Bonne année 2013

Un jour, quelqu’un m’a demandé « En Israël,vous avez des lits ? » Mon mauvais esprit m’a poussée à répondre non, bien sûr !  Mais je vous rassure, non seulement nous dormons dans des lits mais nous  savons aussi nous asseoir et nous reposer.

La ville est parsemée de bancs publics. On en trouve partout, certains sont en bois, d’autres en pierre:

banc arc en ciel

Certains sont occupés par des joueurs d’échecs:

banc +joueurs d'echecs

En voici un surmonté de branches de palmier, Soukot oblige, même pour une petite halte dans la journée, vous pourrez observer la mitsva de séjourner dans la Souka:

banc+ souka kikar hashabbat

Que pensez-vous de ce banc bibliothèque du quartier de Mousrara ? Quel bon repos pour celui qui tient un livre en ses mains:

banc jerusalem

Quand vous attendez que votre voiture soit prête, au lieu de rester debout, Mahmoud, de Beit Safafa, vous fera de la place sur ses chaises de jardins. Un peu déglinguées il est vrai, un peu sales aussi peut être, mais pourquoi chipoter ? Si vous arrivez vers midi, ses employés vous proposeront même de partager leur houmous:

chaises station service beit safafa

Si vous êtes timide, asseyez-vous sur celui-ci : vous pourrez contempler l’élu (e) de votre cœur du coin de l’œil. On l’appelle aussi le banc du shidoukh:

shidduch-bench

c’est la version haredite du banc de Peynet:

banc peynet

Et voici la chaise de la kala: la kala est la fiancée qui trônera comme une reine avant la cérémonie du mariage pour recevoir « neshikot et hibukim » de sa famille et de ses amis. Ce siège de kala se trouve à côté de la houppa où sera célébré le mariage:

chaise kala

Sur celui-ci s’assied le Sandak qui tiendra le bébé au moment de la circoncision:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On l’appelle le siège d’Eliahou Hanavi, car Eliahou le prophète est un habitué des circoncisions. En fait on peut dire qu’il fait partie de la famille : il fait la Havdala avec nous à la fin de chabbat,

Eliahou Havdala jpg

On lui ouvre la porte pendant le seder de Pessah et son verre se trouve en bonne place sur la table,

eliahou hanavi au seder

C’’est donc logique qu’il vienne à chaque Brit Mila.

Enfin, qu’importe le siège, pourvu que la compagnie soit bonne! 

Comme il est écrit dans le Tanakh : Qu’il est bon et agréable pour des frères d ’être assis ensemble

Et vous êtes invités au koumsitz:

« Un vent frais souffle, ajouter des chaises vers le feu, nos bras sont rougies par le feu qui s’élève, notre chant s’enflamme et le finjan passe de main en main. »

A bientôt, je vous souhaite une bonne année 2013 où vous pourrez partager un banc avec ceux que vous aimez,

Shidoukh: mariage par présentation

Haredi: très pratiquant

Neshikot et hiboukim: littéralement baisers et câlins

Koumsitz: Mot qui vient du yiddish « viens t’asseoir! » et qui signifie maintenant réunion d’amis avec chants, blagues, feu de camp…

finjan: la bouilloire pour le café turc (mot arabe)

Publicités

3 réflexions sur “Bonne année 2013

  1. J’aime ces entreprises taxinomiques. Georges Perec aurait apprécié cet article. La version haredite du banc public pourrait être envisagée comme une production de l’Art conceptuel, avec sa charge d’humour et de poésie. J’ai été ému de trouver un dessin de Peynet, ici ; ma mère aimait ce dessinateur bien oublié. Quant au premier banc, on pense bien sûr à l’Espagne de Gaudí y Cornet, une Espagne qui se décline à présent de mille façons.

  2. Oui moi aussi ! En regardant le premier banc, j’ai pensé à ceux qu’on voit au parc Güell, à Barcelone… Et j’ai adoré le haredi !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s