat qui règne en France, cette accusation va inciter davantage à la violence contre les Juifs. Elle utilise une sinistre et fausse symétrie : l’Etat Islamique décapite en France et ailleurs au nom d’Allah et les Juifs incendient une église* en demandant à Dieu l’anéantissement des païens (de surcroît, le judaïsme ne considère pas les chrétiens et les musulmans comme étant des païens!)
Non seulement c’est une calomnie mais elle contient en fait une triple accusation:
– Prière de louange (Quoi? Les Juifs demandent la mort des non-Juifs lorsqu’ils louent Dieu?),
– Juifs pratiquants (
évidemment, les Juifs non pratiquants ne prient pas mais l’association des deux mots est délétère)
– Trois fois par jour (
non seulement les Juifs demandent la mort des non-Juifs dans leurs prières mais en plus, ils le font trois fois par jour!).

Mais La Croix va plus loin que le Patriarcat Latin. La police israélienne a interrogé des adolescents du yishuv d’Yitshar. Et donc le journal se permet d’écrire: « Les 16 jeunes vivent dans des colonies juives de Cisjordanie dont 10 à Yitzhar, connue comme étant un bastion d’extrémistes ayant déjà été impliqués dans des crimes haineux ».  Et hop, encore une couche sur les méchants colons. Il se trouve qu’à Ytshar vit la sœur de mon gendre et sa famille. Or, leur activité n’est pas les crimes haineux mais la farine complète!
Bien sûr, en fin d’article, La Croix est bien obligé de reconnaître que les méchants colons juifs ont été innocentés et relâchés mais le mal est fait. Qui fera attention à la dernière phrase après un tel article?

Alors qui sont les coupables?
D’après le post sur facebook d’un arabe israélien chrétien Samer Gozen Gozen ce sont des terroristes arabes musulmans originaires de Jerusalem qui ont incendié et rédigé les inscriptions en hébreu. La police les aurait deja arrêtés. Samer Gozen Gosen a ainsi légendé la photo de l’église: « Deux hommes arabes de l’est de Jerusalem, appartenant à une organisation terroriste, ont été arrêtés pour l’incendie de l’église de la Multiplication des pains et des poissons située à Tibériade. Un acte d’accusation a été dressé. Merci à la police et au Shabak (sécurité intérieure) ».

eglise de Taghba incendiee
J’avais d’ailleurs commenté cette photo sur ma page Facebook Boker Tov Yerushalayim et écrit: « Ce n’est pas la première fois que des Arabes essayent de faire accuser des Juifs de profanation d’églises. Je me souviens d’une inscription en hébreu dont les fautes d’orthographes montraient que son auteur était arabophone. » 

L’information transmise sur Facebook n’a encore été ni confirmée ni infirmée par les médias. Toutes les suppositions sont possibles: les incendiaires peuvent être des voyous juifs, ou des musulmans. La police n’a pas encore conclu ce dossier.
L’inscription en hébreu ne prouve rien, les Arabes israéliens connaissent très bien l’hébreu, les organisations terroristes n’étant pas composées que d’illettrés!
Je ne connais pas Samer Gozen Gozen, je ne sais pas s’il est fiable ou non mais je sais que, lorsque
 les voyous seront arrêtés, ils seront déférés devant un tribunal quelque soit leur origine ou leurs motivations quoique puisse prétendre perfidement Sa Béatitude le Patriarche Latin Émérite de Jérusalem, Mgr Michel Sabbah:
« L’Etat doit connaître son devoir, et les responsables doivent accomplir leurs devoirs. Si le gouvernement a été séreux dans la poursuite des dernières attaques contre les institutions chrétiennes et musulmanes, ces attaques n’auraient pas été répétées. Nous ne demandons la protection à personne. Ni à l’intérieur ni à l’extérieur. Car nous ne sommes pas des mineurs… L’Etat, lui, est encore comme un mineur, car il n’est pas capable d’accomplir ses devoirs envers tous ses citoyens. »
Mgr Sabbah ment, il sait bien que nous vivons dans un état de droit et il en profite comme les terroristes profitent des démocraties! A l’inverse il reste bien silencieux quant au sort des chrétiens vivant à Gaza et sous l’autorité palestinienne. Et il doit être frappé de cécité quand il ajoute: « Un incendie comme celui-là ne pourrait avoir lieu dans un autre pays sans que l’Etat intervienne immédiatement, pour trouver et punir le criminel. Ici, l’Etat connaît le criminel, mais il ne fait rien« , ou plutôt frappé de cécité sélective. Nous le savons tous: les églises chrétiennes au Moyen-Orient vivent toutes dans des états de droit et de justice exception faite bien sûr d’Israel. Ferait mieux de s’occuper des ses ouailles ce gars là plutôt que de mentir aussi effrontément (d’autant plus qu’il porte un habit…)

