Les oiseaux migrateurs: non, je ne parle pas des Juifs!

Comme le dit une chanson populaire « Avec l’automne les oiseaux sont revenus, d’au delà les déserts d’au delà les montagnes… »

Israel se trouve aux confins des trois continents: l’Europe, l’Afrique et l’Asie. Cette situation particulière fait de ce pays  une des voies majeures pour la migration des oiseaux. On estime à un demi milliard (sur 50 milliards d’oiseaux migrateurs) le nombre d’oiseaux qui transite par Israel pendant leur migration. Sur 540 espèces recensées à ce jour en Israel, 450 appartiennent à la famille des oiseaux migrateurs. Dans leur migration printanière vers l’Europe, certaines espèces restent pour nicher ici.

oiseaux migrateurs carte

Israel est un petit pays dont le territoire ne fait que 21 020 km carrés* et pourtant, sur chaque km carré on trouve en moyenne 17 espèces différentes d’oiseaux. Pour fixer les idées, il faut souligner que ce nombre est 8 fois plus important que le nombre d’espèces différentes au km carré existant en Angleterre ou 40 fois plus en ce qui concerne l’Egypte. Pourquoi? Tout d’abord la diversité du paysage et des climats: ici on passe d’un paysage méditerranéen à un paysage désertique, voir tropical, en quelques centaines de km. Je peux aller skier au ‘Hermon, descendre au Sud le long de la tropicale vallée du Jourdain et me baigner dans la Mer Rouge, à Eilat, le même jour (si je survis aux bouchons!). Israel est aussi couvert de forêts dans ses parties montagneuses qui sont une bonne aire de repos pour les vautours, les aigles et les cigognes. Ces oiseaux avaient quasiment disparu de la région mais ils sont revenus grâce aux plantations d’arbres intensives réalisées depuis une centaine d’années environ.

Certains aiment les montagnes et les forêts

Oiseaux Hermon(Le ‘Hermon enneigé en toile de fond)

D’autres aiment les zones humides comme celles qui se trouvent au pied du Carmel et sur les rives du lac ‘Houle. Toute la vallée du Jourdain, très humide, vallée du rift entre l’Asie et l’Afrique, est un couloir important de migration. flamand roses vallee de hula

(Flamands roses dans la vallée de Houle)

Et grâce aux chaînes de montagnes parallèles à la cote méditerranéenne et à la direction des vents, les conditions sont idéales pour une bonne glisse.

Mais 500 millions d’oiseaux de passage chez nous c’est beaucoup! Le pays a dû s’adapter à la présence de ces oiseaux ce qui n’a pas toujours été sans problème: ainsi alors que des travaux gigantesques ont été effectués par les pionniers, relayés ensuite par le gouvernement israélien pour assécher les marais et les transformer en terres agricoles (notamment au nord de Tibériade), la disparition de ces marais a posé des difficultés  de ravitaillement aux oiseaux migrateurs. Trop fatigués pour manquer leur halte et poursuivre leur route, ils s’attaquèrent aux récoltes. Que faire? Les paysans décidèrent de les effrayer en faisant du bruit mais en vain…Il n’est pas évident de chasser autant d’oiseaux en faisant du bruit…Aussi Les agriculteurs décidèrent de créer une coopérative pour nourrir ces oiseaux de passage afin qui’ils puissent continuer leur migration. De nos jours ce sont 6 tonnes de maïs par jour et 10 tonnes de poissons qui sont apportées dans des réserves où les grues cendrées et les pélicans peuvent se reposer. Il n’y a que les cormorans qui continuent à embêter les pécheurs du lac de Tibériade ( Kinneret): ils préfèrent leur chiper leurs poissons! A noter que cette solution écologique est in fine moins coûteuse que celles, plus destructives, utilisées ailleurs. L’autre danger, ce sont les accidents d’avion dus aux collision avec les oiseaux. Pour les éviter, l’armée de l’air scanne en continu le ciel du pays pour transmettre en direct des informations aux pilotes.

