Parlez-vous francbreu?

Il y a quelques semaines, Olivier me demandait qu’elle était l’influence de l’hébreu sur la langue française. Je lui avouais mon ignorance* mais cela me donna l’idée de chercher quelle pouvait être l’influence du français sur l’hébreu.

La langue française a commencé à s’implanter au Moyen-Orient avec l’arrivée des troupes napoléoniennes  en 1799. A cette époque, le français était la langue internationale par excellence et bon nombre des écoles chrétiennes, installées au 19 ème, étaient (et sont encore) tenues par des religieux d’origine française dans tout ce qui fut la Palestine Ottomane, c’est à dire le Liban, la Syrie et Israel.

Dès la deuxième partie du 19 ème siècle, le français fut  aussi la langue d’enseignement adoptée dans les écoles juives nouvellement ouvertes, en particulier dans celles du réseau de l’Alliance Israélite Universelle fondée en 1860 pour faire respecter les droits des Juifs en terre d’Islam et leur donner une éducation juive et moderne.
Comme vous le voyez sur la carte ci-dessous, les écoles se trouvent toutes au Sud de la Méditerranée ou dans au sud-est des Balkans)

alliance Israelite Universelle
(carte des implantations des écoles de l’Alliance Israélite Universelle dont les enseignants étaient formés à Paris. )

ecole de l'Alliance Jerusalem

(école de l’Alliance à Jerusalem au début du 20 ème siècle)

Les grands mécènes comme les barons de Hirsch ou Rothschild parlaient français et dans les yishuvim, le français fut considéré comme la langue de culture sans pour autant s’opposer à la diffusion de l’hébreu et à sa renaissance.
Ben Yehuda lui même utilisait des traductions du français pour créer certains mots comme au revoir ou pomme de terre* qui ne se trouvaient ni dans l’hébreu de la Bible ni dans celui de la Mishna.
Si les documents et panneaux de signalisation sont toujours rédigés en hébreu, en arabe et en anglais (devenue la langue internationale), la poste israélienne utilisa aussi le  français*
Poste aerienne

Après 1918, l’influence politique de français diminue dans le monde. Au Moyen-Orient, les accords Sykes Picot figent les limites de son influence: le français reste présent en Syrie et au Liban et l’anglais dans les autres régions.

accords sykes-picot-1916

Pendant ce temps en  Israel, l’hébreu a eu le temps de se refaire une jeunesse et est devenu la langue quotidienne des Juifs et la principale langue d’enseignement*.
Actuellement, les élèves israéliens apprennent l’anglais dès la כיתה ב (kita beit ou CE1) et une deuxième langue étrangère en  כיתה ז (kita zain ou classe de 5 ème). Cette deuxième langue est soit l’arabe soit le français. La plupart d’entre eux choisit l’arabe. Le français est donc assez peu enseigné* sauf dans les écoles chrétiennes qui dispensent encore leur enseignement en  français

ecoles chretiennes en Israel(Collège des Frères de Yaffo)

Et dans le quotidien?
Le monde des jeux, jouets et comptines est parfois influencé par le français : par exemple, dans le jeu pierre. ciseaux, papier,  les enfants disent un deux trois  lorsqu’ils comptent ensemble et lorsqu’ils veulent arreter le jeu, ils disent Pouce!
Le guidon d’une bicyclette se dit הגה (Hegue) ou volant mais aussi קידון (Kidon) ou guidon et la trottinette est devenue קורקינט (korkinette).
Comme partout, il est interdit de rouler sans קסדה (Kasda) ou casque.
Pour le mot אווירון (aviron) un avion , les avis divergent. Certains pensent qu’il vient du mot אוויר (avir)  l’air, mot d’origine grecque,  et d’autres du mot avion légèrement déformé. Quoi qu’il en soit, aviron a fait son temps, on emploie maintenant le mot מטוס (matos) dérivé de la racine hébraïque טוס (tet, vav, samekh).
Certains mots comme Eau de Cologne  vous seront livrés comme tels, d’autre comme  ניר טואלת (niar toilette) seront un composé de ניר (Niar), le papier, et de toilette. Le mot parfum בושם (bossem) restera en hébreu, il vient de la Bible. Souvenez-vous dans Shir Hashirim:

לְחָיָו כַּעֲרוּגַת הַבֹּשֶׂם, מִגְדְּלוֹת מֶרְקָחִים; שִׂפְתוֹתָיו, שׁוֹשַׁנִּים–נֹטְפוֹת, מוֹר עֹבֵר

Ses joues sont comme une parterre parfumé, comme des collines de plantes aromatiques; ses lèvres sont des roses, elles distillent la myrrhe liquide.


