Les choses de la vie

Au supermarché ce matin: deux personnes en fauteuil roulant s’approchent d’une employée qui fait goûter des cubes de fromages. Lourdement handicapés, ne pouvant bouger ni leur corps ni même leur tête, ne pouvant pas parler, ils lui font comprendre qu’ils en aimeraient un peu. Elle leur fait goûter une cuillerée de fromage blanc, puis une deuxième et alors leur essuie délicatement le bord des lèvres en souriant naturellement. Ils repartent…Un peu de tendresse dans un monde de brutes.

Aujourd’hui, je ne peux pas participer à la fête du Sighd sur la Tayelet comme j’en avais l’intention car je dois partir à Rishon leTsion garder mes petits-enfants. Mais dans la voiture, j’entends une émission a la radio  qui me la fait vivre en direct.

Ce soir ma belle-fille rentre plus tôt,  inquiète : Tsahal a éliminé aujourd’hui  un certain nombre de terroristes à Gaza et le Hamas menace de s’en prendre au goush Dan c’est à dire le centre du pays. Son frère qui habite à Beer Sheva, dans le Néguev,  lui a dit que , toutes les festivités familiales, tous les cours étaient annulés dans la région du jusqu’à nouvel ordre: lui vit sous la menace des missiles Grad depuis plusieurs années. Les missiles ne sont pas encore arrivés jusqu’à Rishon mais pas très loin, à Yavne. Ma belle-fille n’est pourtant pas craintive d’habitude : quand elle était à l’armée, elle servait comme infirmière combattante…J’essaye de la rassurer mais je sens bien qu’elle attend la présence de mon fils avec impatience…

Au retour, mon mari me recommande d’être particulièrement prudente sur la route. Il sait pourtant que je ne prends pas la direction du Sud pour rentrer à Jérusalem mais, je pense que ce soir chacun voudra plus que jamais rester en famille à la maison. Sur la route, les chansons s’interrompent régulièrement pour donner des conseils de sécurité aux automobilistes du Sud : Si vous êtes en voiture et entendez la sirène, ne vous affolez pas. Sortez de la voiture, éteignez le moteur, essayez de vous en éloigner et couchez- vous a plat ventre, les mains sur la tête »

J’arrive à la maison. Mon « homme de ménage » est là. C’est un jeune soldat qui fait des ménages le soir. « Je ne sais pas si je pourrai venir la semaine prochaine » dit-il en entendant que certains groupes de  réservistes ont été rappelés. Il passe l’aspirateur en écoutant les nouvelles avec nous.

Les missiles tombent malgré les attaques de l’armée.

Si vous voulez prendre des nouvelles en temps réel, vous pouvez aller sur le blog de Danilette:

http://tsahal.fr/2012/11/14/pilier-de-defense-tsahal-armee-israelienne-gaza-roquettes-infos-temps-reel/

ou sur le site de guysen:

http://www.guysen.com/

A bientôt,

P.S. Voici un article de Menahem Macina qui nous explique avec son érudition habituelle ce que signifie le nom de l’opération israélienne « Colonne de fumée »:

http://www.debriefing.org/31266.html

Publicités

2 réflexions sur “Les choses de la vie

  1. Hannah,
    Merci pour ce texte écrit « on the spot » qui rend mieux compte de la réalité que tout le verbiage des journalistes. Je rêve toujours plus d’un Grand Israël, qui comprendrait au moins tous les territoires conquis en 1967. Pour l’heure, je vous transmets ma sympathie ainsi qu’à votre famille et à Israël, en enlevant les alterjuifs, Shlomo Sand, Ilian Pappé et toute la clique… Bonne journée malgré tout. Olivier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s