L’amour et la guerre

Tu BeAv*, le 15 du mois de Av, est passé presque inaperçu cette année. Les dîners romantiques et les promenades au clair de lune n’étaient pas vraiment d’actualité. A la place nous avions droit au bandeau rouge qui s’affichait sur l’écran de télévision: Tseva Adom, la sirène et la course à l’abri.
Et pour ceux qui étaient épargnés par les missiles, plus vraiment l’envie de sortir!

Et pourtant Tu BeAv et ses jeunes filles qui dansaient dans les vignes à la recherche de l’élu de leur cœur*…

tu beav 3

(fête de Tu beav au kibboutz)

 Notre plus célèbre poème d’amour, notre Cantique des Cantiques, שיר השיריםת (shir hashirim) nous fait rêver depuis 3000 ans:

 שִׁיר הַשִּׁירִים, אֲשֶׁר לִשְׁלֹמֹה. ב יִשָּׁקֵנִי מִנְּשִׁיקוֹת פִּיהוּ, כִּי-טוֹבִים דֹּדֶיךָ מִיָּיִן.  לְרֵיחַ שְׁמָנֶיךָ טוֹבִים, שֶׁמֶן תּוּרַק שְׁמֶךָ; עַל-כֵּן, עֲלָמוֹת אֲהֵבוּךָ

Le Cantique des Cantiques, composé par Salomon
Qu’il me prodigue les baisers de sa bouche! Car tes caresses sont plus délicieuses que le vin. Tes parfums sont suaves à respirer, une huile aromatique qui se répand, tel est ton nom. C’est pourquoi les jeunes filles sont éprises de toi

 Nous chantons Shir haShirim tous les vendredis soirs quand débute shabbat car l’amour entre les amants est aussi celui de l’amour entre Israel et son Dieu, Israel et sa terre.

Yossi Turetsky a mis en musique un poème d’Avrash Ben Barukh, poétesse israélienne née en Ethiopie,  pour qui le retour des exilés sur leur terre est un miracle moderne.
Pour Yossi ce miracle lui a permis de rencontrer sa femme Ruthie. Yossi est né ici mais ses parents sont arrivés d’Angleterre. Quant à Ruthie, elle est arrivée d’Ethiopie dans le cadre de l’Opération Salomon*.

Ethiopian_immigrants_coming_off_a_Boeing_jet
Aujourd’hui Yossi et Ruthie ont trois filles. Ce sont les deux aînées qui chantent avec leur père

Dans ce clip vidéo, Yossi Turetsky mélange les photos de son mariage et de sa famille avec celles des différentes alyiot

L’impossible s’est produit, je t’ai rencontrée ma femme chérie*,
Nous nous sommes reconnus à l’endroit où nous avions été séparés
Tu avais changé, c’est toi qui avais changé, pas moi 
Mais je t’ai reconnue à un air de famille

Nous sommes à nouveau une maison, le crois-tu?
Nous sommes à nouveau ensemble, c’est un signe du ciel

Nous nous renouvelons comme aux jours anciens
Nous sommes à nouveau ici, c’est un miracle

Nous avions quitté notre pays depuis si longtemps
La distance entre nous était immense
Nous avons langui l’un de l’autre à tout moment, à tout instant
Etre réunis, c’était seulement un rêve
Qui s’est brusquement réalisé

 (Poème d’Avrash Ben Barukh)

A la fin du clip sont inscrites les paroles du prophète Ezekiel (20-41,42)

« Grâce à un parfum agréable, je vous accueillerai avec bienveillance, quand je vous aurai fait sortir du sein des peuples, rassemblés des pays où vous avez été dispersés, et je me sanctifierai par vous aux yeux des nations Et vous saurez que je suis l’Eternel, quand je vous aurai menés au pays d’Israël, sur la terre que j’ai juré de donner à vos pères »

