Le concours international de la Bible à Jerusalem

Vous ne le connaissez pas et moi non plus mais ce jeune homme a gagné le concours international de Bible pour adulte qui s’est tenu à Jérusalem, hier soir. Il s’appelle Raphael Meyuhas, il est soldat et il a 26 ans. Depuis hier, c’est devenu une star et est interviewe sur toutes les radios. Il avait face à lui des candidats de très haut niveau mais a réussi a répondre à toutes les questions en montrant une connaissance parfaite du texte biblique, y compris des passages les plus obscurs.

« Le Tanakh (Bible hébraïque) est le certificat de naissance et la carte d’identité de chaque Juif, le concours international de Bible contribue au renforcement de l’esprit du peuple et resserre le lien entre tous les membres de notre nation. »a déclaré le Premier Ministre  Benjamin Netanyahu dont l’un des fils a remporté le prix du concours biblique, catégorie  lycéens,  il y a deux ans.

raphael meyuhas

Vingt-sept candidats venus de 14 pays différents dont l ‘Espagne, la France, le Panama et l’Inde, monde entier participaient à l’évènement, dont 16 sont arrivés  en finale.

J’ai entendu Raphaël Meyuhas ce matin à la radio. Quand le journaliste lui a demandé à quelle époque du Tanakh il aurait souhaité vivre, en lui disant que pour lui la période de Josué devait être passionnante, il a simplement répondu que la terre d’Israel est la terre du Tanakh, et que  nous vivons une époque toute aussi passionnante car, après 2000 ans d’exil, nous voyons les prophéties se réaliser comme celles du kibbutz galuyiot (le rassemblement des exilés).

A bientôt,

Publicités

3 réflexions sur “Le concours international de la Bible à Jerusalem

  1. ‟Un événement d’une ampleur que je qualifierai de mystique s’est récemment produit avec le vote de 138 Etats sur 188 pour l’admission de la Palestine comme « Etat non-membre » de l’ONU. D’aucuns y voient le début d’une ghettoïsation des Juifs à l’échelle planétaire. J’y vois pour ma part le signe éclatant de l’élection du peuple d’Israël, j’entends une élection théologique, car une telle unanimité dans l’exclusion d’un seul peuple sur toute la planète est absolument unique et constitue un signe spirituel de la plus haute importance. Le prétexte invoqué est du même acabit car on n’a jamais vu un statut d’Etat non–membre attribué à une organisation politique : il a été taillé sur mesures pour les Palestiniens, tout comme la création de l’UNWRA avait conféré aux réfugiés palestiniens un statut unique parmi les dizaines de millions de réfugiés palestiniens de l’histoire du XX° siècle, afin de perpétuer l’abcès sur le corps d’Israël.” Ces mots sont de Shmuel Trigano, un homme extraordinairement stimulant. Je les recopie car ils vont dans le sens de votre article. Lorsque je considère Israël, l’angoisse sur le court terme fait à tout moment place à de l’espoir sur le long terme, l’espoir prophétique ! Maxime Alexandre dont le «Journal» est l’un de mes livres de chevet a cette réflexion magnifique (je cite de mémoire) : «Il faut reprophétiser le judaïsme et rejudaïser le christianisme.»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s