Les trois garçons

Les étudiants anglais boycottent Israel mais pas le Daech ou les pays où règnent l’apartheid, la misère et l’esclavage. Orange a décidé aussi de boycotter Israel qui donne le libre accès à internet à tous ses citoyens… Tout ça, ce n’est que de la routine…

Hier c’était le premier anniversaire de l’enlèvement de ceux qu’on appelle ici « les trois garçons »: Eyal, Yaakov-Naftali et Guil-Ad*, kidnappés et assassinés le 3 juin 2014 par le ‘Hamas. Le ‘Hamas a décidé de fêter cet anniversaire et a envoyé comme à l’accoutumée, à l’aveugle, des missiles sur les villes proches de la frontière, tout en jurant que ce n’était pas lui (mais qu’il soutenait!) mais les autres, c’est à dire le Jihad Islamique (tout un programme rien que dans le nom) et les cellules de l’Etat Islamique (Daech en arabe). C’est vrai qu’ils se battent entre eux maintenant dans Gaza, mais qu’est ce que ça peut bien nous faire? Sommes nous censés faire le tri entre les assassins?

Pendant ce temps, avant-hier, plus d’un million de personnes se réunissaient, soit en Israel, soit dans différentes communautés juives à travers le monde sous le thème de l’unité du peuple juif. En effet les familles des trois enfants assassinés ont considéré que la meilleure réponse à ces crimes était de lancer un grand mouvement pour appeler à l’unité du peuple juif. Ainsi à Jerusalem, avait lieu une grande cérémonie de remise des prix pour les premiers récipiendaires du « Prix de Jerusalem pour l’Unité d’Israel ».

Prix de Jerusalem pour l'unite(Affiches dans Jerusalem pour cette cérémonie du Prix de Jerusalem pour l’Unité d’Israel)

Parmi les personnes qui ont reçu ce prix: – Raya et Yossi Hafner qui ont commencé, il y a 13 ans, des randonnées sur le שביל ישראל (shvil Israel)* à la mémoire de leur fils Avi tué en 1997. Ces randonnées sont devenus l’occasion de réunir des gens de tous horizons qui n’auraient jamais parlé ensemble auparavant. On compte maintenant 8000 participants. « Il y a quelque chose dans la nature qui permet aux gens de s’ouvrir et d’aller vers les autres » dit Raya Hafner.

Raya Yossi Hafner – Le brigadier général à la retraite Ram Mi’haeli, qui a fondé מתחברים (mit’haberim) un réseau de centaines d’organisations sociales et éducatives du secteur privé et public en organisant des tables rondes citoyens-dirigeants  sur les sujets qui les intéressent. Aujourd’hui 200 000 personnes participent à ces tables rondes. « Il faut éviter la segmentation de la société israélienne. Souvent,  nous ne nous connaissons pas et nous ne savons pas comment interagir. Pour quelqu’un comme moi, à la retraite et ayant occupé des fonctions de haut niveau dans l’armée de l’air, je le sens comme un problème de sécurité nationale« .

Ram Shmueli – Le בית חבד (Beit ‘Habad ou maison ‘Habad)* de Bangkok, en Thaïlande, dirigé depuis 20 ans par le rabbin Nehemya Wilhelm. La maison ‘Habad, avec son service de repas de Shabbat, une synagogue,  et une aide d’urgence pour les routards, est un point de départ pour des dizaines de milliers de Juifs  qui partent se balader chaque année en Thaïlande. C’est aussi un centre d’aide  et de soins pour la population locale.

Habad Bankok(Au moment du tsunami en Thaïlande)

Nous savons à quel point les ‘habadnikim se dévouent dans leurs postes avancés, parfois très loin de communautés établies. Je voudrais rappeler pour mémoire, les noms de deux émissaires ‘Habad: Rivka et Gavriel Holzberg,  tués lors des attentats à Mumbai il y a quelques années et aussi, le travail considérable du Beit ‘Habad de Katmandou lors du dernier tremblement de terre au Népal.

– Enfin le paytan* Rabbi David ‘Hakham Mena’hem. Ce  chanteur, compositeur de piyyoutim et excellent joueur de luth,  est connu pour ses concerts liturgiques avec des musulmans. rabbi David Hakham Menahem

Ce prix pour l’unité d’Israel, c’est la réponse des trois familles endeuillées: plus d’unité, plus de solidarité, plus de dévouement.

(Ce chant, Ouvre ton cœur, פתח לבך, composé à la mémoire de Eyal, Yaakov-Nephtali et Guil-Ad,  est interprété par différents chanteurs israéliens, la chorale de la yeshiva Mekor Hayim et les familles endeuillées)

J’ajoute cette video que Kravi vient de m’envoyer,elle est magnifique et émouvante:

A bientôt,

Eyal, Yaakov- Neftali et Guil-Ad, voir les articles: https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/06/16/eyal-gilad-et-yaakov-naftali/

https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/07/01/eyal-gil-ad-et-yaakov-naftali-ont-ete-assassines-par-des-terroristes/

https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/07/10/la-routine/

*le shvil Israel est le plus grand sentier de randonnée qui part du Dan, à la frontière libanaise, jusqu’à Eilat.

*’חב »ד (‘Habad) est compose des initiales ח pour ‘hokhma, la sagesse, ב pour bina, l’intelligence et ד pour daat, le savoir. On l’appelle aussi le mouvement Loubavitch du nom du village où il a été fondé en Russie au 18 ème siècle.

*un paytan est un interprète et souvent compositeur de piyoutim qui sont des poèmes liturgiques: http://www.piyut.org.il/english/

Publicités

4 réflexions sur “Les trois garçons

  1. Merci Hannah.
    Certains célèbrent la mort de leurs victimes, d’autres les vivants qui aident leurs prochains, ainsi est la différence. Je m’empresse de mettre cet article sur FaceBook, il faut répandre les bonnes nouvelles. Amitiés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s