Des fleurs en Nissan

Nous sommes entrés dans le mois de Nissan. Tout fleurit autour de nous:

prunier en fleurs

(prunier en fleurs dans les jardins de l’université à  Guivat Ram)

Le mois de Nissan est le premier mois du calendrier religieux et le septième du calendrier civil. Dans la Bible, le mois s’appelle Aviv, le printemps ou germination:

 « Prends garde au mois de la germination, pour célébrer la Pâque en l’honneur de l’Éternel, ton Dieu; car c’est dans le mois de la germination que l’Éternel, ton Dieu, t’a fait sortir d’Egypte, la nuit.

(Deut 16,1)

Selon la tradition, Nissan est le mois où sont nés  les patriarches:

bible timbre les patriarches

où nous sommes sortis  d’Egypte:

bible dessin d'enfant la mer rouge

où nous avons construit le Tabernacle :

 » L‘Eternel parla à Moïse en ces termes: « Invite les enfants d’Israël à me préparer une offrande de la part de quiconque y sera porté par son cœur, vous recevrez mon offrande. Et voici l’offrande que vous recevrez d’eux: or, argent et cuivre, étoffes d’azur, de pourpre, d’écarlate, de fin lin et de poil de chèvre, peaux de bélier teintes en rouge, peaux de tahach et bois de chittîm, huile pour le luminaire, aromates pour l’huile d’onction et pour la combustion des parfums,  pierres de choham et pierres à enchâsser, pour l’éphod et pour le pectoral. Et ils me construiront un sanctuaire, pour que je réside au milieu d’eux,  semblable en tout à ce que je t’indiquerai, c’est-à-dire au plan du tabernacle et de toutes ses pièces et vous l’exécuterez ainsi.  On fera une arche en bois de chittîm, ayant deux coudées et demie de long, une coudée et demie de large, une coudée et demie de hauteur. Tu la revêtiras d’or pur, intérieurement et extérieurement; et tu l’entoureras d’une corniche d’or. » Exode:25,1 a 8

Dans le parc de Timna, à environ 30 km au nord d’Eilat, vous trouverez la réplique du Tabernacle, tel que Dieu nous l’avait commandé dans ce temps là.

Timna tabernacle-model-from-above,-tb103099103-bibleplaces

Les Hébreux le démontaient et le reconstruisaient à chaque pause dans le désert (42 en tout!). Elle faisait environ 50m de long, 25 de large, et 2.50 de haut. A l’intérieur du Tabernacle, vous pouvez voir la table des pains de proposition

Timna_Tabernacle_Table_des pains

le chandelier

timna menorah

l’autel aux encens

Timna model-incense-altar,-tb052208365-bibleplaces

et le Saint des Saints où se trouvaient l’Arche et les deux chérubins.

Timna model-Ark-of-the-Covenant-in-Holy-of-Holies,-tb022804706-bibleplaces(photos prises sur le site bibleplaces.org)

Et si vous plonger dans la Bible et les traditions,  vous semble trop sérieux, vous pourrez toujours rêver devant les piliers du Roi Salomon, gardiens des mines d’où étaient extraits le cuivre,  la malachite et la turquoise:

timna King-Solomons-Pillars-Custom

faire des randonnées à pied ou à bicyclette,  rencontrer quelques égyptiens

timna statues et passer une soirée au bord du lac à boire du café bédouin, cuit comme le café turc avec un soupçon de cardamome.

timna lac

En plus, le mois de Nissan est  celui de la rédemption  geoula . גאולה

En français, le mot rédemption a une coloration très chrétienne qu’il n’a bien sûr pas en hébreu. Pour nous, le mot gueoula est simplement le mot gola, גולה (exil) dans lequel on a inséré un aleph א (Dieu) qui nous aide à nous échapper.

Le dernier jour de Pessah s’appelle le jour de Geoula: on raconte que  ce jour là le peuple terrifié, coincé entre  la mer Rouge et  l’armée de Pharaon qui le poursuivait (vous vous souvenez des Dix Commandements avec Charlton Heston?), accepta de rentrer dans l’eau, encouragé par  Na’hshon Ben Aminadav qui y  avait  mit les pieds  le premier.

D’où l’expression « se mouiller »? En tout cas  depuis, on appelle Na’hshonim les gens décidés  et courageux.