Enfin, ni le Patriarcat Latin de Jerusalem, ni le journal La Croix ne mentionnent, qu’immédiatement après l’attentat, le président de la Knesset, Yoel Edelstein, Juif pratiquant, et un certain nombre de rabbins ont récolté des fonds pour la reconstruction de l’église.
yoel Edelstein et rabbins collecte eglise
Cette chasse au Juif, au moyen de mensonges et de fausses traductions de textes religieux qui appellent au meurtre de non-Juifs, se propage actuellement en France. Certains murs de Paris ont été dernièrement recouverts d’inscriptions haineuses contre les non-Juifs et faussement attribuées au Talmud comme celle-ci.
faux-talmud-paris-sebastopolou celle-ci:
inscription antisemite talmud-1.
Bref, de l’antisémitisme en grande forme!

En Orient, les Chrétiens ont été victimes de massacres de grande envergure depuis plus d’un siècle*. Pensant à tort que cela leur ouvrirait les portes du monde musulman, ils ont donc embrassé avec ferveur le nationalisme arabe en employant la triple stratégie du dhimmi pour survivre:
– Le silence sur leurs propres persécutions.
– L’interdiction du témoignage par crainte de représailles car les manifestations anti-chrétiennes s’accompagnent toujours de slogans imagés tels que: « aujourd’hui les sionistes c’est samedi, après samedi ce sera dimanche (les chrétiens)! »
– L’inculpation d’un bouc émissaire.

Le Juif était le bouc émissaire idéal. Pourquoi?
Tout d’abord parce que le christianisme d’Orient n’a pas fait son aggiornamento comme celui d’Occident. Les Chrétiens d’Occident ont été secoués par la Shoah qui avait eu lieu sur leur propre sol, ceux d’Orient, non.
En 1965, lorsque le concile Vatican II publia la déclaration Nostra Aetate, il fut écrit « 
 S’il est vrai que l’Eglise est le nouveau peuple de Dieu, les Juifs ne doivent pas pour autant être présentés comme reprouvés par Dieu ni maudits, comme si cela résultait de la Sainte Ecriture« . La première mouture de ce texte avait été: « Que jamais le peuple juif ne soit présenté comme coupable de déicide ». Cette modification lénifiante avait été exigée par les représentants des églises orientales.
Ainsi que l’écrit Bat Yeor*: « Constamment récupérées par le terrorisme christianophobe, les Eglises arabes palestiniennes servirent de canal de diffusion au racisme antisioniste à l’échelle internationale par le biais de certaines églises occidentales. De fait, leur conception des Israéliens est celle d’un peuple dhimmi n’ayant dans son pays nul droit historique, politique ni religieux. Il s’agit de la thèse traditionnelle bi-millénaire des Eglises d’Orient et conforme à la théologie de substitution, l’Eglise remplaçant Israel. »


Les Chrétiens orientaux ont peur. Ils ont sans doute peur même ici en Israel de la montée de l’islamisme. On peut les comprendre. Ces derniers jours des prospectus de Daesh ont été distribués au nord de Jerusalem demandant aux Chrétiens de quitter Jerusalem, terre d’Islam et ce avant la prochaine fête de l’Aid El Fitr. Daesh leur demande aussi de leur indiquer qui collabore avec les sionistes.
Mais ce n’est pas en nous choisissant comme bouc émissaire qu’ils se protégeront. Ils se trompent d’ennemis, certains comme le père Nadaf* l’ont compris.