Israel reste donc un paradis pour les oiseaux grâce à la coopération des agriculteurs* et de l’armée de l’air et aussi parce que la chasse est presque inconnue ici alors qu’elle est intensive dans tous les pays environnants. Pour 8 250 000 habitants seulement 5000 permis de chasse sont délivrés. la plupart des détenteurs sont des Arabes, les Juifs ne chassant pas par tradition.

C’est sans doute ce qui a motivé ce petit oiseau. Originaire de l’Oural il devait passer l’été en Afghanistan mais a choisi de rester en Israel.

oiseau originaire de l'Oural

(Photo Ron Haran, Société pour la protection de la nature)

On trouve dans tout le pays des centres d’observation des oiseaux, si le cœur vous en dit…

Quant à nous, nous n’allumons plus la lampe de notre porche quand nous rentrons tard. Nous préférons tâtonner dans l’obscurité pour trouver la serrure.  Nous avons depuis une semaine deux invités qui ont décidé de nicher sur la lampe de notre porche

oiseau porche de la maison 2015

Je ne sais pas à quelle espèce ils appartiennent: plumage d’un brun très doux, une longue queue dont le dessous est crème. Quelqu’un a-t-il une idée? A bientôt,

* superficie d’Israel: http://danilette.over-blog.com/article-superficie-d-israel-territoires-disputes-comparee-a-la-france-a-l-italie-a-la-serbie-a-la-mac-104683438.html

* protection des cultures: https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2013/07/28/sde-eliahou/

Publicités

6 réflexions sur “Les oiseaux migrateurs: non, je ne parle pas des Juifs!

  1. L’assèchement du marais de ‘houla ayant entrainé de sérieux dommages dans le kinneret, un nouveau lac, plus petit, a été créé au nord de l’ancien lac. Les oiseaux sont revenus…
    Pie grièche méridionale ???

    • Oui, c’est le Agamon ‘Hula. avez vous déjà visité la réserve naturelle du lac ‘Hula? C’est une superbe promenade
      Mon invitée est plus grande et moins colorée que la pie grièche méridionale.
      Amicalement

  2. Que d’oiseaux, effectivement ! Je ne trouve pas mon premier message. J’ai mis cette note sur Facebook afin de poser la question à une amie spécialiste.

  3. J’ai ma réponse !
    Agnès a dit : « Tourterelle maillée
    Spilopelia senegalensis – cette tourterelle est un peu colorée presque comme la tourterelle des bois (très bel oiseau) – à regarder sur oiseaux.net pour confirmer l’observation … mais pour nicher aussi près des humains, il faut être de la même famille que les pigeons (pardon ! je n’ai pas pu m’en empêcher ! ) »
    Et le site :
    http://www.oiseaux.net/

    Elle a ajouté : « Le site est intéressant je vais regarder plus attentivement… »

  4. Je pense que vous avez trouvé! Un ami avait pensé à la tourterelle orientale mais elle était trop colorée tout comme la pie grièche méridionale que propose Kravi.
    Mon oiselle ressemble beaucoup aux photos de la tourterelle maillée, surtout présente en Afrique et en Asie. Ce doit être un jeune couple assez timide car je ne les ai jamais entendu roucouler. La construction du nid correspond à ce qui est écrit dans l’article. Je pense que les petits naîtront à la fin de la semaine prochaine.
    Ne vous inquiétez pas, ils ne sont pas fait pigeonner en venant nicher sur notre lampe
    Je vous donnerai des nouvelles!

  5. Très bien, je transmets ! Agnès avait ajouté : « C’est une hypothèse : la tourterelle maillée, il faut que votre amie observe et confirme l’observation. » Je mets votre commentaire sous le sien.
    Je suis certaine que cette tourterelle ne pouvait tomber dans meilleure maison. Ses petits naîtront dans une atmosphère de sérénité et d’érudition.
    Chez moi, il y a des tourterelles…turques comme on les appelle ici. Un peu plus grises que la vôtre. Chaque maison en a deux et pas plus car elles chassent leur progéniture une fois adulte.
    A suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s