Selon notre tradition, chaque jour de Pessah est le pendant d’une autre fête.  Cependant, il se trouve que  le jour de Geoula, le dernier jour de Pessah, ne correspondait à aucune fête, rien qu’à un jour banal, un 5 du mois de Iyar,  jusqu’à ce que David Ben Gourion, grand lecteur du Gaon de Vilna* se souvienne que celui-ci avait écrit environ 200 ans auparavant que  « un 5 Iyar une lucarne s’ouvrira sur notre liberté ». Ben Gourion  a donc promulgué la naissance de l’Etat d’Israel le 5 du mois de Iyar 5708!

Ne vous enflammez pas: n’en déplaise à certains, il a toujours été interdit de faire des calculs qui donneraient une date précise pour la Geoula. le Gaon, lui-même, n’avait pas donne l’année!

Nissan est aussi le mois où on commençait à compter les années de règne des Rois. On en a eu beaucoup, des bons et des moins bons…

Plus tristement et plus près de nous c’est le mois où on commémore le  Yom Hashoah veHagvura*, le 27 Nissan, jour du soulèvement du Ghetto de Varsovie en avril 1943. Mais nous en parlerons plus tard…

A bientôt,

*peaux de tahach: tahach, mot inconnu que certaines versions traduisent par dauphin

*bois de chittîm: bois d’acacia

*Eliyahou ben Shlomo Zalman (1720-1797)plus connu comme le Gaon de Vilna (le génie de Vilna) et simplement par son acronyme hébraïque HaGRA (HaGaon Rabbénou Eliyahu – Notre Maître Élie, le genie), est l’un des représentants les plus éminents de la diaspora ashkenaze des temps modernes. Doué dans l’ensemble des savoirs juifs traditionnels, Bible, Talmud, Kabbale,  et dans les sciences profanes dès son plus jeune âge, il devient le chef de file des Mitnagdim (opposants) au hassidisme. Il a aussi beaucoup écrit sur les mathématiques et encouragé un de ses disciple à traduire en hébreu les œuvres d’Euclide.

Il exhorta ses élèves à partir en Palestine car le retour en Eretz Israel était pour lui une condition sine qua non de la gueoula.  A partir de 1808, plusieurs centaines d’entre eux partirent donc en trois vagues successives, s’installèrent tout d’abord à Tiberiade puis à Tsfat. Pourquoi pas à Jerusalem? C’est que depuis 1720, les autorités turques en avaient chassé de la ville tous les Juifs arrivant d’Europe. Ce n’est qu’en 1816 que les ashkenazes pourront s’y installer à nouveau, grâce à l’influence grandissante des puissances européennes.

Publicités

4 réflexions sur “Des fleurs en Nissan

  1. Bonjour Hannah, croyez-bien que je lis tout en détail en espérant qu’il restera quelques traits inscrits dans le cahier de ma mémoire. Je n’oublierai jamais l’origine de « se mouiller », compte tenu du fait que si peu se mouillent ici, de nos jours.
    Je viens à l’instant de terminer « les Fils du Talith » et suis encore sous le choc de la fin… J’étais accablée par les tribulations de David et suis consolée de ce qu’il advient de lui, de sa famille, de ses descendants. Voilà une histoire très bien menée, tissée dans la trame de l’Histoire, gravée dans la pierre de Jérusalem pour l’éternité.
    A présent, j’attends la suite de vos oeuvres…quand nous ferez-vous cette joie ?
    Bien cordialement. Elie.

  2. Je suis comme vous, je n’aime pas les histoires qui finissent mal. Contente que cela vous ait plu. Bien qu’il s’agisse d’une histoire inscrite dans le monde sepharade, j’ai emprunté la petite phrase de la page 151  » car nous sommes là » au chant des partisans du ghetto de Vilno « Ne dis jamais, c’est ton dernier chemin ». Le prochain roman est prêt, mais je ne suis pas très débrouillarde avec les éditeurs
    Amicalement
    Hanna

  3. Avec vos arbres en fleurs partout, je ne sais plus si je suis chez moi, en Espagne, ou au Japon. Ici, les amandiers sont en fleurs. Dans deux mois, ce seront les abricotiers ; et je partirai me gaver sur les arbres, comme au Paradis. Un salut à Israël et courage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s