בְּרֵיחַ נִיחֹחַ, אֶרְצֶה אֶתְכֶם, בְּהוֹצִיאִי אֶתְכֶם מִן-הָעַמִּים, וְקִבַּצְתִּי אֶתְכֶם מִן-הָאֲרָצוֹת אֲשֶׁר נְפֹצֹתֶם בָּם; וְנִקְדַּשְׁתִּי בָכֶם, לְעֵינֵי הַגּוֹיִם
וִידַעְתֶּם כִּי-אֲנִי יְהוָה, בַּהֲבִיאִי אֶתְכֶם אֶל-אַדְמַת יִשְׂרָאֵל אֶל-הָאָרֶץ, אֲשֶׁר נָשָׂאתִי אֶת-יָדִי, לָתֵת אוֹתָהּ, לַאֲבוֹתֵיכֶם


kibboutz glouiot bne menashe

(site: shavei.org)

Ci-dessus, l’arrivée d’un groupe de Bnei Menashe, בני מנשה,    en provenance du Mizoram, province indienne à la frontière birmane. Comme leur nom l’indique, les Bnei Menashe sont les descendants de la tribu de Menashe (Manasse)

Nous vivons le moment présent, nous ne savons pas de quoi demain sera fait. Nous sommes entrés dans une nouvelle routine: un cessez le feu, des missiles, une trêve, des missiles, un cessez le feu encore des missiles..
« Pour une fois, c’est pas moi* » a déclaré jeudi matin le ‘Hamas et il a aussitôt ponctué sa phrase d’un tir sans doute pour saluer le nouveau cessez le feu.
Certains disent qu’on va aboutir à un accord, d’autres qu’on se dirige vers une guerre d’usure, d’autres vers une opération militaire élargie…Hier soir une manifestation à Tel Aviv a réuni 20 000 personnes en soutien aux habitants du Sud d’Israel

manifestation tel aviv en faveur du sud

(on peut lire sur une banderole: une alerte à Sderot= une alerte à Tel Aviv)

Nous sommes environnés d’ennemis sanguinaires et nos soi-disant amis nous lâchent en refusant l’envoi de pièces détachées pour notre armement. Ils vont se battre contre des djihadistes qui ne les menacent que de loin mais nous jugent « trop forts* », nous sermonnent et brident notre défense…

Mais comme le dit la chanson, nous sommes à nouveau une maison, nous sommes à nouveau ensemble…

Hier soir, la télévision nous a fait découvrir le visage de la jeune tatzpitanit qui a identifié à temps les terroristes qui sortaient des tunnels en territoires israélien. Elle a ainsi empêché de nombreux attentats dans les kibboutzim frontaliers. Elle a 18 ans et s’appelle Noa Teitel. J’espère que le prochain Tu beAv, elle le passera avec son amoureux!

tatzpitanit teitel bach

A bientôt,

* d’après le Talmud, traite Taanit 26b

* Tu Beav;
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2012/07/29/le-mois-de-av/

* Opération Salomon: en 1991, près de 15 000 Juifs d’Ethiopie sont arrivés en Israel, transportés dans des avions d’El Al et de l’armée de l’air

* les paroles sont celle d’un amant à son amante mais aussi celle de Dieu à Israel

* réplique de Louis de Funès dans la Folie des Grandeurs

* dixit Obama

Publicités

6 réflexions sur “L’amour et la guerre

  1. Bonjour Hannah, ici nous sommes à l’abri des roquettes, mais notre âme toute entière partage les épreuves qui vous sont imposées, nous sommes blessés de tant d’injustices répandues par les médias, de tant de désinvolture affichée par ceux qui s’érigent en justiciers et qui élèvent les membres du Hamas au rang de résistants et vont manifester à travers la France leur inconditionnel soutien à ces terroristes sanguinaires, totalement dépourvus d’humanité vis à vis même de leur population sacrifiée à des fins de propagande. Nous sommes de tout coeur avec vous, et partageons l’affliction de toutes les familles qui ne reverront plus les fils les maris les frères, tous ces beaux jeunes gens nés et élevés à d’autres fins que celles d’ être fauchés à la fleur de l’âge. Que Dieu fasse que Le Hamas « moloch » aveugle et insatiable soit enfin réduit, à bout de forces et totalement neutralisé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s