Malha

J’ai la chance d’habiter un très joli quartier, peu connu des touristes, et tout fleuri : Malha

Au Sud de la ville, il grimpe la colline en serpentant ou en prenant des chemins de traverse en escalier. Comme une bonne partie des terrains qui n’appartenaient pas aux différentes églises, la colline fut achetée au 19ème siècle par un juif de Jérusalem, Haim Aaron Valéro,  surnommé le « Rothschild de Jérusalem » et le terrain resta en friche…

Le voilà tout beau dans son costume d’effendi

Tout en haut de la colline, les Turcs avaient établi une caserne importante où logeaient les soldats et leur famille de la taille d’un hameau avec des entrepôts et écuries.  Dans les années 30, les Turcs partis, des bandes de fedayin y trouvèrent refuge et lancèrent des raids sur les Juifs des quartiers voisins. En 1948, vaincus ;  ils s’enfuirent vers Bethlehem qui n’est qu’à 10 km et qui était alors sous contrôle jordanien…

Et depuis, un quartier verdoyant  a vu le jour:

rue hadishon

On ne dirait pas qu’on est  à côté de la gare,

gare malha

à quelques centaines de mètres du kanion (centre commercial),

Image result for ‫שכונת מלחה ירושלים‬‎

du gan hatechnology (centre d’affaires High-tech),

gan hatechnology

ou encore du stade Teddy Kolek.

.Image result for ‫שכונת מלחה ירושלים‬‎

Le bruit de la ville s’arrête à nos portes, et nous sommes dans un vrai village.

En fait il y a deux villages : le vieux Malha (très select) qui s’est construit autour et dans les bâtiments de la caserne turque aux murs épais et trapus,

vieux malha 1

dominés par la mosquée.

mosquee malha

et parcouru par ses petites rues étroites :

ruelle vieux malha

Et un peu plus bas, le nouveau Malha, là où j’habite, qui est moins select, mais tout aussi fleuri :

Voilà le bougainvillier du voisin qui fait de la grimpette dans un cyprès:

bougainvillier de jc

Ses ruelles:
malha-10

Les deux Malha vivent très bien ensemble, même si un jour, un agent immobilier m’a dit:

«  Ah oui, vous habitez dans le Malha des marchands de saucisses !!! »

Sous-entendu qu’en haut ce sont tous des intellos et des artistes !!

Et pourtant aucun de mes voisins n’est marchand de saucisses. Dommage pour les barbecues!

Les maisons sont en général organisées autour d’une cour. Et dans la nôtre vivent :

-Penina et Doudi, leurs familles sont arrivées d’Iran en passant  par le Pakistan,

-Haya et Mikael qui cuisinent à la géorgienne avec des sauces aux noix,

-Louise née en Israël et notre cousine,

-Margalit et Touvia : elle est née ici d’une famille polonaise, cachée en France à Clermont- Ferrand pendant la Shoah, et lui est d’origine chilienne ; mais pour que ce soit moins simple, sa mère était roumaine et son père antillais,

-Shoshana et Élie, perses eux aussi,

-Rivka et Itshak autrefois tunisiens,

-Rivka et Shlomo : elle est née en Turquie et lui dans un kibboutz, ses parents étaient sur
l’Exodus.

Et  les enfants bien sûr !!!!!!!!   La plupart d’entre eux sont musiciens et on entend des exercices de chant, les pianos qui se déchaînent et le saxo qui se balade, cinq d’entre eux sont à l’armée et on les voit rentrer avec leur ballot de linge sale.

Voilà, vous connaissez tout le monde.

À bientôt !

Publicités

2 réflexions sur “Malha

    • Je vais essayer de découvrir l’origine du nom de notre quartier. D’après ce que je sais, ce serait un nom d’origine turque lié à l’emplacement de la caserne de l’armée turque sans doute établie au 19 ème siècle. Amicalement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s