Shir Hashirim interprété par Boaz Sharabi

Si vous achetez ce parfum dans une בוטיק boutique et non pas dans une simple parfumerie, vous le payerez plus cher. Et les הוטל בוטיק Hotel-Boutique sont en général charmants, petits et luxueux.
En Israel comme ailleurs, il est de בון טון, Bon Ton, de ne pas paraître נווו ריש, nouveau riche. Vous devez donc aimer le style minimaliste et la couleur ‘ביג, Beige, ou en tout cas une couleur légère, פודרה, poudrée et même פאסה, passée, et ne pas porter trop de bijoux, ou une simple גורמט , gourmette.
Cela ne vous empêchera pas de  fréquenter les restaurants גורמה ,gourmets, sans oublier de manger au petit-déjeuner un קרואסאן, croissant, et une  בגט, baguette, croustillante.

Le mot croissant, prononcez « croassan », a pour moi un pluriel ridicule: « croassanim ». Le t ne s’entendant pas, il a simplement disparu. Quant à la baguette, elle a changé de genre en traversant la Méditerranéenne: le mot est devenu masculin et on dit au pluriel  « baguettim ».
La baguette a tellement de succès en Israel que de nombreux cafés oublient la pita traditionnelle pour leurs sandwiches!

sami baguette( Sami Baguette, oui c’est le nom du café)

La tradition se perd y compris dans la population arabe:

waled baguette(Café Baguette Waled, à Kfar Julis en Galilée)

Quand je passe le matin à l’épicerie, Ytzik crie toujours à Mahmoud, son commis: « Mahmoud! Deux baguettim pour ‘Hanna« . Je sens que je ne vais plus en prendre qu’une seule, tant ce pluriel me gêne.
De toute manière Mahmoud n’écoute jamais, il me fait un vague signe de la main qui peut dire aussi bien « bonjour » que « tu sais ou elles sont, les baguettes ».
La semaine dernière, profitant des beaux jours, il s’était nommé surveillant de la marchandise exposée au dehors et s’était endormi sous le parasol qui protégeait les concombres…

l'epicerie de Malha(l’épicerie de Malha, photo prise hier, Mahmoud n’était pas là)

Enfin, après toutes ces agapes, vous finirez la soirée à la סינמטק, Cinématèque, et non pas dans une salle de cinéma où tout le monde grignote des pépites (maintenant c’est du pop corn).

cinematheque jerusalem(Le jardin en bas de la Cinémathèque de Jerusalem)

On vous trouvera sans doute snob (ce n’est pas un mot français!) mais certainement שרמאן (sharman’), charmant, avec votre nouvelle קסקט (kasket), casquette!

Quelques expressions sont particulièrement appréciées des journalistes en mal de reconnaissance culturelle: carte blanche, déjà vu, cliché.
J’ai même entendu: à la guerre comme à la guerre, après moi le déluge, ou noblesse oblige, ou bien à propos,  que je trouve particulièrement idiot car pour tous les israeliens « A Propos » est une marque de chips au maïs :

Apropo
Mais tout cela, c’est le jargon d’une élite auto-proclamée qui ne craint pas le ridicule. J’ai  entendu dernièrement lors d’une émission culinaire « s’ils n’ont pas de pain qu’ils mangent de la brioche’. Imaginez cela avec l’accent israélien. J’ai eu du mal à comprendre…

En fait, ma moisson est plutot pauvre. La plupart des mots étrangers installés en hébreu depuis l’antiquité sont venus de l’akkadien , de l’araméen אבא, אמא (Aba, ima, papa: maman), du perse פרדס (pardes: un verger), du grec סנדל (sandal: une sandale), du latin וילון (vilon: un rideau) ou  plus récemment de l’arabe ואדי (vadi: un oued), אחלה (akhla: super), du yiddish צימר (zimmer: chambre d’hôte), du russe (toutes les terminaisons en nik comme kiboutznik, membre d’un kibboutz), et bien sûr de l’anglais.

