Vivre en Israel

 Vivre en Israël c’est penser qu’en hébreu le mot guerre et le mot pain viennent de la même racine. C’est se dire que si certaines guerres se font pour des raisons économiques, ce n’est pas le cas de celle-ci ni d’aucune autre qui nous a opposés à nos voisins. Avec l’argent du pain qui leur est envoyé par tous les pays arabes et occidentaux, les palestiniens préfèrent acheter des missiles.

Vivre ici, c’est faire face à une guerre de haine gratuite, une haine qui vient de loin: pour les Arabes,  le Juif est un inférieur qui ne peut en aucun cas être maître de sa vie et créer un état de droit pour tous. C’est une haine gratuite qui leur a aussi été transmise sous sa forme moderne par les nazis. Goebbels était le maître à penser du grand mufti de Jérusalem, Hadj Amin Al Husseini, fondateur entre autres des légions SS musulmanes et de Hassan el Banna, fondateur des frères musulmans.

C’est se répéter que le mot paix ne veut rien dire, sauf  paix des cimetières, quand l’autre aime si peu ses enfants qu’il  préfère les voir morts pourvu qu’ils nous tuent plutôt que vivre avec nous.

Vivre ici, c’est se souvenir  qu’une jeune étudiante arabe, très occidentalisée, dansait de joie à l’Université après un attentat tout en disant à ma fille : «  Si je meurs, il y aura un martyr de plus et si tu meurs, il y aura une sale juive en moins »

Vivre en Israël, c’est écouter sa petite fille de presque 5 ans raconter calmement comment la sirène a retenti quand elle était en cours de gymnastique, comment elle a couru très vite comme l’avait dit la maîtresse pour se réfugier dans l’abri et qui conclut: ”Savta(Grand-mère) il ne faut pas avoir peur ! »

Vivre ici, c’est aussi connaître les mesures de sécurité distribuées dans plusieurs langues par la Sécurité Civile:

http://www.oref.org.il/Sip_Storage/FILES/8/1738.pdf

C’est aussi se dire que la plupart des missiles sont interceptés par le système Kipat Barzel (Dôme de fer) tout en faisant de la place dans le Mamad (abri) et en y rangeant quelques bouteilles d’eau et romans policiers à côté des boites de masques à gaz.

C’est aussi envoyer des fleurs et des chocolats à une accouchée qu’on n’ira pas voir parce qu’elle se trouve à l’hôpital de Beer Sheva, une ville qui reçoit un missile toutes les heures.

C’est plaisanter avec son fils de la ceinture de son pantalon d’uniforme qui est devenue un peu serrée avec les années, c’est écouter la grand- mère d’un jeune soldat qui sera demain en première ligne.

C’est aussi ne pas aller voir le dernier James Bond pour ne pas laisser les enfants avec la baby-sitter qui de toute manière voudra rester avec ses parents.

C’est entendre à  la radio des chansons pleines d’humour sur les soldats réservistes comme celles-ci :

http://www.youtube.com/watch?v=SFCabKHbAUw

Ne te fais pas de souci, je suis prudent et mets un pull, ici tout va bien, tout est super… Chérie, envoie moi des caleçons et des tricots mais ne m’envoie pas de gâteau !

Vivre ici, c’est se dire qu’il y a seulement 70 ans, nous étions promis aux crématoires et que nous sommes en vie et que nous avons un pays.

Vivre ici, c’est se dire qu’il n’y a pas meilleur endroit pour vivre !

watch?v=qFCwhn3dkBY

Garde mon Dieu notre petite fille, garde le miel et le dard, la douceur et l’amertume,

Garde le feu qui s’élève, l’eau pure, l’homme qui revient de loin a la maison.

Tout cela, garde le, garde le bien , mon Dieu, garde le miel et le dard, la douceur et l’amertume,

Ne déracine pas ce qui a été planté, n’oublie pas l’espoir, fais moi revenir et je reviendrai vers le bon pays.

Garde mon Dieu cette maison, le jardin, la muraille, protège les du chagrin, de la peur soudaine , de la guerre,

Garde le peu que j’ai, la lumière et les enfants, le fruit pas encore mûr et déjà cueilli.

Un arbre murmure dans le vent, au loin brille une étoile, les souhaits de mon coeur sont inscrits maintenant dans l’obscurité,

Garde tout ça, garde ceux que j’aime, garde le silence,  les pleurs et cette chanson. (Naomi Shemer)

A bientôt,

Publicités

3 réflexions sur “Vivre en Israel

  1. Vivre ici, c’est se dire qu’il n’y a pas meilleur endroit pour vivre ! c’est ca : il n’y a tout simplement pas de meilleur endroit pour vivre. Votre blog est magnifique !

  2. Hannah,
    D’Espagne, je suis avec inquiétude ce qui se passe en Israël, un pays que j’aime décidément de plus en plus. Vous lire me fais revenir dans ce pays et je vous en remercie. Votre blog est magnifique mais je ne vais pas trop le répéter, je risquerais de vous lasser. Bonne journée et courage. Olivier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s