Les sociétés post-chrétiennes en Europe deviennent serviles devant un islam conquérant car elles ne défendent plus leur identité. Soit! Mais qu’un journal comme La Croix se mette au diapason est très révélateur. Ce n’est pas la première fois ces derniers temps que je vois les représentants des églises chrétiennes donner dans l’apaisement à tout prix. J’avais noté que si les Chrétiens d’Orient se font tuer, ceux d’Occident se suicident. C’est un trait typique de la dhimmitude de vouloir à tout prix plaire au maître y compris en accusant l’autre dhimmi, le Juif qui a pu s’en sortir et gagner son indépendance.

A bientôt,

*Ce texte n’a décidément pas de chance. Il a été censuré par les autorités catholiques jusqu’à la fin du 18 ème siècle à cause de deux citations empruntées au prophète Isaïe: le verset 20 chap 45  où il est question d’un dieu qui ne sauve pas, et le verset 7, chap. 30 qui parle d’un appui illusoire et vain. Or il se trouve que le mot וריק (Variq),  et vain, a comme guematria 316, comme Yeshou (Jésus en hébreu).
Elles savaient bien que le prophète Isaïe avait vécu 7 siècles avant l’ère chrétienne mais pensaient que les Juifs utilisaient ces deux citations avec une intention anti-chrétienne.

*Chrétiens mal intentionnés:
Sur le sujet du vandalisme juif et de son traitement médiatique ou de la vie des Chrétiens en Israel, 3 articles pris sur le blog de Fiodor, prêtre catholique:

http://un-idiot-attentif.blogspot.co.il/2013/10/qui-veut-noyer-son-chien-laccuse-de-la.html
http://un-idiot-attentif.blogspot.co.il/2014/05/guerre-des-images-ou-prix-payer.html
http://un-idiot-attentif.blogspot.co.il/2014/04/chretiens-en-israel.html

*Ce n’est pas n’importe quelle église, c’est l’église de la Multiplication des Pains et des Poissons qui se trouve à Tabgha au bord du Kinneret et qui est un haut lieu du christianisme.

eglise de Tabgha

*Non seulement les Arméniens mais aussi les Assyro-Chaldeens et les Syro-Libanais.

*Bat Yeor: Juifs et Chrétiens sous l’Islam, les dhimmis face au défi intégriste, Berg éditions,  page 247.

*Le père Gabriel Nadaf a été désavoué par sa hiérarchie et renvoyé de son poste à cause de sa liberté de parole au sujet d’Israel. Il persiste et son fils s’est engagé à l’armée:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/06/27/deux-ou-trois-hirondelles/

 

Publicités

7 réflexions sur “Volonté de nuire et antisémitisme!

  1. Belle mise au point, Hanna.
    La Croix est palestinolâtre de façon à ce que ses lecteurs puissent se sentir bons et bienfaisants, sanglotant sur les nouveaux damnés de la terre qui, par surcroît, vivent dans un camp de concentration. A ciel ouvert, il est vrai.
    J’ignore ce qui émane de l’antisémitisme canal historique façon théorie de la substitution ou de l’idéologie tiers-mondiste alter quelque chose.
    Toujours est-il que ce torchon pue comme un keffieh.