Une dernière remarque, un des mots les plus importants de la langue française n’existe pas en hébreu: le mot tartine! J’ai l’intention de l’introduire en le gardant au féminin (comme cela, nous pourrons manger des tartinot) et créer le verbe לטרטן (letarten) pour tartiner*.
Je vais en toucher un mot à l’Académie de la Langue Hébraïque.

tartine-confiture

 

 A bientôt,

* https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/10/16/on-marche-au-pas-enfin-presque/

*Le mot להתראות (Le-hitraot) au revoir est formé de la préposition ל (lé), à ou pour  et du verbe voir à la forme pronominale : à se revoir. Le mot pomme de terre תפוח אדמה (tapou’h adama) est formé comme en français des mots pomme et terre

*Le bureau de poste du Consulat de France de Yaffo desservait uniquement le Consultat français de Jerualem. Le premier véritable bureau de poste fut établi à Jerusalem par les Autrichiens en 1854

*En 1878 fut créée l’Union Postale Universelle. Il y fut décidé que le français en serait la langue officielle. Cette clause est toujours en vigueur même si, depuis les annees 70 les indications en français se raréfient, car les services postaux etrangers utilisent le language national le plus usité ou l’anglais

*Les élèves musulmans étudient en arabe, l’hébreu est leur seconde langue au même titre que l’anglais

* Le  français est enseigné dans le réseau des écoles de l’Alliance et dans les divers programmes pour les enfants nouveaux immigrants originaires de France

*pour les bons élèves, ce verbe sera à la forme piel. Ils peuvent tout de suite commencer à le conjuguer, je corrigerai les exos!

Publicités

12 réflexions sur “Parlez-vous francbreu?

  1. Merci Hanna ! Dans l’autre sens, n’oubliez pas « tof », expression bruxelloise pour dire « bien ». « C’est tof, c’est chouette… »

  2. לטרטן : excellente trouvaille.
    למשל, העיתונאים הצרפתיים מטרטנים סיפורים מבישים

    on pourrait ajouter le pronominal « se tartiner », להטרטן
    למשל,אנחנו מטרטנים את הנשיא והממשלה שלא אוהבים

  3. Merci pour ce bel article. Je ne parle si l’hébreu ni le yiddish mais je me rends compte que des mots d’hébreu et de yiddish entrent peu à peu dans mon vocabulaire quotidien. Ainsi, je ne puis lever mon verre sans m’exclamer « Lekaïm » ou partir au supermarché sans dire « Je vais au makolet », et ainsi de suite.

    • Il y a une chanson » Ani zoker ota mihamakolet, je me souviens d’elle de l’épicerie, chantée par le mythique groupe Hakaveret (la ruche)

      « Je me souviens d’elle de l’épicerie où elle achetait de la semoule et m’a permis de tenir son krembo (friandise particulièrement écœurante!)…Je me souviens d’elle achetant du pain au kimmel, je ne souviens d’elle depuis la classe guimel (CE)
      Encore un « Je me souviens »

  4. Avec l’aimable concours des mousquetaires sionistes.

    The Chardonnay is a wine that is produced from white grapes.
    Traditionally it’s common to think that the Chardonnay species are originally from the Burgundy wine region in France. Historical research shows that the name of the white wine is from vines in the Jerusalem hills, not only because of the vines which produces the wine grows mainly in limestone and clay soil, like in the Jerusalem Rregion, but also because of the real source of the name of the wine « Chardonnay ».
    It turns out that the source of the name of white wine is in the Hebrew language and not in the French language.
    The first to bring the white wine to France were the Crusaders from Palestine, who were on leave and brought back home with them the wine whose original name in French was « Porte de dieu » which means in English « Gate of God » and it is a translation from the Hebrew name « sha’ar-adonay », which symbolized that they were from the holy city of Jerusalem, surrounded by gates towards God. When asking a French man to pronounce the name of the wine in Hebrew (« Sha’ar-adonay ») he actually pronounces it as « Chardonnay ».

    Si ce n’est pas vrai, c’est bien trouvé.

    Et gargarisme peut venir de l’hébreu « girgour », ronronnement…

    Et « abracadabra  » formule magique mise par le Maharal de Pragues dans la bouche du Golem pour l’animer signifie en hébreu » Ha bara ké dabra  » = qui créa par la parole.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s