Tout refleurit

A l’occasion de la fête de Tou Bishvat*, une de mes amies prépare trois assiettes de fruits.
La première contient des fruits que l’on peut manger entièrement sans les peler: comme les raisins, les figues et les fraises en souhaitant que, comme eux, nous soyons aussi bons à l’intérieur qu’à l’extérieur.

tu bishvat figuier dans la rue(Un figuier qui a décidé de s’instruire dans une rue de Jerusalem, photo trouvée sur le blog oneg shabbat)

La deuxième contient des fruits à noyau comme les olives et les dattes, que nous mangeons à l’exception du noyau pour que symboliquement nous puissions ôter toute dureté de nous-mêmes.

tu bishvat olivier dans un parc a jerusalem(Olivier dans un des parcs de Jerusalem)

et la troisième des fruits dont on ne jette que la pelure comme les ananas, les kiwi ou les bananes pour que nous discernions à l’intérieur de chacun, y compris en nous mêmes, ce qu’il peut y avoir de bon et de doux sous l’écorce...

tu bishvat bananiers kinneret(Bananeraie dans la vallée du Jourdain)

 Les petites rues de mon quartier se sentent printanières, les premiers amandiers fleurissent ça et là sur les talus,

tu bishvat amandiers hadassa

entre les immeubles,

tu bishvat amandiers en ville

et les grand pères sortent chaise et  table pour jouer aux échecs ou au shesh besh sur le trottoir.

1_10_2002_58_23_12_SYNAGOGUE_243_1_שש-בש

Comme chaque année pour Tou Bishvat, les coquelicots sont de retour dans le Sud*.

coquelicots

Cette année, comme tous les 7 ans, nous sommes dans une année de shemita*.
Ainsi qu’il nous l’a été ordonné dans la Thora, nous ne plantons pas d’arbres en pleine terre, pour que la terre se repose,

«  Six années tu ensemenceras ta terre et en recueilleras le produit;  mais la septième, tu lui donneras du repos et en abandonneras les fruits, pour que les indigents de ton peuple en jouissent, le surplus pourra être consommé par les animaux des champs. Ainsi en useras-tu pour ta vigne et pour ton plant d’oliviers. »
(Exode 23, 10)
 י וְשֵׁשׁ שָׁנִים, תִּזְרַע אֶת-אַרְצֶךָ; וְאָסַפְתָּ, אֶת-תְּבוּאָתָהּ. יא וְהַשְּׁבִיעִת תִּשְׁמְטֶנָּה וּנְטַשְׁתָּהּ, וְאָכְלוּ אֶבְיֹנֵי עַמֶּךָ, וְיִתְרָם, תֹּאכַל חַיַּת הַשָּׂדֶה; כֵּן-תַּעֲשֶׂה לְכַרְמְךָ, לְזֵיתֶךָ

mais il faut cependant continuer à les soigner.
Voici ce que fait le KKL pendant l’année de la shemita

 Voici une double recette pour Tou Bishvat

Le pain de fruits:
Il vous faut:
320 g de farine 10 g de levure chimique, d’huile 100g, 100 ml de jus d’orange, 185 grammes de sucre ,de la cannelle, 300 grammes de fruits secs  et 4 œufs. Vous mélangez la farine, la levure, les fruits secs, le sucre et la cannelle, puis vous ajoutez le jus d’orange, l’huile et les œufs et vous faite cuire la pâte dans un moule à cake, à 180 degrés pendant 45 minutes.

Tu bishvat gateau

(Blog de Ora Koren)

Vous pouvez le déguster ainsi mais si vous le découpez en tranches fines et si vous les passez au four pendant une demie heure à 150 degrés, vous obtiendrez des biscuits très populaires ici sous le nom pas très hébraïque de « biscotti ». Et c’est très bon!

Je vous souhaite un bon Tou Bishvat

טו בשבט שמח

A bientôt,

*TouBishvat:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2013/01/16/le-mois-de-shvat/

*le jeu du shesh besh: en français le jeu du jacquet

*les coquelicots:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/02/28/le-sud-en-rouge/

*shemita:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/10/01/shemita-shehita/

Publicités

6 réflexions sur “Tout refleurit

  1. Votre amie qui prepare 3 plats de fruits différents oublie une catégorie de fruit
    1ère catégorie : on peut manger le fruit en entire ex : raisin, pomme….
    2ème catégorie : la peau ne se mange pas, le reste oui, ex : banana, oranges….
    3ème catégorie : tout se mange sauf un gros noyau, ex : la cerise, l’abricot…
    4ème catégorie : la peau ne se mange pas et le fruit contient un noyau, ex : l’avocat, la mangue

    La fête de Tou Bichvat est une fête qui a été instituée par nos Sages et qui a rapport à des dimensions cabalistique. Dans cette enumeration des 4 categories, on retrouve la symbolique des 4 espèces de Souccot, les 4 meres d’Israël, les 4 saisons, les 4 points cardinaux…..etc…
    C’est une bien jolie fête

    • Je lui en ai effectivement parlé, mais dans sa tradition (ou plutôt celle de son grand père) il n’était question que de trois sortes de fruits. Certains n’en consomment que de deux sortes: ceux qui sont des fruits de l’arbre et les autres les fruits de la terre.
      Si quelqu’un est intéressé par le Seder de Tou Bishvat, voici un document sympathique en français:
      http://www.morim.com/tou_bichvat.pdf
      Navrée, ma réponse est partie alors que je ne l’avais pas terminée: Je pense aussi que le chiffre 4 est le mieux approprié car il fait référence, comme vous dites si bien, à la symbolique de Soukot, aux 4 matriarches et j’ajouterai aussi aux 4 coupes de vin de Tou Bishvat etc…Bref, le 4 me parle bien aussi. Quelle explication donneriez-vous pour la quatrième catégorie de fruits?

  2. Je ne peux malheureusement pas répondre à votre question. J’ai tenté une recherche sur internet, mais le « seder de Tou bischvat » n’est pas protocolé (si j’ôse dire de cette manière) sur cette approche des 4 espèces, …bon..chacun ses traditions, 70 panim la Torah…
    Je voulais aussi vous remercier pour le soin que vous portez à votre blog. La présentation est magnifique et surtout, le contenu est très intéressant et bien documenté.
    Myriam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s