  2. Je relaye ici le commentaire de ma fille:
    Comme d’habitude, ton article est éclairant, pertinent, bien ficelé, etc…. Mais je commence à me poser la question: jusqu’où va notre saturation d’événements de ce genre? Où commence-t’on à réagir et où nous taisons-nous? Les propos, actes, articles, déclarations (et autres) antisémites deviennent de plus en plus flagrants ces dernières années – non pas qu’ils avaient diminués, mais ils étaient mieux cachés-ce n’est pas pour rien qu’on se faisait traiter de parano – et je commence à me demander si ça vaut vraiment la peine de réagir. Une des raisons qui m’ont poussée à partir en Israel était justement le ras-le-bol vis à vis d’un phénomène qui a toujours existé, car entre nous, les gens ont-ils changé subitement après la Shoah, et rechangé de nouveau maintenant? L’Europe n’a pas caché son antisémitisme pendant des siècles et une simple mauvaise conscience ne peut pas la pousser à le cacher bien plus longtemps. Au moins avec l’antisémitisme musulman l’hypocrisie n’existe pas.
    Donc la question est la suivante: doit-on réagir? Un événement particulier nous touchera plus qu’un autre (à chacun son niveau de saturation), mais quel effet a vraiment notre réaction? Nous n’allons pas changer les croyances des gens, antisémites ou pas, quant aux juifs en Europe, si aujourd’hui ils ne comprennent pas que leurs jours sont comptés, ce ne sont pas nos réactions qui vont y changer quelque chose….
    Donc comme je disais, super article, mais moi j’en ai assez…. Il est évident que je vais continuer à réagir, parce que je suis pleine de contradictions (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?), mais je pense que nous devrions arrêter et nous concentrer sur ce qui ce passe ici, en Israel, notre avenir, celui de nos enfants, nos efforts pour construire une société juste et libre.

    • J’ai moi aussi de plus en plus souvent envie de cultiver mon jardin (et seulement mon jardin) dans notre petit pays. Je ne pense pas que l’Europe ait changé: depuis ne serait-ce qu’un siècle on a eu droit à toutes les horreurs: pogroms, expulsions, mises à l’index, lois d’exception, massacres … alors que nous essayons d’expliquer que nous sommes des êtres humains, tout simplement, que notre mode de pensée n’a pas été construit en hostilité aux autres mais que nous pouvons être des interlocuteurs intéressants. Et tout cela avec en plus l’aide de quelques non-juifs courageux, mais en vain!
      Aujourd’hui, cela va des quenelles dieudonnesques, des inscriptions sur les murs ou ailleurs, les cris de Mort aux Juifs pendant des manifestations (alors que le ministre de l’Intérieur déclarait que s’il n’avait pas de charge officielle, il se serait joint aux manifestants), des perfidies des intellectuels bien-pensants jusqu’aux meurtres de Juifs parce qu’ils sont Juifs
      Alors pourquoi réagir? Suis-je encore un peu galoutique? Peut-être…Peut-être aussi pour informer nos amis courageux, ne pas les laisser tout seuls (tu me connais!)
      Mais c’est vrai, ce qui se passe ici, notre avenir et surtout le votre, est la seule chose qui compte pour nous!

  3. La réaction de votre fille est cohérente. La vôtre montre une relation à la France encore vivace.
    La question demeure : nous battre ici contre ces ordures ou monter et nous battre là-bas contre nos ennemis.
    Compliqué pour tous compte tenu des difficultés à quitter amis, famille, cadre de vie. Je suis abattu aujourd’hui. Mais ça reviendra….

  4. Bonjour
    Je suis ici depuis 41 ans et on m’a traité de parano lorsque je disais que la France était antisemite car au début des années ’70 on pouvait encore y croire. J’ai beaucoup de peine pour la France mais c’est à eux de réagir et si la chrétientée ( et surtout ses dirigeants) préfère faire ami ami avec les musulmans que de défendre les siens Grand bien lui fasse. Les juifs ont leur propre combat à menr en Israël et il faudra quitter amis et travail pour l’inconnu mais faites le tant que vous le pouvez. L’histoire à tendance à se répéter
    Bonne journée à tous

    • שבוע טוב דינה
      La « parano » des Juifs a souvent du bon, Nous aussi, nous avons été traités de parano et pourtant la situation avait déjà beaucoup dégénéré. Mais nous sommes tous là 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s