66 ans et des jardins

Un jour quelqu’un m’a dit:
Comment peux-tu habiter Jerusalem? C’est une ville bien trop sévère pour moi, il n’y a que des pierres.

C’est vrai, des pierres nous en avons…
Tous les bâtiments ont des façades recouvertes de pierres, nous sommes  à la frontière d’un désert de pierre et je ne n’oublie ni les pierres des murailles ni celles du Kotel. Mais nous avons aussi beaucoup de verdure, d’arbres, des parcs où s’installer pour rêver ou pique-niquer…

 

gan haatsmaout(le parc de l’Indépendance, site gojerusalem.co.il)

gan sacher

(le gan Sacher, jerusalemshots.com)

gan hacinematheque (haaretz)

(le jardin de la cinémathèque, haaretz.com)

gan hatayelet

(le parc de la promenade d’Armon Hanatsiv, site segways.co.il)

 

et bien d’autres encore…

Mais surtout,  nous avons deux jardins botaniques.

Les jardins botaniques sont toujours associés aux recherches universitaires et se trouvent sur les campus. A Jerusalem, nous avons une seule université, l’Université Hébraïque, mais deux campus* pour des raisons historiques.

L’Université Hébraïque est fondée en 1925, 23 ans avant la création de l’état d’Israel.

blason universite hebraiqque

 

 

Il en avait déjà été question en 1884 avant même le  premier congres sioniste!

Dès le début c’est une université de premier rang, ne serait-ce que par l’afflux de professeurs fuyant l’Europe au moment de la révolution bolchevique ou plus tard le nazisme…

universite hebraique inauguration lord balfour(Le jour de l’inauguration avec Lord Balfour, site lib.cet.ac.il)

Depuis longtemps, le botaniste Alexander Eig rêve  de créer un jardin botanique universitaire en recréant le monde de la flore méditerranéenne-désertique du Moyen-Orient. C’est un homme peu banal. Son père, qui désespérait en faire un homme instruit, l’avait envoyé en désespoir de cause à l’école d’agriculture de Mikve Israel à l’age de 15 ans, persuadé « qu’on en tirerait rien de plus qu’un paysan ».

mikve israel ynet

(Ecole de Mikve Israel, Yediot Aharonot)

Alexander Eig s’en échappait souvent pour se balader dans le pays et répertorier les plantes.

Mais, ce n’était pas seulement un doux rêveur… Arrivé à l’âge adulte, son doctorat en poche, il sait s’entourer d’une équipe, fonde une bibliothèque, enseigne la botanique et, fait moins connu, crée  aussi une brigade juive où ses étudiants apprennent le maniement des armes.

Alexandre Eig et sa brigade juive

(le voici sur la gauche, avec les membres de sa brigade dans leur bibliothèque)

Il devient un des principaux chercheurs en botanique. C’est pourquoi, en 1931, l’Université lui confie le chantier du jardin botanique sur le Har Hatzofim*. Sur les 25 hectares, Eig fera planter près de mille espèces de plantes dont la moitié vient de la région. Son étude phyto-géographique de la flore est facilitée par l’emplacement très particulier de la ville qui se trouve à environ 900 mètres d’altitude, à la limite du désert, à environ 40 km à vol d’oiseau de la mer ou de la région tropicale de la vallée du Jourdain.

Mont Scopus vue sur le desert de yehuda
(le désert de Yehuda vu du Har Hatzofim)

Malheureusement, à la fin de la guerre d’Indépendance, l’Université Hébraïque devient une enclave israélienne en territoire jordanien. Plus personne ne peut y enseigner ou y étudier sans risquer sa vie. Entretenir le jardin botanique est extrêmement  dangereux. En 1958, les soldats israéliens qui le gardaient sont tués par les Jordaniens ainsi que le médiateur américain dépêché pour s’occuper de l’affaire.

En 1953 une nouvelle Université Hébraïque est donc construite en centre ville, sur la colline de Givat Ram.

 

IMG_0442

 

Alexander Eig est mort depuis longtemps mais dès l’année 1954 commencent les travaux pour un nouveau jardin botanique.

 

 

universite givat ram jardin botanique

 

que vous pouvez visiter dans un petit train.

 

universite givat ram train

 

 

Après la guerre des 6 jours, l’Université de Har Hatzofim reprend du service. Son jardin botanique retrouve ses sentiers romantiques.

 

 

universite har hatzofim jardin

(Site he.danielventura.wikia.com)

Dans le terrain du jardin de Har Hatsofim, ont été découvertes également quelques grottes funéraires de l’époque du Second Temple. La plus connue est celle de Nicanor avec ses cercueils de pierres et ossuaires. Sur l’un d’entre eux, une inscription en hébreu et en grec: « Voici Les os de ceux de Nicanor (ou des membres de la famille de Nicanor] d’Alexandrie (qui a) fait les portes de Nekaner d’Alexandrie « (traduction de Moshe Schwabe). 

Les archéologues ont émis l’hypothèse que dans la tombe se trouvent les os de Nicanor d’Alexandrie qui avait offert deux portes de cuivre pour la construction du Temple à l’époque d’Hérode. L’histoire des portes en cuivre est également mentionnée dans le Talmud de Babylone.
Dans une autre grotte, a été trouvé un autre tombeau, celui d’un nazir* Yonathan ben Ananias, de son épouse et d’autres membres de sa famille, enterrés au premier siècle de l’ère chrétienne.

universite hebraique grotte de nikanor nrg(Grotte de Nikanor, journal Maariv)

 

C’est aussi dans ce jardin que se trouvent les tombes de deux dirigeants sionistes, Yehuda Leib Pinsker* et Menahem Ussishkin*

 

tombes de Ussishkin et Pinsker

 

 

 

Bon anniversaire Israel!!!
Puissent les jardins s’y multiplier!

drapeau

A bientôt,

PS: Olivier vient de publier un article très complet sur le drapeau d’Israel:

http://zakhor-online.com/?p=7518

*En fait il y en maintenant 4 avec celui d’Ein Karem dévolu aux sciences médicales et celui de Rehovot pour les sciences liées à l’agronomie

*Har Hatzofim ou Mont Scopus et Guivat Ram sont les noms de deux des des collines de Jerusalem

*Nazir: le nazir faisait vœu de s’abstenir boire du vin et de se couper les cheveux par ascèse, pendant une certaine période. Cette coutume, mentionnée dans le Tanakh, est tombée en désuétude mais était encore en vigueur à l’époque du Talmud

*Menahem Ussishkin (1863-1941), Yehuda (Lev) Pinsker (1821-1891)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s