Yom Kippour et le gros poisson

A Kippour on jeûne évidemment mais on ne fait pas que ça: l’après-midi de Kippour, on a l’habitude de lire l’histoire de Yona ben Amitay (Jonas) qui était né à Tsarfat à côté de Tsidon (au Sud Liban actuel) et qui était, parait-il, le fils de la veuve chez qui Élie, le prophète, prenait pension quand il était dans le coin..(Vais-je donner dans la presse people?)

Né à Tsarfat ?

Ce mot ne vous rappelle pas quelque chose ?

D’après Madame Neher, que j’ai eu la chance d’avoir comme professeur, les marins de cette époque ne se contentaient pas de pêcher près des côtes, comme on l’imagine, sur  de petites embarcations fragiles. Ils étaient bien plus aventureux que ça : ils franchissaient la Méditerranée en faisant du cabotage, naviguant d’ île en île pour établir  des comptoirs commerciaux.

Il est vraisemblable qu’arrivés vers les côtes provençales, les marins du petit port de Tsarfat  aient donné à leur nouveau comptoir le nom de leur ville d’origine. C’est bien arrivé pour La Nouvelle Orléans ou New York, pourquoi pas pour Tsarfat?

Ce nom fut ensuite donné à toute la région plus au Nord et bien plus au Nord encore, et tandis que les autochtones la nommaient la Gaule puis la France, les Juifs, eux, continuèrent à l’appeler:  Tsarfat.

Tous les Sarfaty que vous connaissez furent des Tsarfatim (français) qui habitaient  Tsarfat avant de s’enfuir à  l’époque des croisades. On dit même qu’ils descendent du plus célèbre d’entre eux Rav Shlomo ben Ytshak (connu sous le nom de Rashi) qui était rabbin mais aussi vigneron a Troyes, en Champagne.

Rashi vous intéresse?

Suivez le guide:

http://www.judaicultures.info/histoire-6/les-juifs-en-terre-chretienne/Rachi-de-Troyes-une-grande-figure

Mais je m’égare quelque peu. Pour en revenir à Yona ben Amitay, lisez ses aventures dans la Bible: elles sont passionnantes.

J’ai aussi trouvé l’histoire de Yona ben Amitay en chanson : »Lève-toi et va à Ninive, à Ninive la grande ville! » interprétée par les chœurs de l’armée:

Enfin, pour cette nouvelle année, je vous offre   une de mes enluminures sur parchemin:  l’aventure du prophète Yona (avec le texte en hébreu).

Si, si, tout y est, pas une lettre ne manque, vous pouvez la lire !

 

 

Que nous soyons tous inscrits dans le livre de la vie !

חתימה טובה

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s